accueil-mdg1.gif (1380 octets)

 f2gr15.gif (202 octets) fgr15.gif (168 octets) fd15.gif (168 octets)  

Le dernier convoi de Rennes  dit "train de Langeais"
Listes de déportés des 2  derniers convois de déportés  partis de Rennes début août 1944

12/05/2022

Je souhaite  retrouver d'autres noms de déportés de ces  derniers convois. Si vous avez des informations  ou des documents . 35memoiredeguerre@gmail.com

A - B - C - D- EF - G - H - IJ - KL- M- NO-P- QR- S - TU - VWXYZ

 - Liste des évadés - Liste des femmes déportées

"Il y a une histoire à raconter pour chacun" 

 

ILLIOU-CALVEZ  Lucie, née le 16 avril 1907 ( de Quimper). Libérée le 27 août 1944 au fort Hatry de Belfort.

ILLIOU Philipe. Libéré à Belfort (Archives de Caen)

ITHIER Isman, né le 6 novembre 1925 à St-Sorlin-de-Conac (17). Déporté de Belfort vers Neuengamme le 29 août 1944. (matricule 44539). Autre lieu de déportation: Wilhelmshaven.

ITTY Caroline née le 10 septembre 1913. Elle est déportée de Belfort le 1er septembre 1944 vers Ravensbrück (Matricule 62952). Son parcours:  Gsn. Sort inconnu. (Gitane)

ITTY Louise née le 18 octobre 1916. Elle est déportée de Belfort le 1er septembre 1944 vers Ravensbrück (Matricule 62953). Son parcours:  Gsn. Sort inconnu. (Gitane)

JACOB Raymonde, née le 14 juin 1922. (de Saint-Herblain. Libérée le 25 août 1944. Dirigée vers le camp de Giromagny. (Archives de Caen).

JACQUARD Anne-Marie. Déportée de Rennes le 2 août 1944.  Source:  ACP 27 P6 Caen

JACQUARD Guy. Évadé à Saint-Mars-du-Désert le 4 août 1944.

JACQUET  ou JACQUOT Gilberte, née le 28 mars 1917 à Paris. Elle monte dans le convoi à Chalon-sur-Saône pour Belfort. Déportée le 1er septembre vers Ravensbrück (matricule 62932). Autre lieu de déportation: Genshagen. Revenue.
 

JAFFEUX, née BOILON Marie Antoinette est  née le 4 novembre 1920 à Beauzire (Puy-de-Dôme). Fille de Théophile Boilon et de Marie Magerand, son épouse, elle se marie avec Marcel, André Jaffeux le 12 août 1939. Elle est agent de liaison du réseau « Libé-Nord ». Elle est arrêtée par la Gestapo le 11 mai 1944  27 rue Chicogné à Rennes à Rennes (Ille-et-Vilaine). Elle est internée à la prison Jacques Cartier, à Rennes. Elle est ensuite déportée de Rennes le 2 août 1944 vers Belfort, puis transférée vers Ravensbrück (matricule 628321), Genshagen et Orianenburg. Elle est libérée début mai 1945. Déportée politique. Source : DAVCC, Caen, 21 P 660 254.

Jaffrain née Hellard FrancineJAFFRAIN née HELLARD  le 13 mars 1922 à Quintin (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor). Fille de François, Marie Hellard et de Marie, Noëlle Demoy, elle est célibataire.  Elle est agent de liaison et de renseignements de janvier 1944 au 7 avril 1944. Employée à la Feldgendarmerie de Saint-Brieuc, elle fournit des informations sur les troupes allemandes. Elle est arrêtée le 7 avril 1944 à Janzé (Ille-et-Vilaine) par la Feldgendarmerie et la Gestapo. Torturée à la Gestapo de Rennes, elle n’avoue pas. Elle est internée à Saint-Brieuc, à la prison Jacques Cartier de Rennes. Elle quitte Rennes par le convoi dit de Langeais le 2 août 1944 et est transférée à Belfort. Elle est déportée à Ravensbrück (matricule 62830), à Genshagen et Oranienbourg. Elle est libérée début mai 1945. Déportée résistante. Source: DAVCC, Caen, 21 P 573 071.

