accueil-mdg1.gif (1380 octets)

Vous souhaitez compléter cette liste ou proposer un document  concernant un ou plusieurs déportés de cette liste

  35memoiredeguerre@gmail.com

 

f2gr15.gif (202 octets)fgr15.gif (168 octets)fd15.gif (168 octets)f2dr15.gif (203 octets)

Liste de déportés politiques et raciaux arrêtés ou nés dans le Finistère

Liste L

 

Alain FONFERRIER souhaite collecter des photographies des 549 Finistériens morts en déportation, parmi lesquels figurent plus de 70 titulaires de la Médaille de la Résistance Française. Un livre-mémorial devrait voir le jour en 2015 à l'occasion du  70 ème anniversaire de la libération des camps.

http://memorial29.canalblog.com/

 

Contacts: Alain FONFERRIER   5 Allée Alain Quiniou  29000 QUIMPER  Tél:  02 98 10 47 98  fonferrier.alain@yahoo.fr ou memoiredeguerre35@free.fr

 

Liste des lieux de déportation   Liste de 27 déportés juifs arrêtés dans le Finistère
AB  C D E F   G  H I J  K L  M  N  O P  Q R  S  T U  V W X Y Z

 

 

LABOUS Yves (Dit Langlois Jean), né à Brest le 18 octobre 1910, Il est déporté le 12 mai 1944 de Compiègne vers le KL Buchenwald. (matricule: 51415). Revenu le 20 avril 1945, il décède peu après la libération du camp de Sachsenhausen.

Lacave Jean, né le 2 novembre 1926 à St-Quentin (02).  Domicilié à Keruhan-par-Brest au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 3 septembre 1943 vers le KL Buchenwald. (matricule: 20455). Autre lieu de déportation: Dora. Rescapé.

Lacroix Georges. né le 16 janvier 1879. Biscuitier. membre du réseau Alliance du secteur de Brest."Limande", et "S.25". Participait aux départs clandestins par mer et collectait des renseignements militaires. Il est arrêté le 27 septembre 1943. Lors de l’avance des Alliés sur le Rhin, il est extrait de la prison de Pforzheim le 30 novembre avec 16 autres hommes et 8 femmes du réseau Alliance pour être exécuté.

Lacut Yves né le 17 avril 1901 à Landerneau.  Domicilié à Trégastel-Primel (29) au moment de son arrestation. Il est déporté le 5 août 1942. Son parcours: Ka, Diez/Lahn. Il est rapatrié de Diez/Lahn le 27 mars 1945.

LADURÉE Gaston, né le 10 mai 1900 à Taulé (29). Arrêté le 28 avril 1943, il est déporté de Compiègne le 28 avril 1943 vers le KL Sachsenhausen. (matricule 64934). Autre lieu de déportation: Falk. Revenu des camps.

Lagadec René, né le 11 février 1906 à Peumerit (29). Il est déporté le 12 mai 1944 de Compiègne vers le KL Buchenwald. (matricule: 51303). Autre lieu de déportation: Mühlhausen. Il décède le 13 mai 1945 à Frankfurt avant le rapatriement

Lalet Eugénie. (Dite Fartière) Hélène. Née Lory le 9 février 1923 à Lambezellec (29).  Veuve de Claude Lalet fusillé à Châteaubriant et compagne de Robert-Henri Fournier, militant communiste, condamné à mort par un tribunal militaire et Il décède à Gusen. Internée à Rennes Elle est déportée de la gare de l’Est, et arrivée à Sarrebruck (camp de Neue Bremm) le 30 mai 1944. matricule 42189. Autres lieux de déportation: Ravensbrück, Leipzig . Libérée en mai 1945.

LAGNIES ou LANIES Georges, né le 12 juin 1919. Arrêté à Crozon lors de la rafle du 30 juin 1944, il est déporté de Compiègne le 28 juillet 1944 vers le KL Neuengamme. (matricule:40703). Autres lieux de déportation: Farge, Wöbbelin où il décède le le 2 mai 1945.

Lamanda Auguste, né le 15 novembre 1923 à Bolzec (29). Domicilié à Morlaix au moment de son arrestation.Il est déporté le 2 juillet 1944 de Compiègne vers le KL Dachau" le train de la mort" . (matricule: 77005). Rescapé.

Lamande Théophile, né le 13 janvier 1916 à Sérignac (29). Domicilié à Nantes au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 16 avril 1943 vers le  KL Mauthausen. (matricule: 26773). Autre lieu de déportation: Loibl-Pass. Rescapé.

Lamour Jacques, né le 18 février 1924 à Paris. Domicilié à Quimper au moment de son arrestation. Il est déporté «NN» le 4 mars 1943 de Paris, gare de l'Est vers le KL Hinzert. Autres lieux de déportation: Wolhau, Breslau, Brieg, Flossenbürg où il décède le 20 avril 1945.

Lancien Robert, né le 2 septembre 1916 à Rennes. Domicilié à Quimperlé au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 21 mai 1944 vers le KL Neuengamme (matricule: 30330). Son parcours: Helmstedt-Beendorf, Wöbbelin où il est libéré le 2 mai 1945.

Landouar Yves-Marie. Né le 6 avril 1888 à Morlaix (29) . Domicilié à Locquémeau-en-Tredez (22) au moment de son arrestation. Déporté de Compiègne le 24 janvier 1943 et arrivé à Sachsenhausen le 25 janvier 1913. matricule ?. Son parcours: Bergen-Belsen. Il disparu mais aucun renseignement.

Lannuzel Jean, né le 24 février 1915 à Le Conquet (29). Domicilié à Brest au moment de son arrestation. Transport parti de Compiègne le 16 avril 1943 vers le KL Mauthausen. (matricule: 27094). Libéré le 7 mai 1945 à Loibl Pass.

Lanurien Roger, né le 22 septembre 1923 à Ergué-Armel (29). Domicilié à Rosporden (29) au moment de son arrestation.  Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (matricule: 185849). Lieux de déportation: Buchenwald (matricule: 52547), Flossenbürg, Bergen-Belsen où il décède le 7 novembre 1944.

Laouenan Corentin, né le 9 février 1921 à Quimper. Domicilié à Quimper au moment de son arrestation. Il est déporté le 10 août 1942 à Karlsruhe, Rheinbach, Bonn où il est libéré le 6 juin 1944.

Lapiquonne Fernand né le 2 juin 1917 à Brest. Il est dans l'un des trois transports partis les 25, 27 mars et 1er avril 1943 de Paris, gare de l’Est en direction de Trèves, et arrivés les 27, 29 mars et 3 avril 1943 au KL Mauthausen. (matricule: 25521). Son parcours après Trèves: Mauthausen (Gusen). Il décède le 8 mai 1944 à Gusen.

