accueil-mdg1.gif (1380 octets) f2gr15.gif (202 octets)  fgr15.gif (168 octets) fd15.gif (168 octets)

Le dernier convoi de déportés de Rennes  dit "train de Langeais"
Listes de déportés des 2 derniers convois partis de Rennes début août 1944

 

Pour enrichir la mémoire du passé, je recherche, d'autres noms de déportés, des témoignages, des documents ou des photographies  sur ce convoi de déportés.   memoiredeguerre@free.fr

"Il y a une histoire à raconter pour chacun"

A - B - C - D - EF - G - H - IJ - KL- M - NO - P- QR- S - TU - VWXYZ - Liste des évadés - Liste des femmes déportées ou libérées à Belfort

QUEAU Edouard Emile François, né le 19 avril 1909 à Brest. Instituteur à Portsall, il distribue également, clandestinement, des tracts et des journaux. Il participe aux opérations de débarquements d'agents de renseignement et aux rapatriements d'aviateurs alliés. A l'école primaire de Ridiny, il n'hésite pas à faire chanter l'hymne national "la Marseillaise" à ses élèves sous le regard médusé de soldats allemands. Il est arrêté dans la nuit du 5 au 6 juin, à son domicile de l'école publique de Ridiny. Un commando allemand, comptant au moins un traître français dans ses rangs, spécialisé dans la lutte contre les résistants et basé à Landerneau, encercle la maison. Il tente alors de s'échapper par la porte de derrière, mais, malheureusement les Allemands lui tirent dessus. Le commando défonce la porte principale et l'arrête. Au cours de cette même nuit, la plupart des membres du réseau sont interpelés. D'abord torturé au manoir de Trouzilit puis à Landerneau, il est interné au camp de Margueritte à Rennes où il reste deux mois et devient le détenu n°640. Il est déporté de Rennes le 3 août 1944 en direction de Belfort. Blessé d'une balle reçue à la tête, lors du mitraillage du convoi arrêté à Langeais, il est soigné par le docteur Le Duc de Morlaix. Arrivé à Belfort le 15 août 1944, il est transféré le 29 août vers Neuengamme. Autres lieux de déportation: Wilhelmshaven, Rotenburg où il décède du typhus le 21 mai 1945, avant son rapatriement. Site du collège Edouard QUEAU

QUELLARD Auguste, né le 11 août 1923 à Paris 12. Machiniste. Arrêté le 29 juillet 1944 à Séverac pour appartenance au Front National, il est incarcéré à la prison de Nantes le 29 juillet 1944. Il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes en direction de Belfort début août. Il est ensuite déporté le 29 août de Belfort vers le KL Neuengamme. Autre lieu de déportation : Wilhelmshaven. Il décède en mars 1945.

QUEMENER Auguste, né le 12 mai 1921 à La-Noë-Blanche (35). Valet de ferme, il est arrêté avec ses patrons, le 27 juillet suite à l'agression de 3 soldats allemands au-Grand-Fougeray le 27 juillet 1944, le corps de deux d'entre eux ayant été trouvé près de leur ferme. Incarcéré à Rennes, il se trouve dans le convoi parti de Rennes le 2 août en direction de Belfort. Il fait partie des 241 prisonniers libérés 28 août 1944 fort Hatry de Belfort. Il se réfugie dans une ferme à Giromagny avant de revenir en Bretagne.

QUERE François, né le 18 décembre 1922. Arrêté en juin 44 à Douarnenez, il s'évade à Langeais le 6 août 1944.

QUERE Roger, né le 23 août 1923 à Locmiquélic (56). Il est arrêté à Baud en compagnie de Paul Plunian et Joseph Le Houarner, par la feldgendarmerie, pour avoir livré des armes au maquis Saint-Marcel. Il est déporté de Rennes début août vers Belfort, puis transféré vers Natzweiler le 26 août 1944 (matricule 24022). Autres lieux de déportation: Dachau et Allach où il est libéré le 30 avril 1945.