Daniel Heudré

JAFFREZIC Jean, né le 13 mai 1890 (Trégunc (29). Membre des Corps Francs Vengeance du Finistère (chef de groupe à Concarneau). Déporté de Rennes le 2 ou 3 août 44, puis transféré de Belfort le 29 août 1944 vers Neuengamme. matricule 43543. Décédé le 28 février 1945. (Papiers le concernant déposés à la BDIC de Nanterre). (Photo Genweb)

 

 

 

JAHAN Marguerite, née FROGER le 10 juin 1897 à Loches (37). Mère de trois enfants. Elle est arrêtée le 3 août 1944 pour activités dans la Résistance, au château de Vaux à Esvres, avec de nombreux résistants. Emprisonnée à Tours, elle rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué à La-Ville-aux-Dames, repart le 10 août vers Belfort. Elle est ensuite transférée de Belfort le 1er septembre vers Ravensbrück.

JAMENOT ou JAMONEAU Pauline, née le 25 mai 1923. (de Bouguenais). Libérée le 25 août 1944 au fort Hatry à Belfort. Dirigée vers le camp de Giromagny. (Archives de Caen).

JAME Eugène, né le 12 octobre 1901 à Neuville-lès-Decize (58). Maréchal-des-Logis-chef de gendarmerie de la BT de Loches. Arrêté par la Gestapo et la Milice le 27 juillet 1944 avec un groupe de 64 personnes. Emprisonné à Tours, il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué repart le 10 août vers Belfort. Il est ensuite transféré de Belfort le 29 août vers Neuengamme. matricule 43884. Décédé à Wilhelmshaven le 3 avril 1945 lors d’un transport entre Wilhelmshaven et Bergen-Belsen.

 

 

JAMIN Eugène Louis est né le 2 mars 1893 à Mazé (49) (Maine-et-Loire). Fils de Louis Jamin et d’Augustine, Louise Hacquet, il se marie, le 10 janvier 1920,  avec Albertine, Juliette, Marie Leblanc dont il divorcera. Il est arrêté le en juillet 1944 par les troupes d’Occupation, pour circulation après le couvre-feu sur le territoire de Mazé. à la prison du Pré Pigeon d'Angers jusqu'au 6 août 1944 où il monte dans le convoi qui sera mitraillé à Saint-Patrice, puis rejoint le convoi de prisonniers venus de Rennes à la-Ville-aux-Dames le 10 août 1944 à destination de l'Allemagne. À Belfort il est  déporté au camp de Neuengamme  (matricule 43 872). Il décède le 21 novembre 1944 à Wilhelmshaven.. Déporté résistant.  Mort pour la France. Source:  DAVCC, Caen, 21 P 465 224.

Daniel Heudré

JANVIER Renée, née le 6 juillet 1896. Membre du réseau Turquoise, elle est dans le convoi parti de Rennes le 2 août 1944 à destination de l'Allemagne. Elle est déportée de Belfort le 1er septembre 1944 vers Ravensbrück. (matricule 62833). Autres lieux de déportation: Beendorf, Hambourg. Revenue des camps. Source:  ACP 27 P6 Caen.

JARRAUD Alphonse, né le 23 novembre 1903 à La Perouille (Indre). Il monte dans le convoi à Bourges (Cher). Arrivé à Belfort, il est déporté le 29 août 1944 vers le KL Neuengamme. Lieux de déportation: Wilhelmshaven, Bergen-Belsen où il décède le 1er avril.

JAUNASSE  Alice. Domicilié à Le Dresny par Plessé (44). Convoi du 3 août 44. Évadée.