 

Lapous Jean, né le 30 juin 1920 à Spezet (29). Domicilié à Spezet au moment de son arrestation. Il est déporté le 15 juillet 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule: 37095). Autre lieu de déportation: Farge. Il décède en mai 1945.

Lapous Louis, né le 23 août 1922 à Pleyber-Christ (29). Domicilié à Pleyber-Christ au moment de son arrestation.  Il est déporté de Compiègne le 18 juin 1944  vers le KL Dachau. (matricule: 72682). Auschwitz, Mauthausen (Ebensee). Disparu en mai 1945.

LARHANT Yves, né le 4 novembre 1905 à Plomelin (29). Domicilié à Breil-sur-Roya au moment de son arrestation. Il est déporté à Turin. Rescapé. Son étonnant parcours

 

 

 

LARHANTEC Yves né le 25 décembre 1916 à St Eutrope-en Plougouven (29). Il est déporté, le 25 novembre 1943. Son parcours: Kassel, Rheinbach , Kassel,Strau. Rapatrié de Straubing.

Larher Roger, né le 26 mars 1923 à Morlaix. Il est arrêté lors de la rafle de Morlaix du 26 décembre 1943 puis transféré de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 42775). Autre lieu de déportation: Flossenbürg où il décède le 9 mars 1944 à Flossenbürg.

Larnicol Lucien, né le 2 juin 1920 à Penmarch (29). Il est déporté le 21 mai 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule: 30622). Autres lieux de déportation: Drütte-Salzgitter, Ravensbrück  où il décède  20 avril 1945.

LARUELLE Robert. Né le 29 octobre 1921 à Ergue-Armel (29). Il est déporté en Allemagne le 28 avril 1941 et libéré le 15 avril 1945 à Luttringhausen (All.). Autre lieu de déportation: Düsseldorf.(Document)

Larzul Roger, né le 11 février 1922 à Guilvinec. Domicilié à Guilvinec au moment de son arrestation. Il est déporté le 18 novembre 1943. Son parcours; Saa, Frankfurt/Main. Libéré le 29 juillet 1944 à Frankfurt/Main.

LASTENNET Jean, né le 15 septembre 1911 à Quimperlé (29). Domicilié à Alforville (75) au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 12 mai 1944 vers le KL Buchenwald. (Matricule 51324). Revenu des camps.

Lastennet ou Lastermet Hervé, né le 7 février 1915 à Brest. au moment de son arrestation.  Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald). (matricule: 42395). Il décède en mai 1944 à Buchenwald.

Laurent (Jean, François), né le 6 février 1908 à Saint-Evarzec (29). Il est déporté le 15 juillet 1944 vers le Kl Neuengamme. (matricule: 37534). Il décède  le 8 janvier 1945 à Hamburg  (All.) (Source JO: 2-4 janvier 1994)

Laurent Pierre, né le 1er avril 1878 à La-Feuillée (29). Domicilié à La-Fère (02) au moment de son arrestation. Il est déporté comme "Personnalité -otage" le 18 mai 1944 à  Bad Godesberg, puis au château d'Eisenberg où il est libéré le 8 mai 1945.

Laurent Yves, né le 5 août à Plouvenez-Lochrist (29). Domicilié à Brest au moment de son arrestation.  Il est déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. (matricule 40232). Autre lieu de déportation: Bremen (Brême)-Osterort. Il est libéré le 8 mai 1945 dans la baie de Lübeck-Neustadt.

Laurent née LINSING Yvonne, née le 5 septembre 1924 à Nantes. Domiciliée à Quimper au moment de son arrestation. Elle est déportée le 13 avril 1944  à Karlsruhe. Autres lieux de déportation: Gotteszell,  Ravensbrück, Schönebeck où elle libérée le 11 avril 1945. 

Laval Raymond, né l 6 novembre 1920 à Quimper. Arrêté sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle) , il est interné au KL Dachau (matricule: 48916. Autres lieux de déportation: Würzburg , Dachau, Lauban, Augsburg où il est libéré le 27 avril 1945.

Lavanant (Jean, Louis), né le 8 septembre 1903 à Quimper (29). Domicilié à Le-Havre (76) au moment de son arrestation. Il était dans  le transport parti de Compiègne le 16 avril 1943 et arrivé´ au KL Mauthausen le 18 avril 1943Son parcours: Li III, Au. Il décède le 15 avril 1943 à Mauthausen (AUT.)(Source JO: 2-4 janvier 1994)

Laville Albert. né le 18 février 1907 à Brest. Domicilié à Viry-Chatillon (78) au moment de son arrestation.  Déporté le 8 mai 1943 de Compiègne et arrivé le 10 mai au KL de Sachsenhausen.  matricule 66063.

LAVOLÉ Mathurin, né le 14 mars 1906 à Guilligomarch (Finistère). Le 28 juillet, un camion dans lequel se trouvaient seux Allemands avaient été mitraillés par des résistants à la gare de Lieuron-Pipriac. A la suite de ce mitraillage, le lendemain, les Allemands ayant aperçu le jeune Chevrier dans un champ près de la gare, , ils l'ont blessé grièvement par balles. Deux gendarmes de Pipriac, dont Mathurin Lavolé, lors de leur enquête sont arrêtés. (propos désobligeants tenus probablement envers l'armée allemande). Le collègue de Mathurin Lavolé est relâché, mais ce dernier est embarqué le 3 août 1944 dans le convoi de prisonniers politiques parti de Rennes et de passage à Redon à destination de l'Allemagne. (Train dit de Langeais), puis est transféré le 29 août 1944 vers le KL Neuengamme. (Matricule 43767). Il décède le 7 janvier 1945 à Wilhelmshaven de broncho-pneumonie. (Source: Arch de Caen)

L'AMINOT Louis, né le 16 mars 1916 à Plouescat (29). Domicilié à Plouescat au moment de son arrestation. Impliqués dans la même affaire: Pierre ABJEAN, François L'AZOU, Jean Marie L'AZOU, Louis SEITE, Paul OUVRIER, Eugène et Louis MULLER, Vincent TOULLEC.  Il est dans le convoi parti de Rennes début août  1944 vers Belfort. Il s'évade lors du transport à Saint-Mars-du-Désert, le 4 août 1944.

L'AZOU François, né le 6 novembre 1912 à Plouescat (29). Domicilié à Plouescat au moment de son arrestation. Impliqués dans la même affaire: Pierre ABJEAN, Jean Marie L'AZOU, Louis L'AMINOT, Louis SEITE, Paul OUVRIER, Eugène et Louis MULLER, Vincent TOULLEC, François PLEIBER. Il figure sur une liste trouvée au domicile d'Eugène MULLER, il est arrêté pour détention d'armes de guerre, par les Allemands, le 2 mai 1944. Il est dans le convoi parti de Rennes début août 1944 vers Belfort. Il évade à Saint-Mars du Désert, le 4 août 1944.