QUERÉEL Marie Renée veuve BLANCHET, née le 6 décembre 1924 à Saint-Brieuc (Côtes d'Armor). Arrêtée le 7 avril 1944 à la gare de Saint-Brieuc au retour d'une mission de repérage aux abords de l'aérodrome de Gaël, en pays de Brocéliande, en même temps que Francis CHAUVIN. Écrouée à la prison Jacques Cartier de Rennes, elle a été embarquée dans le convoi parti le 2 août 1944 de Rennes vers l'Allemagne. Elle s'évade lors du transport à La-Ville-aux-Dames le 10 août 1944.

 Extrait de son témoignage:

" Après Langeais, les hommes et les femmes ont été séparés pour rejoindre la gare de Saint-Pierre-des Corps, près de Tours. Les premiers à pied, les secondes en camion. J'étais dans la cabine du premier camion avec un soldat allemand. En échangeant quelques paroles, le chauffeur français et moi avons vite compris que nous étions du même bord, la Résistance. Un peu plus tard, le chauffeur a feint une crise de peur. Du coup son geste a bloqué le convoi. Le chauffeur m'a dit: À toi de jouer." Les femmes ont été descendues des camions dans une rue à Saint-Pierre-des-Corps. J'ai fui le groupe avec une camarade. Bien qu'en loques et amaigries, nous avons couru, couru. Nous entendions les Allemands crier. Nous avons sollicité un presbytère  pour être cachées. En vain. Coup de chance, nous avons fini par être recueillies par des résistants. Ils nous ont aidées à franchir la Loire où nous avons trouvé définitivement refuge auprès de vignerons résistants." Sources  ACP 27 P6 Caen. Ouest-France du 18mars 2016

QUEROU Joseph. Instituteur à Saint-Quay-Portrieux (Côtes d'Armor), responsable de la Compagnie du secteur de Saint-Quay-Portrieux, pour le mouvement "Libé-Nord", il est arrêté le 8 mai 1944. Il est dans le convoi parti de Rennes début août 1944 en direction de Belfort. Il s'évade en cours de transport à Langeais le 6 août 1944. Il rejoint le maquis "Césario" en Touraine.

QUINQUIS Yves. Originaire de Saint-Méen (29). Il se trouve dans le convoi parti de Rennes début août 1944 vers Belfort. Il s'évade le 4 août 1944 à St-Mars-du-Désert (Loire-Atlantique).

RABACHE. Servait d'interprète. Correspondant de guerre fait prisonnier à Rennes début août 44. S'évada à Saint Martin la Place avec Pierre Bourdan.

RAIMBAUD Jean-Baptiste, né le 30 octobre 1918 à Beslé (Loire-Atlantique). Employé chez M. et Mme Baudu à Langon au Pâtis-Vert, il entre dans le groupe de résistance F.T.P. de Beslé (Loire-Atlantique). Il transporte armes et munitions de Beslé à Langon. Il participe aux sabotages de lignes souterraines de téléphone Rennes-Redon (à La-Chapelle Saint-Melaine et Guipry). En juin, il participe au sabotage de frein sur une rame de wagons allemands entre Guémené-Penfao et Avessac (Loire-Atlantique). En juillet 1944, il participe au convoyage de 6 aviateurs américains de Bain-de-Bretagne à Saint-Ganton (35) et Massérac (Loire-Atlantique). Arrêté par la Gestapo entre Guémené-Penfao et Plessé (Loire-Atlantique), alors qu'il transportait 30 kg d'explosifs et un révolver. Il se trouve dans le convoi parti de Rennes début août 1944 à destination de l'Allemagne. Il se trouvait à Belfort avec Roger Jaunasse. Il est déporté le 29 août 1944 de Belfort vers le KL Neuengamme. (Matricule: 43790). Lieu de déportation Wilhelmshaven. Il décède le 20 janvier 1945 à Wilhelmshaven. ADIV 167 J.

RAISON  Brigadier à Bubry, il s'évade à Langeais le 6 août 44

RALLON Louis, né le 6 novembre 1905 (de Rennes). Libéré le 27 août 1944 à Belfort..

RAMIER Kléber, né le 10 octobre 1917 à Mur-de-Sologne (41). Gendarme à la Brigade de Loches. Arrêté par la Gestapo et la milice le 27 juillet 1944 avec un groupe de 64 personnes. Emprisonné à Tours ( rafle de Loches), il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué à La-Ville-aux-Dames, repart le 10 août vers Belfort. Il est ensuite transféré de Belfort le 29 août vers Neuengamme. (matricule: 43772).  Lieux de déportation: Wilhelmshaven, Farge, Homeburg, Sandbostel. Il est libéré le 29 avril 1945 à Sandbostel.