JAUNASSE Roger. Domicilié à Le-Dresny (44). Arrêté par la Gestapo pour faits de résistance, il est incarcéré à Nantes, prison Lafayette, le 25 juillet 1944. Le 4 août, il se trouve dans le convoi de déportés qui vient de Rennes. Arrivé à Belfort, il est libéré le 25 août 1944 avec d'autres prisonniers sans formalités et se réfugie à Giromagny puis s'évade en passant la Suisse à Delle avec un groupe de "libérés".

.zoom.jpg (1166 octets)

 

Jauveau MaximeJAUVEAU Maxime, né le 17 septembre 1899 à Morogues (18). Gendarme de la Brigade de Montrésor. Arrêté par la Gestapo et la milice le 27 juillet 1944 avec un groupe de 64 personnes à Loches. Emprisonné à Tours, il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué à La-Ville-aux-Dames, repart le 10 août vers Belfort. Il est ensuite transféré de Belfort le 29 août 44 vers Neuengamme. Arrivé à  Neuengamme le 1er septembre 44. (matricule 43637). Lieu de déportation: Wilhelmshaven où il décède le 12 mars 1945.

 

 

JEAN Célestin, Alphonse, Jules, Joseph est né le 5  novembre 1926 à Saint-Coulomb (Ille-et-Vilaine). Apprenti-boulanger. Il entre dans le groupe de Résistance de Saint-Pierre-de-Plesguen et assure le transport des armes, vivres pour le maquis de la Hunnaudaye (Côtes d'Armor). Il assure les liaisons entre le maquis et les différents groupes de la région de Plerguer - Le-Tronchet - St-Pierre. Il est arrêté le 2 octobre 1943 à Saint-Pierre-de-Plesguen. Incarcéré à Rennes, il est déporté début août 1944 vers Belfort puis transféré vers le KL Natzweiler le 26 août 1944. (Matricule 23923). Autres lieux de déportation: Dachau ( Le 6 septembre 1944),  Mauthausen (Le 16 septembre 1944), Melk ( Le 21 septembre 1944) où il décède le 26 janvier 1945.

JEGOU Armand, Jean est né le 11 avril 1911 à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor). Fils d’Armand, Louis Jegou, ouvrier maçon et d’Aimée, Julie, Morcel, ménagère, il se marie à Plouha, le 21 décembre 1936, avec Eugénie, Françoise, Marie Auffret. Il appartient à Défense de la France. Il distribue des tracts et des journaux,  comme le Patriote des Côtes-du-Nord. Il héberge des réunions de responsables de la Résistance, des membres du Front national en déplacement ou traqués. Son domicile de Plouha sert de dépôt d’armes. Dans la nuit du 30 avril au 1er mai 1944, il pose sur les fils électriques et les murs de l’école communale, alors casernement allemand, des drapeaux tricolores. Il est alors arrêté par la Gestapo, à Plouha. Il est interné à la prison de Saint-Brieuc, puis à Rennes. Il fait partie du convoi de Rennes début août 1944 vers le kl Natzweiler  (matricule 23 930). Il est déporté en Allemagne, à Dachau, puis Haslach. Il est libéré le 1er mai 1945. Il est revenu des camps. Sergent-chef. F.F.I. Déporté résistant. Croix de Combattant Volontaire de la Résistance. Source : DAVCC, Caen, 21 P 576 527.