L'AZOU François, né le 3 juillet 1924 à Plouescat (29). Domicilié à Plouescat au moment de son arrestation. Impliqués dans la même affaire: Pierre ABJEAN,  Jean Marie L'AZOU, Louis L'AMINOT, Louis SEITE, Paul OUVRIER, Eugène et Louis MULLER, Vincent TOULLEC, François PLEIBER. Il figure sur une liste trouvée au domicile d'Eugène MULLER, il est arrêté pour détention d'armes de guerre, par les Allemands, le 2 mai 1944. Il est dans le convoi parti de Rennes début août 1944 vers Belfort. Il évade à Saint-Mars du Désert, le 4 août 1944.

 

L'AZOU Jean Marie, né le 24 décembre 1913 à Cléder (29). Domicilié à Plouescat au moment de son arrestation. Impliqués dans la même affaire: Pierre ABJEAN, François L'AZOU, Louis L'AMINOT, Louis SEITE, Paul OUVRIER, Eugène et Louis MULLER, Vincent TOULLEC, François PLEIBER. Il figure sur une liste trouvée au domicile d'Eugène MULLER, il est arrêté pour détention d'armes de guerre, par les Allemands, le 2 mai 1944. Il est dans le convoi parti de Rennes début août  1944 vers Belfort. Blessé au cours de son évasion à Saint-Mars du Désert, il est achevé par un membre de l'escorte le 4 août 1944.

 

L'AZOU Yves, né le 1er mars 1920 à Cléder (29). Menuisier. Domicilié à Plouescat au moment de son arrestation. Il faisait partie du mouvement Défense de la France à Brest. Impliqués dans la même affaire: Pierre ABJEAN, François L'AZOU, Jean Marie L'AZOU, Louis L'AMINOT, Louis SEITE, Paul OUVRIER, Eugène et Louis MULLER, Vincent TOULLEC, François PLEIBER. Il figure sur une liste trouvée au domicile d'Eugène MULLER, il est arrêté pour détention d'armes de guerre, par les Allemands, le 2 mai 1944, il est interné au camp Margueritte de Rennes. Il est dans le convoi parti de Rennes début août 1944 vers Belfort. Il s'évade en cours de transport à Saint-Mars du Désert, le 4 août 1944. AC 123 196 - 116 295

L'Haridon Jean Albert Edouard est né le 18 novembre 1914 à Quimper (Finistère). Fils de Jean L’Haridon et d’Anne Marie Carnot, son épouse, il exerce la profession de représentant de commerce. Il rejoint le réseau Johny, à partir du 15 décembre 1941, comme agent de liaison. Arrêté par la Gestapo à Bénodet le 17 février 1942, il est interné à Angers, puis à Fresnes et à Romainville. Il est déporté le  25 janvier 1943 vers le camp de Mauthausen. Il est libéré le 26 août 1944,  puis rapatrié le 1er mai 1945. Sous-lieutenant à titre fictif. Croix de guerre. Source : DAVCC, Caen, 21 P 564 125

Daniel Heudré

L’Helgouach ou Helgouach André, né le 28 janvier 1922 à Bannalec (29). Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (matricule: 185949). Autres lieux de déportation: Buchenwald (arrivé le 24 janvier 1944: matricule 53417), Flossenbürg, Leitmeritz où il décède.

L’Helgoualsch René, né le 7 novembre 1923 à Scaër. Il est déporté à Buchenwald le 22 janvier 1944 de Compiègne (matricule : 42768). Rescapé

L'Helgoualch Sébastien, né le 19 novembre 1914 à Plomodiern (29). Il est déporté le 4 juin 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. Autre lieu de déportation:  Stöcken où il décède 12 avril 1945.

L'Helgoualch Yves. Né le 23 avril 1914 à Plounevez-Porzay (29). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme.(matricule 40726). Autres lieux de déportation: Bremen (Brême)-Osterort, Sandbostel où il décède le 15 mai 1945 avant le rapatriement

L'HENAFF Pierre, Marie, Anicet est né le 16 avril 1900 à Plougonven (Finistère). Fils de Yves, Marie L’Hénaff et de Marie, Françoise Plamer, il se marie avec Francine, Marie Le Menn. Il exerce le métier de scieur. Il appartient au mouvement Défense de la France, depuis février 1943.  Il est arrêté par la Gestapo le 19 juillet 1944 à Scrignac (Finistère), alors qu’il allait récupérer avec des camarades des armes parachutées. Il est interné à la prison Margueritte de Rennes, du 19 juillet au 29 juillet 1944, puis à la Prison du Pré Pigeon d'Angers jusqu'au 6 août 1944 où il monte dans le convoi qui sera mitraillé à Saint-Patrice, puis rejoint le convoi de prisonniers venus de Rennes à la-Ville-aux-Dames le 10 août 1944 à destination de l'Allemagne.  À Belfort il est  déporté au camp de Neuengamme où il décède. Chargé de mission de 3è classe, grade de sous-lieutenant. Déporté résistant. Mort pour la France. Source : DAVCC, Caen, 21 P 478 494.

L'Henoret Jean, né le 24 janvier 1886 à Lanmeur (29)   Domicilié à La-Roche-Derrien (22) au moment de son arrestation. Il est déporté  «NN» au Sonderlager Hinzert entre le 29 mai 1942 et le 10 septembre 1943, en provenance de Paris, gare de l’Est. . Autres lieux de déportation:  Wi, Breslau, Gross-Rosen où il décède le 13 décembre 1944.

L'Hermit François. Né le 8 août 1913 à Locquirec (29). Marin d'Etat. membre du réseau "Service B" à Brest. Arrêté sur dénonciation le 21 avril 1944.. Convoi n°453 de Belfort le 29 août 44 vers Neuengamme. matricule 43717. Autre lieu de déportation: Wilhelmshaven. Disparu.

L'Hostis Jacques né le 04 octobre 1898 à St Pol de Léon. Déporté le 24 juin 41. Son parcours:Kassel, Saa, Rheinbach . Il est libéré le 1er avril 1943 à Rheinbach.

LE BACQUET  née MENEZ Marie-Jeanne, le 4 août 1884 à Brest (29). Commerçante, arrêtée comme otage en même temps que sa fille Marguerite et René Premel, son gendre.  Membre du réseau Alliance. Déportée en janvier 1944 de Paris. Lors de l’avance des Alliés sur le Rhin, elle est extraite de la prison de Pforzheim le 30 novembre avec 17 hommes et 7 autres femmes du réseau Alliance pour être exécutée.