 

RANNOU Jean. 21 ans. Originaire de Morlaix. Arrêté au cours d'une rafle à Plouescat le 11 mai 1944 par les feldgendarmes à la suite d'une dénonciation. Il se trouve dans le convoi parti de Rennes début août 1944 vers Belfort. Il s'évade lors du transport à Saint-Mars-du-Désert le 4 août 1944. Source: Archives de Caen (Témoignage Toullec)

RANNOU Raymond, né le 29 août 1923 à St-Gilles-Pligeaux (Côtes d'Armor). Originaire de Saint-Gilles-Pligeaux (Côtes d'Armor). Il s'évade lors du transport à Langeais le 6 août 1944.

RAVILLY Robert, né le 25 mars 1925 à Lannion (Côtes d'Armor). Il est dans le convoi parti de Rennes début août en direction de Belfort, puis est déporté vers le KL Natzweiler le 26 août 1944. (Matricule: 24031). Autre lieu de déportation: Dachau. Il est libéré le 30 avril 1945 à Allach. Source: ACP 27 P6 Caen. Témoignage d'Émile Mainguy.

RAY Jean, né le 20 janvier 1926 à Paris. Il est dans le convoi parti de Rennes début août en direction de Belfort, puis est déporté vers le KL Natzweiler le 26 août 1944. (Matricule: 24030). Autre lieu de déportation: Dachau. Haslach. Revenu.

RAZER Jacqueline, née le 25 février 1925 à Paris. Domiciliée à Plogoff (29) au moment de son arrestation.  Entrée à Jacques Cartier le 17 juin 1944, elle est dans le convoi parti de Rennes le 2 août 1944 en direction de Belfort. Elle s'évade lors du transport à La-Ville-aux-Dames le 10 août 1944. Source  ACP 27 P6 Caen.

REBILLON Marcel, né le 1er octobre 1912 à Marseille(13). Gendarme de la Bmo de Boussay. Arrêté par la gestapo et la milice le 27 juillet 1944 avec un groupe de 64 personnes. Emprisonné à Tours, il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué à La-Ville-aux-Dames, repart le 10 août vers Belfort. Il est ensuite transféré de Belfort le 29 août vers Neuengamme. matricule 43573. Lieux de déportation: Wilhelmshaven, Lüneburg où il décède le 7 avril 1945 à Lüneburg.

REDIEN Désiré, né le 15 janvier 1898 à Fomperron (79). Adjudant à Auray, marié, père de 3 enfants. Il est dénoncé pour "organisation de résistance" et "appartenance aux F.F.C.I. du Morbihan", il est  arrêté par la gestapo  de Rennes le 25 mai 1944 à Vannes en même temps que quatre gradés de la section de Lorient (le sous-lieutenant COHADIER de l'Etat-major de la subdivision de Vannes, les gendarmes MAHE, GUIFFANT et le lieutenant LE TALLEC). Il est incarcéré à Vannes puis à la prison Jacques Cartier jusqu'au 1er août 1944.  il est déporté début août 1944 de Rennes vers Belfort, puis transféré le 29 août vers Neuengamme  ( matricule: 43800). Autre lieu de déportation:  Wilhelmshaven. Il décède le 7 avril 1945 à Lüneburg. Source: ACP 27 P6 Caen.

.

REDOUTE née TANGUY Anne (Paulette), née le 29 mai 1917 à Saint-Brieuc (Côtes d'Armor). Membre du réseau  Eleuthère et Bordeaux-Loupiac, sa mère et elle, accueillent des aviateurs alliés et transmettent des renseignements sur le déplacement des troupes ennemies. Arrêtées le 20 avril 1944 à Rennes, elles sont emprisonnées à la prison Jacques Cartier jusqu'au 2 août 1944, date à laquelle elles montèrent dans le dernier convoi parti le 2 août 1944 de Rennes vers Belfort (Train dit de Langeais). Transférée le 1er septembre 1944 vers Ravensbrück. matricule 62865. Libérée le 9 avril 1945 à la frontière germano-suisse par la Croix-Rouge. Témoignage et biographie

Source  ACP 27 P6 Caen.