Daniel Heudré

JENVRIN, née PIRSON Marie, alias Françoise, née le 7 août 1921 à Nantes (44). Membre du Front national des étudiants d'Angers depuis août 1941 puis secrétaire de ce groupe au début 1942, elle s'est engagée dans les rangs des F.T.P.F. puis dans les F.F.I. au mois de mars 1942, dans le Maine-et-Loire. Elle assure l'impression et la distribution des tracts, réalise de nombreux transports d'armes et de matériel, établit des relevés de plans. Affectée au service Liaisons et Transmissions, elle est nommée agent du liaison responsable régional SARDO, puis de responsable interrégional LOFFEL, et ensuite du colonel ROL-TANGUY. Elle participe à l'évasion d'une patriote détenue à l'hôpital civil d'Angers, Léonne Roquet, membre du groupe F.T.P.F. du Maine-et-Loire et femme du commandant F.T.P.F. "Jacques", de la région de Chateaudun. Étudiante en médecine au moment de son arrestation. Arrêtée par la Gestapo le 11 juillet 1944 à Angers, elle est internée à la Prison du Pré Pigeon d'Angers jusqu'au 6 août 1944 où elle monte dans le convoi qui sera mitraillé à Saint-Patrice, puis rejoint le convoi de prisonniers venus de Rennes à la-Ville-aux-Dames le 10 août 1944 à destination de l'Allemagne.  À Belfort, elle est déportée le 1er septembre 1944 vers Ravensbrück. (Matricule: 62912). Autres lieux de de déportation: Leitmeritz, Velboth. Rapatriée le 25 mai 1942. (Source: DAVCC Caen 21P576654

JEZEQUEL (Simone, Anne, Marie), née le 4 juin 1926 à Lézardrieux (22). Sœur d'Yvon JEZEQUEL. Elle faisait partie du réseau Turquoise. Arrêtée à Rennes le 14 avril 1944. Déportée dans le convoi du 2 août  1944 parti de Rennes vers Belfort puis transférée le 1er septembre 1944 vers Ravensbrück. (matricule 62834) où elle décède le 1er mars 1945. (Photo Genweb)

 

 

 

JOBINEAU et Louise née MALFUSON, 26 ans. Secrétaire intendante de Roland Coty au château de Vaux. Arrêtée le dimanche 30 juillet 1944, elle incarcérée à Tours, puis rejoint le convoi de prisonniers venus de Rennes à la-Ville-aux-Dames le 10 août 1944 à destination de l'Allemagne.  À Belfort, elle est déportée le 1er septembre 1944 vers Ravensbrück. (matricule 62887). Autres lieux de déportation: Genshagen. Rapatriée en avril 1945.

JOIE Lucien. Évadé à Langeais

JOIE Pierre est né le 17 avril 1926 à Joigny-sur-Meuse (Ardennes). Fils de Camille, Alcide Joie et de Céline Pia, il se marie, le 6 janvier 1947, avec Marie, Augustine, Françoise Vivier. Après avoir été évacué des Ardennes en mai 1940, lors de la Débâche, il trouve refuge à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Il refuse d’aller travailler en Allemagne. Domestique dans un hôtel, il est arrêté fin mai 1944, à Paramé, ainsi que sa compagne,  par les Feldgendarmes. Il est interné au camp de Lorette, à Saint-Servan, puis au camp Margueritte de Rennes, de la mi-juin 1944 à la fin juillet 1944. Il est déporté à Mauthausen, puis au camp de Neuengamme (matricule 44170), et au kommando de Wilhelmshaven. Il est libéré vers le 10 avril 1945, suite à une mesure de libération collective obtenue par le Comte Bernadotte. Il est hospitalisé en Suède et ne serait rentré en France qu’au mois d’octobre 1945. Source : DAVCC, Caen, 21 P 576 973.

Daniel Heudré

JOSSE Marguerite, née Malfilâtre le 17 janvier 1905 à Lison (Calvados). Fille d’Alphonse, Joseph Malfilâtre et d’Ophise, Aurélie, Augustine Béranger, elle se marie le 28 avril 1922 avec Paul, Edouard, Pierre Josse. Elle est accusée par les Allemands d’avoir caché un nommé Nogret qui s’était évadé. Elle  est arrêtée par la Gestapo le 12 novembre 1943. Elle est internée à Rouen, puis à Rennes. Elle fait partie du convoi de Rennes du 2 août 1944 à destination de l’Allemagne. Elle arrive à Belfort et est déportée à Ravensbrück, le 1er septembre 1944 (matricule 62 835). Elle est morte en déportation. Source : DAVCC, Caen, 21 P 466 147.ACP 27 P6 Caen.