Le Bail François. Né le 4 décembre 1921 à Morlaix (29). Domicilié à Morlaix au moment de son arrestation. Il est arrêté lors de la rafle du 26 décembre 1943 à Morlaix. Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. Il s'évade le 22 janvier 1944 à lors du Transport à Revigny (55) lors du transport. 

Le Bail Georges, né le 27 mai 1925 à Paris. Domicilié à Quimper au moment de son arrestation. Il est déporté le 4 juin 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule: 34818). Autres lieux de déportation: Watenstedt-Salzgitter,  Ravensbrück où il est rapatrié le 30 avril 1945.

Le Bars (Guillaume, Jean, Louis), né le 21 juillet 1899 à Morlaix (29). Il est déporté de Pantin le 15 août 1944 vers le KL Buchenwald (matricule 77188). Autres lieux de déportation:  Dora, Ellrich où il décède le 19 septembre 1944.

Le Barzic Yves, né le 5 septembre 1920 à Guerlesquin (29). Domicilié à Elven (56) au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 20 avril 1943 vers le KL Mauthausen. (matricule: 27777) . Son parcours: Auschwitz, Mauthausen. Revenu.

 LE BAUT Jean-Louis (Yves, Jean), né le 22 mai 1894 à Lannedern (29). Domicilié à Lannédern au moment de son arrestation le  27 mars 1943 pour avoir secouru des aviateurs alliés, il est déporté le 1er juillet 1943 de Paris, gare de l’Est vers Hinzert. Le 5 juillet 1943, il est transféré à la prison de Wittlich, puis à Breslau et  début septembre 1944 à Gross-Rosen où il décède le 23 décembre 1944.  Dossier   La déportation de 15 finistériens du réseau Pat O'Leary

LE BEC (Jean, René), né le 3 décembre 1924 à Quimper. Domicilié à Quimper au moment de son arrestation. Arrêté, il est incarcéré à la prison à la prison Jacques Cartier à Rennes. Il y reste jusqu'au 23 juin 1944, date à laquelle il est transféré à Compiègne, puis, le 2 juillet 1944  vers Dachau. Il  décède lors du transport. (Sources JO: 34-10 février 1994,  ACP 27 P6 Caen).

Le Bechennec, né le 6 janvier 1922 à Lesconil (29). Il est déporté de Pantin le 15 août 1944 vers le KL Buchenwald (matricule 77788). Autres lieux de déportation: Dora, Ellrich.

Le Bell Pierre né le 25 mai 1920 à St Pol-de-Léon. Domicilié à Lannion (22) au moment de son arrestation. Il est déporté le 14 octobre 1941 vers les prisons du Reich. Son parcours: Kassel, Rheinbach , Sieburg où il rapatrié le 11 avril 1945.

Le Ber (Paul, Léon), né le 1er avril 1920 à Landivisiau (29). Il est déporté à Buchenwald le 17 septembre 1944 (matricule 81747) puis est transféré à Langenstein. Il décède dans la "marche de la Mort" à Ascherleben le 13 avril 1945  (Source JO: 34-10 février 1994)

Le Ber (Vincent), né le 11 mars 1896 à Plouescat (29). Il était dans un transport ,parti des prisons de la zone occupée vers celles du Reich, en novembre 1943. Son parcours; Saa, Frankfurt/Main., Hn. Il décède le 30 avril 1944 à Hanau (All.) (Source JO: 34-10 février 1994)

Le Berre Etienne, né le 22 novembre 1924 à Trévoul (29). Domicilié à Paris au moment de son arrestation. Il est déporté «NN» le 9 mars 1944 de Paris, gare de l’Est vers le KL Natzweiler. (matricule: 7853). Son parcours: Brieg, Breslau, Gross-Rosen, Kamenz, Dachau où il est libéré le 29 avril 1945.

Le Berre (Yves, Pierre), né le 18 octobre 1898 à Plonéour-Lanvern (29). Domicilié à Plonéour-Lanvern au moment de son arrestation. Il est déporté le 15 juillet 1944 de Compiègne vers le  KL Neuengamme. (matricule: 37292). Autre lieu de déportation: Farge. Il décède  en mars 1945 à Hallein (AUT.) (Source JO: 34-10 février 1994).

Le Berre Yvon, né le 17 novembre 1911 à Plomelin. Il est déporté le 21 octobre 1943. Son parcours: Kassel, Sonnebürg, Sachsenhausen. il décède le 10 avril 1945 à Oranienburg (All.) (Source JO: 34-10 février 1994).

Le Beux Félicie, née le 31 juillet 1923 à Roudouallec (29). Elle est arrêtée à Saint Guénolé (Penmar'ch) alors qu'elle distribuait des tracts anti-Allemands profitant de Sachsenhausen situation de serveuse à l'hôtel de Bretagne. Condamnée à 6 ans de réclusion, elle est internée du 10 février au 8 juin 1944 puis Elle est déportée le 9 juin 1944 en Allemagne. Elle entre à la prison de Waldheim située au nord de Chemnitz le 23 juin 1944. Elle est libéré le 23 mai 1945.

 

 

Paul Le Bigot du 31 août 1933 à Saint-Pol-de-LéonLE BIGOT (Paul, Marie), né le 17 janvier 1910 à Saint-Pol-de-Léon (29), Il décède  le 31 juillet 1944 (sans autre renseignement)  (Source JO: 41-18 février 1994) Non identifié dans le mémorial. (Photo de 1933. Don de Loïk Chapel)

LE BIHAN  Alphonse né le 30 juillet 1921 à Plourin. Domicilié à Morlaix au moment de son arrestation. Il est déporté le 4 août 1941. Son parcours: Kassel, Rheinbach , Sieburg. Il est libéré le 10 avril 1945 à Siegbourg

LE BIHAN (François, Louis), né le 30 octobre 1894 à Plonevez-du-Faou (29). Domicilié à Plonevez au moment de son arrestation., le  27 mars 1943 pour avoir secouru des aviateurs alliés, il est déporté le 1er juillet 1943 de Paris, gare de l’Est vers Hinzert. (matricule: 6894).  Le 5 juillet 1943, il est transféré à la prison de Wittlich, puis à Breslau et début septembre 1944 à Gross-Rosen où il décède le 23 décembre 1944. (Source JO: 41-18 février 1994). Dossier   La déportation de 15 finistériens du réseau Pat O'Leary

LE BIHAN (François, Louis), né le 11 janvier 1893 à Bannalec (29). Déporté le 6 juillet 1942 de Compiègne et arrivé à Auschwitz le 8 juillet 1942. matricule ?. Il décède le 19 septembre 1942 à Auschwitz (POL)  (Source JO: 41-18 février 1994)

LE BIHAN  Jean, commandant FTP du maquis de Spézet-St Goazec, arrêté le 23 mai 44, Il décède  en Allemagne. Non identifié dans le mémorial.