REGNIER Robert, né le 30 avril 1925 à Retiers (REGNIER Robert, né le 30 avril 1925 à Retiers (35).19 ans, célibataire, il exerçait la profession de sabotier à La-Roe (53). Demeurant rue de Martigné à Retiers (35). Il a été arrêté avec 10 autres résistants, à La-Gravelle (53) par la Gestapo, pour appartenance à un groupe de F.T.P.F. de Loiron le 27 juillet 1944. Interné à Laval et Angers, il monte dans le convoi de déportés parti de Rennes le 4 août au Lion d'Angers en direction de Belfort, puis est transféré de Belfort le 29 août vers le KL Neuengamme. Le 7 avril 1945 il est tué au cours d'un bombardement à Wilhelmshaven (ou Lüneburg).
La municipalité de Retiers a décidé de rendre hommage à Robert Régnier en baptisant de son nom le passage de la rue Clémenceau à la Place Miescisko. Articles de presse

RENARD Alfred, né le 28 mars 1900 à Niherne (36). Déporté le 29 août 1944 de Belfort vers le KL Neuengamme. (matricule: 43531). Lieu de déportation : Wilhelmshaven, Lüneburg.  Il décède le 7 avril 1945 à Lüneburg.( Bombardement?)

RENARD Paul, né le 28 octobre 1889 à Aubenton (Aisne). Contrôleur technique aux Chemins de Fer de l'Est, en retraite, domicilié à Montcorps en Noyal-sur-Vilaine. Il a été arrêté par la milice le 19 février 1944 à Rennes. Dans une chambre meublée située au 3ème étage de l'immeuble, 2 rue Chateaurenault à Rennes.  Il stockait des vivres et des vêtements destinés à des prisonniers de guerre évadés et à des réfractaires du S.T.O. Conduit au siège de la Gestapo, rue Jules Ferry, il est incarcéré à la prison Jacques Cartier de Rennes jusqu'au début août 1944. Il fait partie du convoi de déportés politiques à destination de l'Allemagne et réussit à s'échapper lors du mitraillage du convoi à Langeais.

RENAUD Jacques, né le 13 mars 1928 à Nantes (Loire-Atlantique). Convoi arrivé à Natzweiler le 26 août  1944 en provenance de Belfort. (Matricule 24026). Autre lieu de déportation: Dachau. Non revenu des camps.

RENEAU Célina (Marguerite), née Charpentier le 22 janvier 1890 à Chemillé-sur-Indrois (37).Elle est arrêtée le 23 juillet 1944 à Tours pour détention d'un poste émetteur-récepteur. Incarcérée à Tours elle monte dans le convoi venant de Rennes et reconstitué à La-Ville-aux-Dames le 10 août 1944 en direction de Belfort. Elle est ensuite déportée le 1er septembre 1944 vers le KL Ravensbrück où elle décède le 15 février 1945. (Matricule 62901). Son fils René, arrêté au château de Vaux sera fusillé le 9 août 1944 à l'aéroport de Parcay-Meslay, près de Tours.

 

REY Jean, né le 20 janvier 1926 à Paris. Il est dans le convoi parti de Rennes le 2 août 1944 à destination de l'Allemagne. A Belfort, il est déporté le 26 août 1944 vers le KL Natzweiler (Matricule 24030). Autres lieux de déportation: Dachau, Haslach . Revenu des campsSource: ACP 27 P6 Caen.

REVAULT Alphonse, né le 23 février 1923 à Evran (Côtes d'Armor). Il est dans le convoi parti parti de Rennes début août 1944 en direction de Belfort où il est déporté vers Natzweiler le 26 août 1944 en provenance de Belfort. (matricule: 24032). Il est libéré le 6 mai 1945 à Melk. Autres lieux de déportation: Dachau, Mauthausen.

RICHARD Albert, né le 14 décembre 1918 (de Le-Pouliguen). Libéré le 25 août à Belfort.