Daniel Heudré

JOSSET Jules, né le 19 septembre 1919. Manœuvre. Il est arrêté le 21 juillet 1944 à Guichen lors de la rafle de Pont-Réan (35) en représailles d'actes de brigandages commis localement par la fameuse bande Tudo-Laurent. Déporté le 2 août 1944 de Rennes vers Belfort puis transféré vers Natzweiler le 26 août 1944. (matricule 23924). Lieux de déportation: Dachau, Neuengamme (Porta Westfalica), Wöbbelin où il disparait.

JOT Guy, né le 8 janvier 1924 à Bain-de-Bretagne. Il est dans le convoi parti de Rennes début août 1944. À Belfort, il est déporté le 29 août 44 vers Neuengamme. (matricule 43929). Il décède le 21 janvier 45 à Neuengamme. Autre lieu de déportation: Wilhelmshaven.

JOUAN Louis est né le 12 août 1918 à Saint-Nicodème (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor). Fils d’Alexandre, Jean, François, Marie Jouan et de Marie, Augustine Jouan, son épouse, il se marie avec Alice, Marie, Joséphine Le Morvan, ménagère. Ils ont un enfant. Il exerce le métier de cimentier. Il entre dans la Résistance, le 1er septembre 1943, au sein d’un groupe FTP de la Compagnie Roger Barbès. Il est arrêté le 22 juin 1944 à Lannion, à son domicile, par la Feldgendarmerie, sur dénonciation. Il est interné à Saint-Brieuc, au camp Margueritte de Rennes. Il quitte Rennes dans la nuit du 2 au 3 août 1944 en direction de Belfort. Le convoi arrive à Natzweiler le 29 août 1944 (matricule 23919). Il est déporté à Dachau, le 15 octobre 1944, puis à Flossenbourg. Il décède à Groditz, kommando de Flossenbourg  (Allemagne) le 26 mars 1945.  Mort pour la France. Source : DAVCC, Caen, 21 P 466 178.

Daniel Heudré

JOUET Marcel, né le 18 septembre  1925 à Goven. Arrêté le 28 juillet 1944 lors de la rafle de Guignen, il est déporté le  2 août 1944 de Rennes vers Belfort ( Train dit de Langeais), puis transféré le 29 août 1944 de Belfort vers le KL Neuengamme. Il décède le 4 mars 1945 à Wattenstedt (All).

 

 

JULLIARD Robert est né le 25 septembre 1917 à Guingamp (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor). Fils d’Eugène, Auguste, Camille Julliard et de Joséphine, Marie, Louise Rézé, son épouse, ménagère, il est célibataire et est garde de communications. Il est arrêté par les Allemands le 30 janvier 1944 à Guingamp, pour défaut de surveillance, alors qu’il était de garde. Il est interné à la prison de Saint-Brieuc, le 31 janvier 1944, puis est transféré au camp Margueritte de Rennes, le 15 mai 1944. Il fait partie du convoi de Belfort le 29 août 1944 à destination de Neuengamme (matricule 43725). Il est porté disparu. Déporté politique. SOURCE : DAVCC, Caen, 21 P 467 161.

Daniel Heudré

JUIN Pierre, né le 10 mars 1926 à Erignac (44. Arrêté pour appartenance au Front National, il est incarcéré à la prison de Nantes le 29 juillet 1944. Il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes en direction de Belfort début août. Il est ensuite déporté le 29 août de Belfort vers le KL Neuengamme.  Autre lieu de déportation: Wilhelmshaven, Bergen-Belsen où il décède le 12 avril 1945.

f2gr15.gif (202 octets)  fgr15.gif (168 octets) fd15.gif (168 octets)

Plan du site | Liste des déportés | Liste d'évadés | Liste des femmes déportées

  accueil-mdg1.gif (1380 octets)