LE BIHAN Laurent né le 10 mai 1890 à Plougasnou. Domicilié à Calais (62) au moment de son arrestation.. Il était dans un transport  parti du Nord-Pas-de-Calais vers la prison Saint-Gilles a` Bruxelles et celles du Reich, le 25 septembre 1943. Son parcours: Bxl, Kassel, Drütte-Salzgitter .

LE BIHAN (Louis, Alain), né le 9 septembre 1925 à Saint-Evarzec (29). Il est déporté le 15 juillet 1944 de Compiègne vers le  KL Neuengamme. (matricule: 37096). Son parcours:  Osterort, Sandbostel où décède le 20 avril 1945.

Le Boette Jean, né le 21 août 1922 à Carhaix (29). Il est déporté de Toulouse le 30 juillet1944 vers le KL Buchenwald (69868).

LE BOETTE Guillaume né le 14 septembre 1916 à Carhaix. Il a été arrêté  à la frontière espagnole avec son frère et le général Arnold de Longvilliers ; à l’hôtel Francal dénoncé par une polonaise.  Il est déporté comme "Personnalité -otage" de Paris, gare de l’Est le 10 septembre 1943 vers le château d’Eisenberg.où il est libéré le 8 mai 1945.

 

 

 

Le Boité Jean, né le 19 août 1921 à Le Conquet.. Domicilié à Toulon (83) au moment de son arrestation. Arrêté sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle), il est déporté au KL Sachsenhausen. Son parcours: Dortmund, Niederhagen, Sachsenhausen, Auschwitz, Arrivé à Buchenwald le 22 janvier 1944 (matricule: 119134), Ohrdruf , Bergen-Belsen. Disparu

Le Borgne (Jean, Louis), né le 9 janvier 1912 à Plounevezel (29). Il est déporté de Compiègne le 27 janvier 1944 vers le KL Buchenwald (matricule: 29441). Il est transféré à Buchenwald le 29 janvier 1944 (matricule: 44129), à Dora le 13 mars 1944, à Ellrich et à Nordhausen où il décède le 9 mars 1945.

Le Borgne (Sylvestre), né le 21 mai 1923 à Audierne. Domicilié à Audierne au moment de son arrestation.. Il était dans un transport parti de Compiègne le 3 septembre et arrivé au KL Buchenwald le 4 septembre 1943.matricule: 20075. Il décède  le 31 mars 1944 à Buchenwald (All.)  (Source JO: 41-18 février 1994) 

Le Bot (René), né le 29 août 1895 à Plougastel-Daoulas (29)IL était dans Le transport parti le 8 avril 1943 de Paris, gare de l’Est, et arrivé à  Hinzert le 9 avril 1943. Son parcours: Wittlich, Breslau, Gross Rosen, Dora . Il décède le 1er janvier 1945 à Dora (All.) (Source JO: 41-18 février 1994)

Le Bour Amand, né le 7 décembre 1913 à Carhaix. Il s'évade d'un convoi parti de Brest vers Natzweiler à Saint-Benoît (86) le 9 août 1944.

Le Bourhis (François). Né le 30 juin 1926 à Quimper (29) . Domicilié à Quimper au moment de son arrestation. Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. matricule 39642. Il décède le 25 février 1945 à Neuengamme. (Source JO: 41-18 février 1994)  (Source JO: 41-18 février 1994)

LE BOZEC Jeanne, née le 25 novembre 1912 à Rosporden (29).  Après ses études, elle  travaille à l'arsenal de Lorient.
Dès 1940, elle fait de la résistance (distribution de tracts). En janvier 1942, elle entre au réseau Confrérie Notre-Dame dont elle assure le secrétariat sous le pseudo d'Yvon. Après la destruction de l'arsenal par suite de bombardements mais aussi en raison des soupçons des allemands, elle rejoint Paris où le réseau lui trouve un hébergement . Elle assure la compilation et le tri de renseignements en faisant le chiffrement et la transmission aux radios ou agents de liaison.
Elle est arrêtée dans la nuit du 13 janvier 1942 à son domicile à Paris. Elle est déportée de Compiègne le 31 janvier 1944 vers le KL Ravensbrück. matricule: 27453). Rescapée. Lien externe.

LE BRAS Eugène, né le 4 avril 1921 à Brest. Domicilié à Brest au moment de son arrestation. Il est déporté de Rennes début 1944 vers Belfort, puis est transféré le 26 août vers Natzweiler. (matricule: 23963). Il décède le 30 avril 1945 à Dautmergen. Autre lieu de déportation: Dachau.

Le Bras Jean, né 3 juillet 1921 à St-Martin-des-Champs (29). Domicilié à Port-Mort (27) au moment de son arrestation. Non identifié dans le mémorial

Le Bras Marie, née le 29 mars 1895 à Concarneau (29). Domiciliée à Paris au moment de son arrestation. Elle est déportée de Paris, gare de l’Est vers Sarrebruck (camp de Neue Bremm) le 30 juin 1944. (matricule: 44802). Autre lieu dedéportation: Ravensbrück. Rescapée. 

LE BRAS Yves Marie, est né le 20 juillet 1913 à Lampaul-Guimiliau  (Finstère). Fils de Auguste Le Bras et de Marie Françoise Quelennec, il est chauffeur de route à la SNCF. Résistant isolé, il se livre à des sabotages de machines et de matériel au dépôt de Morlaix. Il est arrêté par la Feldgendarmerie, le 30 avril 1944, au dépôt SNCF de Morlaix, alors qu’il rentrait avec sa machine. Il est interné à Morlaix du 30 avril au 1er mai 1944.  Il est ensuite transféré à Saint-Brieuc du 1er mai au 18 mai 1944, selon l‘attestation du Surveillant Chef de la Maison d’Arrêt, puis au camp Margueritte de Rennes jusqu’au 4 août 1944. Parti de Rennes dans le convoi à destination de l'Allemagne il s’évade le 6 août 1944 à Langeais (Indre-et-Loire). L’évasion est-elle réussie ? Le dossier prouve que la libération d’un groupe de détenus dont il fait alors partie s’effectue au fort Hatry de Belfort, le 28 août 1944,  sur intervention de la Croix Rouge, les Allemands n’ayant aucune preuve d’une quelconque culpabilité. II décède à Yffiniac (Côtes-du-Nord, Côtes- d’Armor). Interné politique. Source : 21 P 588 383.