RICHARD alias « Armen » Alice, née le 25 juin 1906 à Bazouges-la-Pérouse (35). Membre des Corps Francs Vengeance du Morbihan (groupe de Gourin). Anglophile au plus profond de son cœur, la jeune femme entre dans une résistance instinctive, immédiate : elle rédige des tracts anti-collaborationnistes qu'elle fait distribuer. En 1941, elle rejoint le réseau Turma Vengeance dont elle prend la tête à Quimper. Il s'agit d'organiser la confection de faux-papiers pour soustraire des jeunes au STO, le ravitaillement, l'hébergement puis l'évasion de ces réfractaires et d'aviateurs alliés vers l'Espagne. arrêtée le 17 mars 1944 alors qu'elle tente de renouer avec d'autres réseaux., elle est déportée de Rennes le 2 août 1944 vers Belfort, puis est transférée vers Ravensbrück le 1er septembre 1944. (Matricule 62862). Libérée par la Croix Rouge le 9 avril 1945 à la frontière germano-suisse. Elle meurt en 1947. Croix de guerre 1939-45, médaille de la Résistance, diplôme du gouvernement britannique pour l'aide apportée aux aviateurs alliés. Sources  ACP 27 P6 Caen - Papiers la concernant déposés à la BDIC de Nanterre.

 

RICHARD Jean-Marie, né le 25 novembre 1924. Arrêté en mai 44 à Quéménéven. Évadé  à Langeais le 6 août 1944.

 

Auguste Ricour, déporté de Rennes le 2 août 1944RICOUR Auguste, né le 5 août 1902 à Saint-Briac (35). Agent de police, il est arrêté le 29 novembre 1943 à Dinard par la Gestapo, puis déporté de Rennes le 2 août 1944 vers Belfort (Train dit de Langeais). Transféré vers le KL de Natzweiler le 26 août 1944. ((Matricule 24029). Autre lieu de déportation: Dachau. ADIV 167 J 53

 

RIMBAUD (Jean-Baptiste), né le 30 octobre 1918 à Guémené-Penfao ou Beslé (44). Déporté le 29 août 1944 de Belfort vers le KL Neuengamme. Matricule: 43790. Lieu de déportation Wilhelmshaven.  DCD le 20/01/1945 à Wilhelmshaven.

RIO Jean, né le 23 juin 1922 à Ploermel (56). Il est dans le convoi parti parti de Rennes début août 1944 en direction de Belfort où il est déporté vers Natzweiler le 26 août 1944 en provenance de Belfort. (matricule: 24025). Il décède le 21 février 1945 à Vaihingen. Autre lieu de déportation: Dachau.

RIOU Jean, né le 13 avril 1894 à Quemper-Guezennec (Côtes d'Armor). Il est dans le convoi parti parti de Rennes début août 1944 en direction de Belfort où il est déporté vers Natzweiler le 26 août 1944 en provenance de Belfort. (Matricule: 24028). Il décède le 23 janvier 1945 à Dachau.

RIOU Julien, né le 12 mars 1889 à Saint-Etienne-de-Montluc (44). Père de 7 enfants. Arrêté, il est emprisonné à Nantes. Il monte dans le convoi parti parti de Rennes début août 1944 en direction de Belfort, puis est déporté le 29 août 1944 vers Neuengamme. (Matricule 43826). Autre lieu de déportation: Wilhelmshaven où il décède le 12 janvier 1945. (Témoignage de Marcel Nicolas)

RIU Roger, né le 27 novembre 1901 à Béziers (34). Commissaire de police à Loches. Il habite 9 place de Verdun. Il est arrêté lors de la rafle de Loches du 27 juillet 1944. Emprisonné à Tours, il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué à La-Ville-aux-Dames, repart le 10 août vers Belfort. Il est ensuite transféré de Belfort le 29 août vers Neuengamme. (matricule: 43849) . Autre  lieu de déportation: Wilhelmshaven. Il décède le 28 avril 19+45 à Flensburg.

RIVAIN Philippe, né le 9 avril 1912. Ancien secrétaire  général de la Préfecture du Finistère. Il se trouve dans le convoi parti de Rennes le 2 août 1944 à destination de l'Allemagne. Il s'évade le 7 août à Luynes en compagnie de Louis MAREC. Source: ACP 27 P6 Caen.