Daniel Heudré

Le Breton  ou Le Bretton Alcide, né le 16 juin 1916 à Camaret (29). Il est déporté de Pantin le 15 août 1944 vers le KL Buchenwald (matricule 76926). Autres lieux de déportation: Flossenbürg, Dora, Ellrich où il décède le 17 janvier 1945.

Le Breton ou Le Bretton François, né le 7 mars 1908 à Crozon (29). Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (matricule: 185869) . Autres lieux de déportation: transféré à Buchenwald le 14 mai 1944 (matricule: 53387) et Flossenbürg où il décède le 23 janvier 1945.

Le Breton Joseph. Né le 17 mars 1920 à Morgat (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 43172 ). Autres lieux de déportation: Schönebeck ou « Julius », Mühlhausen ou « Martha » kommandos du KL Buchenwald. Revenu des camps. 

Le Breton (Hervé, Yves). Né le 3 novembre 1920 à Plouaret (29). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. (matricule: 39632). Il décède le7 avril 1945 à Lüneburg. (Source JO: 41-18 février 1994)

Le Breton Hervé, né le 9 novembre 1922 à St-Evarzec (29). Il est déporté de Compiègne vers Neuengamme le 28 juillet 1944. Autre lieu de déportation: Berben-Belsen où il décède le 30 mars 1945.

Le Bretton Jean né le 8 décembre 1914 à Crozon. Domicilié à Morgat au moment de son arrestation. déporté le 17 avril 1941 de prisons de zones occupée vers celles du Reich. Son parcours: Amb, Ludw, Zwi. Il est libéré le 10 avril 1945 à Zwickau

Le Bris (Charles, Nicolas), né le 20 avril 1917 à Plobannalec (29. Domicilié à Brest au moment de son arrestation. Il est déporté le 21 octobre 1943 à Karlsruhe. Autres lieux de déportation: Frankfurt/Main, Sonneburg, Sachsenhausen, Heinkel où il est libéré le 21 avril 1945.

LE BRIS Corentin, né le 10 janvier 1925 à Penhars (29). Il est déporté de Pantin le 15 août 1944 vers le KL Buchenwald (matricule 77798). Autres lieux de déportation: Dernau, Arten, Dora où il est libéré le 11 avril 1945.

LE BRIS (François, Marie), né le 4 février 1903 à Sizun (29). Arrêté le 28 avril 1942 lors d’une rafle organisée par l’occupant dans tout le département de la Seine, à la suite d’une série d’attentats à Paris (le 20 avril un soldat de première classe est abattu au métro Molitor, deux soldats dans un autobus parisien, le 22 avril un militaire est blessé à Malakoff). Les autorités d’occupation ordonnent l’exécution d’otages et procèdent à cette rafle en région parisienne (387 arrestations) qui touche pour l’essentiel des militants arrêtés une première fois par la police française pour activité communiste depuis l’armistice et libérés à l’expiration de leur peine. Il est déporté le 6 juillet 1942 de Compiègne vers Auschwitz le 8 juillet 1942. Il décède  le 11 juillet 1942 à Auschwitz (POL) et non le 5 juillet 1942 à Compiègne (Oise)   (Source JO: 41-18 février 1994) Lien externe

LE BRIS  Gilbert, né le 7 mars 1919 à l'Ile-Tudy (29). Il est déporté de Pantin le 15 août 1944 vers le KL Buchenwald (matricule 77740). Autres lieux de déportation: Dora , Ellrich. Il décède le 15 février 1945.

LE BRIS (Jean, François, Louis), né le 9 novembre 1920 à Plabennec (29). Domicilié à Lampaul-Plouarzel (29) au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 3 septembre vers le KL Buchenwald (matricule: 20818). Autre lieu de déportation: Dora où il décède le 22 mars 1944 à Dora. (Source JO: 41-18 février 1994)

LE BRIS   Joseph Louis, né le 24 mars 1907 à Cléder-Poher.. Il est arrêté à Gourin (56) dans une rafle le 7 mai 1944, pour refus de travail obligatoire. Interné à Carhaix, puis à la prison Saint-Charles du 15 mai au 2 juin 1944, il est déporté dans le camp de rééducation d'Erfut. Il sera libéré début mai 1945.

LE BRIS  (Pierre, Marie), né le 10 novembre 1920 à Plougonven (29. Arrêté à Guernesey en tentant de rejoindre l'Angleterre sur une barque. (Document sur le "Wega").Lieux de déportation: Kassel , Rheinbach , Siegburg  Il décède le 17 mai 1945 à Siegburg (All.)  (Source JO: 41-18 février 1994)

Le Brocher Maryvonne, née le 18 mars 1913 à Begard (22). Domiciliée à Rennes (35) au moment de son arrestation. Elle est Elle est déportée de Rennes le 2 août 1944 vers Belfort, puis est transférée le 1er septembre  vers le KL Ravensbrück. matricule: 62869). Autre lieu de déportation: Genshagen . Elle est libérée le 14 avril 45 à Salzwedel. Rescapée.

 LE BRUN Jean-Marie, né le 1er mars 1905 au Guilvinec (29). Domicilié au Guilinec au moment de son arrestation.Il est déporté le 12 mai 1944 de Compiègne vers le KL Buchenwald. (matricule: 51801). Rapatrié le 11 avril 1945 de Buchenwald.

LE CAIGNEC François, né le 22 décembre 1924 à Lorient (56). Domicilié à Concarneau (29) au moment de son arrestation le 6 octobre 1942 pour avoir peint avec de la peinture rouge sur 9 immeubles de la ville, l'inscription suivante: "À bas LAVAL". Il est déporté de Compiègne le 14 décembre 1943 vers le KL Buchenwald. Il s'évade lors du transport à Châlons-sur-Marne (51).

Le Calvez Jules. Né le 29 août 1920 à Pont-l’Abbé (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 42183). Il est libéré le 11 avril 1945 à Buchenwald.  

Le Calvez Victor, né le 14 février 1905 à Brest. Domicilié à Paris au moment de son arrestation.? Arrêté sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle) , il est interné au KL Dachau (matricule: (65500). Autres lieux de déportation: Munich, Augsburg où il est libéré le 27 avril 1945.

LE CANN Joseph. Originaire de Hanvec (29). Il se trouve dans le convoi parti de Rennes début août 1944 vers Belfort. Il s'évade le 4 août à St-Mars-du-Désert (44).

Le Cam Henri, né le 12 avril 1911 à Carhaix. Il est interné au KL Flossenbürg (matricule: 26860). Son parcours:  Chemnitz, Flossenbürg, Dora . Disparu.

Le Cleach Louis, né le 7 novembre 1909 à Brest. Domicilié à St-Nazaire (44) au moment de son arrestation. Il est déporté le 14 septembre 1942 à Karlsruhe. Autres lieux de déportation: Rheinbach, Siegburg où il est libéré le 10 avril 1945.