RIVIERE André, né le 27 juillet 1921 à Vannes (56). Il est déporté de Belfort le 26 août 1944 vers Natzweiler. (matricule: 24023). Il est libéré le 30 avril 1945 à Allach. Autre lieu de déportation: Dachau. Revenu.

RIVIERE Henriette. Elle est déportée le 2 août 1944 de Rennes à destination de l'Allemagne. A Belfort, elle est transférée le 1er septembre vers le KL Ravensbrück (Matricule 62863). Non revenue. Source  ACP 27 P6 Caen.

ROBERT Albert Pierre, né le 6 juin 1919 à Rennes. Artisan maçon cimentier, il est domicilié rue Saint-Martin à Rennes. Il a été arrêté le 18 juillet 1944 en compagnie de 27 autres personnes comme otage, dont  Muriel Louis à Saint-Aubin-d'Aubigné  suite à un accrochage entre des maquisards et des militaires allemands. Interrogés à la Kommandatur de Rennes, les deux otages sont incarcérés au camp Margueritte. Il a été déporté de Rennes le 3 août 1944 vers l’Allemagne. A Langeais, lors du mitraillage du convoi, il réussit à s’échapper.

ROBERT André, né le 8 août 1926 à Le-Subdray (Cher). Libéré le 27 août 1944 à Belfort.

ROBLOT Julie, née le 1er décembre 1910 à St-Martin-du-Mont (21). Elle monte dans le convoi à Dijon avec 20 autre prisonnières le 14 août, puis est déportée de Belfort le 1er septembre 44 vers Ravensbrück.(matricule:62945). Lieux de déportation: Neue-Bremm, Ravensbrück. Décédée.

ROCH Marcelle, née le 10 septembre 1906 à Louvemé (53). Elle est déportée de Belfort le 1er septembre 1944 vers le KL Ravensbruck le 3 septembre 44.(Matricule 62908). Libérée le 22 avril 1945 à Oranienburg.

ROLLAND Jean-Louis, né le 18 février 1891 à Landerneau. Député SFIO du Finistère. C'est l'un des 80 parlementaires à avoir voté contre les pleins pouvoirs du maréchal Pétain le 10 juillet 1940. Il appartient au réseau Jade-Fitzroy. Dans la nuit du 3 au 4 août 1944, il s’évade du train l’emmenant en déportation en Allemagne à Saint-Mars-du-Désert. Blessé à la tête par une balle au cours de son évasion, il est à nouveau blessé quelques jours plus tard, au cours d’un bombardement aérien à Saint-Gildas-des-Bois, en Loire-Atlantique. Biographie Histoire de la résistance en Bretagne. Christian Bougeard p 48.

RONDEL René, né le 24 novembre 1921 à Rennes. Il entre dans la Résistance Front national de Rennes en 1943. Il participe le 3 mars 1943, au sabotage d'un pylône haute-tension de la ligne Pont-Château Vezin-le-Coquet. En mai 1944, il fait partie du groupe F.T.P.F. qui attaque les convois allemands dans le secteur de Lamballe. Il est arrêté par la Gestapo à Lamballe, le 15 juin 1944. Malgré les tortures, il ne livre pas l'organisation. Transféré à la prison de Guingamp, puis St-Brieuc et ensuite Rennes. Début août il est dans le convoi de déportés qui part de Rennes début août. Il est le premier prisonnier qui réussisse à s'échapper entre Rennes et Messac. Il est accueilli par un boucher de Messac. Il participe avec le groupe de Bourg-des-Comptes au nettoyage des soldats allemands isolés dans la région et s'engage dans la compagnie F.F.I. d'Ille-et-Vilaine. ADIV 167 J 54.

ROSE Jeanne, née le 18 novembre 1925 à Chissey-en-Morvan (71). Arrivée à Belfort, elle est déportée le 1er septembre 1944 vers Ravensbrück. (matricule 62955).