LE COQ André. né le 29 avril 1926 à Maël-Carhaix (29). Déporté de Paris, gare de Lyon vers Natzweiler le 7 juillet 1944. Maricule 19388. Autre lieu de déportation: Dachau. Libéré le 30 avril 1945 à Allach.

LE CORRE Jean Henri, né le 15 août 1920 à Ergué-Gabéric (29). Domicilié à Quimper au moment de son arrestation. Le 14 janvier 1944, il déroba aux Allemands, avec onze camarades, 44 000 fiches du Service du travail obligatoire (STO) à Quimper, identifiant les hommes susceptibles d'aller travailler dans les usines d'armement allemandes., pour les détruire. Cela avait permis à des dizaines de jeunes Bretons d'éviter un départ en Allemagne. Le STO était alors installé à l'école de l'Espérance qui donne sur le boulevard Kerguélen et est aujourd'hui occupé par le diocèse. Les employés quimpérois du service, eux-mêmes résistants, avaient jugé qu'il fallait faire disparaître ces dossiers qu'ils avaient en partie falsifiés afin d'exempter les hommes concernés. La pression allemande devenait trop forte. Deux équipes de résistants extérieurs, l'une de Quimper l'autre d'Ergué-Gabéric, dont faisait partie Jean Le Corre, résistant depuis 1941, furent mises sur le coup. Les sacs de dossiers furent déménagés sous les yeux des soldats allemands qui pensaient que l'opération était légale. Jean Le Corre et son collègue François Balès, boulanger, allèrent ensuite brûler les papiers dans le fournil de la boulangerie d'Ergué-Gabéric. Les jeunes téméraires furent dénoncés. Plusieurs furent arrêtés dans les jours qui suivirent. Sept résistants furent déportés au camp de Neuengamme, les autres ayant pris le maquis. Jean Le Corre  fut déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. (matricule 40496). Autres lieux de déportation: Bremen (Brême)-Osterort, Salzgitter, Baubrigade, transféré à Buchenwald le 22 mars 1945 (matricule: 136857). Il fut libéré le 11 avril 1945 à Buchenwald. Décédé début mars 2016 à Saint-Évarzec.. Avec Jean LE BRIS, il était le seul survivant de cette épreuve. En 1994, une plaque commémorative a été inaugurée au pied des remparts de la rue Juniville devant l'ancienne école de l'Espérance, où le square a pris le nom d'Antoine Le Bris, chef des résistants à l'origine du cambriolage du STO. Sources JO: 69-23* mars 1994; Le coup du STO raconté par Jean Le Corre    ANAC Finistère Les clandestins de l'Iroise

Les douze membres de ce haut fait de Résistance sont:

- Laurent Jacq, Antoine Le Bris (non identifié dans la base FMD), Louis Kernéis, René Fauvel, Hervé Bénéat, morts en déportation ;
- François Balès, mort en combattant  à Telgruc, lors des combats pour la libération de la presqu'île de Crozon.  ;;
- Jean Le Bris et Jean Le Corre, déportés et revenus des camps ;
- Jeannette Cras, Léon Dollet, Pierre Germaine et Pierre Le Moigne qui échappent à la déportation.

 

Le Corre Jean Louis, né le 23 novembre 1901 à Pluguffan (29). Domicilié à Pluguffan au moment de son arrestation. Il est déporté le 15 juillet 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule: 36851). autre lieu de déportation Farge. Il décède  25 octobre 1944.

Le Corre Raymond. Né le 4 août 1920 Guilvinec (29).Domicilié à Men-Haer-Talmouth? au moment de son arrestation Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 43210). Autre lieu de déportation: Dora. Revenu des camps.

Le Corre Roger. Né le 23 mars 1918 à Ploujean (29). Arrêté à Guernesey en tentant de rejoindre l'Angleterre sur une barque. (Document sur le "Wega"). Lieux de déportation:  Kassel , Rheinbach ,  Kassel, Strau. Evadé lors de l'évacuation du camp le 23 avril 1945

LE CORRE DUPUY Yvonne. Originaire de Quimper. Membre des Corps Francs Vengeance du Finistère et du réseau d’évasion Turquoise. Elle est déportée de Rennes le 2 août 1944 vers Belfort. Transférée vers Ravensbrück le 1er septembre 1944. matricule 62843. Libérée le 2 mai 45 à Wöbbelin. Autres lieux de déportation: Beendorf. (Papiers la concernant déposés à la BDIC de Nanterre).

Le Coz François, né le 26 novembre 1906 à Plousganou (29). Domicilié à Livry-Gargan (78) au moment de son arrestationIl est déporté de Metz le 21 mai 1944 vers le KL Natzweiler (matricule: 15075). Son parcours: Dachau, Mauthausen où il est libéré le 5 mai 1945.

Le Coz Georges. Né le 28 août 1925 à Morlaix (29). Il est arrêté lors de la rafle de Morlaix du 26 décembre 1943 puis transféré de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 42903). Il décède le 9 février 1945.

Le Coz (Louis, Yves), né le 6 novembre 1909 à Plonéour-Lanvern (29). Domicilié à Quimper au moment de son arrestation. Il est déporté le 4 juin 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule: 34820). Autres lieux de déportation: Misburg-Hannover, Bergen-Belsen  où il décède  le 25 avril 1945 avant le rapatriement.

Le Cras Yves, dit NAPOLI, né le 20 août à Quimperlé. Domicilié à Paris au moment de son arrestation. Il est déporté le 4 juin 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule: 34827). Autres lieux de déportation: Watenstedt-Salzgitter,  Ravensbrück  où il est libéré le 30 avril .

Le Crenn Jean, né le 20 août 1911 à Lothey (29). Domicilié à Montrouge (75) au moment de son arrestation. il est déporté le 21 mai 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule: 31631). Son parcours: Farge. Il décède le 3 mai 1945 dans la Baie de Lübeck-Neustadt.

LE CRENN ou LECREN Alain, né le 27 octobre 1909 à Paris (75). Domicilé à Kerfeuteun (29 au moment de son arrestation. Il est déporté «NN» Compiègne le 28 jillet 1944 vers le KL Neuengamme. (Matricule 39478). Autres lieux de déportation: Bremen (Brême)-Osterort, Sandbostel. Revenu.

Le Delliou Marcel . Né le 9 octobre 1926 à Clohars- Carnoet (29). Déporté de Compiègne le 17 septembre 1943 vers Buchenwald.  matricule 21360. Autre lieu de déportation: Dora. Libéré le 6 mai 1945 à Ebensee.