ROSPABE  Guehenno Annie, (la jeune fille à jupe écossaise). Agent de liaison, elle est arrêtée le 9 juin 1944 dans la maison des Lecomte ainsi qu' André Gros et un officier supérieur britannique l'Air Commodore Ronald Ivelaw-Chapman3. Fouillée, ses geôliers découvrent sur elle un papier où la jeune résistante a noté quelques adresses à Londres. Emprisonnée dans la cellule 73, à la prison de Pré-Pigeon à Angers. (Conçue pour recevoir 250 détenus, elle en contient plus d'un millier, hommes et femmes, réfractaires du STO confinés dans des conditions pitoyables) 8. Elle s'évade à St-Patrice. Elle rencontrera l'écrivain académicien, Jean Guehenno avec qui elle liera sa vie.(Source : Le refus du destin", paru aux éditions SILOE . Page 145)

ROUAULT Rosalie Marie Joseph, née GROSDOIGT le 9 mars 1902 à Liffré (35). Arrêtée le 6 juillet à Betton pour acte de "sabotage  d'essence au détriment de l'armée allemande au camp Maurice. Déportée le 2 août 1944. Libérée à Belfort le 26 août avec 44 autres prisonniers, elle est prise en charge par une camionnette du Secours national. Les papiers des prisonniers politiques ayant été confisquées par les autorités allemandes, lors de leurs arrestations, la Préfecture de Belfort lui délivre une attestation pour faciliter son retour et un peu d'argent (1500 F soit 120 € environ). Un groupe (dont Angèle DEPLANTAY, Juliette LE FLOCH, Marie CAHOUR, Prosper BREVET, Philémon FORESTIER, Joseph LE MONNIER) est caché à Giromagny à 14 km au nord de Belfort. Ces libérés passent la frontière suisse à Delle, avec l'aide de Madame MORANDINI arrêtée le même jour lors de son passage le 16 octobre 1944. (ADIV35 167 J 45)(Documents)

(Le secours de 1500 F (moins de 120 €) donné, est daté du 1er septembre 1944. (jour du départ du convoi des femmes vers Ravensbrück)

Lire le témoignage de Joseph LE MONNIER sur sa libération

ROUSSE André, né le 30 juillet 1911 à Tours (37).  Membre des Corps Francs Vengeance d’Indre-&-Loire (alias « le Sculpteur »), membre du réseau Le Foc affilié à Tuma-Vengeance (Renseignement), et membre du BOA. A pu rejoindre Londres. C’est au profit du BOA qu’il a été parachuté en Bretagne, dans la nuit du 31 décembre 1943 au 1er janvier 1944. Il commande la sous-région M2/M3. Il travaille à Questembert et fournit des renseignements sur l'aérodrome de Meucon.Il est arrêté lors d'une réunion le 25 avril 1944 rue du Cercle Paul Bert à Rennes, en compagnie de Jean Gosset, Raoul Simon, Henri Boutet3 . Il est déporté début août de Rennes vers Belfort puis transféré vers Natzweiler le 26 août 1944. matricule 24024. Autre lieu de déportation: Dachau, Mauthausen, Gusen II. Décédé le 20 février 1945 à Gusen. Papiers le concernant déposés à la BDIC de Nanterre.

ROUSSEAU Maurice, né le 24 février 1920 à La Gravelle (53). 24 ans, célibataire, ourvier mécanicien, demeurant le bourg de La Gravelle, membre du groupe de résistance de La Gravelle, réfractaire au S.T.O.. Il prend part à la récupération d'armes, destruction d'affiches et de poteaux indicateurs routiers. Il est arrêté le 27 juillet 1944 à La-Gravelle avec 10 autres résistants. Interné à Laval et Angers, il est mis dans le convoi de déportés parti de Rennes le 4 août au Lion d'Angers en direction de Belfort, puis est transféré de Belfort le 29 août vers le KL Neuengamme. Déporté le 29 août 1944 de Belfort vers le KL Neuengamme. Il décède lors d'un transport de Wilhelmshaven à Lüneburg en avril 1945.

ROUXEL Jean, né le 28 avril 1922 à St-Brieuc (22. Déporté le 29 août 1944 de Belfort vers le KL Neuengamme. Lieu de déportation Wilhelmshaven. (matricule: 43940).  il décède le 14 mars 1945 à Wilhelmshaven.

 

f2gr15.gif (202 octets)  fgr15.gif (168 octets) fd15.gif (168 octets)

Plan du site | Liste des déportés | Liste d'évadés | Liste des femmes déportées

  accueil-mdg1.gif (1380 octets)