Le Don Auguste, né le 6 avril 1921 à Camaret (29). Il est interné au KL Dachau. (matricule: 63685). Parcours: Fürth, Nüremberg, Dachau, Kemten où il est libéré le 22 avril 1945.

Le Donche Yves, Michel, né le 20 mai 1922 à Plobannalec (29). Domicilié à Lesconil-en-Plobannalec (29) au moment de son arrestationIl est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (matricule: 185885).  Il décède le 3 mai 1944 à Auschwitz.

Le Douget Alexis, né le 20 novembre 1920 à Douarnenez (29). Domicilié à Marseille au moment de son arrestation. Il est déporté le 2 juillet 1944 de Compiègne vers le KL Dachau " le train de la mort". (matricule: 77039). l est libéré le 29 avril 1945 à Dachau.

LE DOUSSAL Joseph, né le 11 juin 1922 à Quimperlé (29). Domicilié à Quimperlé au moment de son arrestation. Arrêté pour un vol de café dans un magasin de l'organisation TODT. Il est déporté le 21 mai 1944. Lieux de détention: Freiburg-im-Breisgau, Bochum, Dortmund. Revenu.

Le Douval Louis, né le 29 mai 1915 à Plouhinec. Domicilié à La-Rochelle (17) au moment de son arrestation. Arrêté sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle), il est interné au KL Dachau. (matricule: 59191, 133442). Parcours: Munich, Dachau où il est libéré et remis au travail, Munich, Dachau où il est libéré le 29 avril 1945.

LE DREFF de Ploudalmézeau. Déporté de Rennes début août 1944 vers Belfort. Il s'évade  lors du transport à Langeais. Repris , il est fusillé le 6 août 44.

Le Droff Julien. Né le 22 janvier 1895 à Lannilis (29). Convoi n° 453 de Belfort le 29 août 44 vers Neuengamme. Il décède  le 20 février 1945 à Bergen-Belsen.

Le Du Corentin né le 14 novembre 1890 à Riec-sur-Bolon (29)  Il est déporté de Compiègne le 20 avril 1943 vers le KL Mauthausen ( matricule: 27993). Transféré à Buchenwald le 21 mai 1943 puis à Lublin-Majdaneck le 2 février 1944.

Le Du Joseph, né le 19 juillet 1921 à Chateauneuf-du-Faou (29).  Domicilié à Villedomer (37) au moment de son arrestation. Il est déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. (matricule 40069). Autres lieux de détention: Watenstedt-Salzgitter, Neuengamme, Sandbostel où il est ll est libéré le 29 avril 1945.

Le Du Yves, né le 21 décembre 1896 à Coray (29). Il est déporté le 15 juillet 1944 de Compiègne vers le  KL Neuengamme. (matricule: 36265). Son parcours: LN, Bergen-Belsen. Rescapé.

LE DUC (Dr) Jean est né le 13 juin 1907 à Morlaix (Finistère). Fils de Jean Marie Le Duc et de Françoise Le Guen, il est médecin. Il appartient au réseau Ceux de la Libération (CDLL). Il est arrêté une première fois le 28 janvier 1941 sur la route d’Huelgoat à Morlaix sur dénonciation parce qu’il s’occupait de faire passer des jeunes en Angleterre. Il est arrêté une seconde fois par la Gestapo le 3 juin 1944, route de Berrien à Morlaix pour activité en faveur des Alliés. Il réceptionne,  aide de nombreux agents venant de Londres et organise des parachutages, au sein du réseau Buckmaster.  Il est interné à Morlaix jusqu’au 6 juin 1944, puis à Brest du 6 juin au 15 juin 1944 et à Rennes du 15 juin au 3 août 1944. A Langeais, lors du mitraillage, Edouard Quéau, instituteur à Portsall, est blessé d'une balle reçue à la tête. C'est le Docteur Le Duc qui le panse. Il s'évade ensuite le 10 août. Interné résistant. Médaille des Evadés. Source : DAVCC, Caen, 21 P 589 463.

Daniel Heudré

LE DUC Jean-Marie, né le 16 mars 1928 à Taulé (29). Membre du réseau Turquoise. Il est déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. (matricule 40279). Autre lieu de détention: Bremen (Brême)-Osterort. Disparu.

Le Faou Laurent, né le 13 février 1920 à Landudec. Arrêté sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle), il est interné dans des prisons allemandes. Son parcours: Tannewald, Reichenberg, Eger, Leitmeritz où il est libéré le 23 avril 1945.

LE FLO  ou LE FLAO (André), né le 9 décembre 1919 à Carhaix-Plouguer (29). Domicilié à saint-Nic (29) au moment de son arrestation. Incarcéré à la prison à la prison Jacques Cartier à Rennes, il y reste jusqu'au 23 juin 1944, date à laquelle il est transféré à Compiègne, puis, le 3 juillet 1944 vers le KL Dachau. Il décède lors de son transfert(All.) (Sources JO: 113-17 mai 1994,  ACP 27 P6 Caen).

LE FLAMAND Jacques. Né le 14 décembre 1923 à Pont-labbé (29).  Il est arrêté lors de la rafle du 26 décembre 1943 à Morlaix. Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. Il s'évade le 22 janvier 1944 à lors du Transport à Blesme (51).

LE FLANCHEC Daniel, né le 2 juillet 1881 à Saint-Guenolé (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule 43369) où il décède le 11 mars 1944.

 Le Flem Paul. Né le 7 octobre 1908 à Pont-Labbé (29). Il est déporté «NN» le 15 décembre 1941. Son parcours: Wup, Anrath, Hzt. Il est libéré le 15 août 1942 à Hinzert

Le Floch Bernard né le 15 décembre 1919 à St Guénolé. Domicilié à La-Rochelle (17) au moment de son arrestation. Il était dans un transport parti de Compiègne le 14 décembre 1943 et arrivé au KL Buchenwald le 16 décembre 1943. matricule: 38792.

Le Floch Constant né le 26 mai 1925 à Audierne. Domicilié à Audierne au moment de son arrestation. Il était dans un transport parti de Compiègne le 3 septembre et arrivé au KL Buchenwald le 4 septembre 1943. matricule: 20045. Son parcours: Dora. Il est rapatrié de Dora le 11 avril 1945

Le Floch Corentin, né le 8 juillet 1922 à Quemeneven (29). Il est déporté de Pantin le 15 août 1944 vers le KL Buchenwald (matricule 77802). Autres lieux de déportation: Dora, Ellrich où il décède le 2 janvier 1945.

Le Floch Gabriel. Né le 25 juin 1922 à Quimper (29). Déporté le 28 avril 1943 de Compiègne et arrivé le 30 avril 1943 à Sachsenhausen. matricule 65484.

Le Floch Gustave né en 1919 à Morlaix. Il était dans l' un des transports  partis de Tunisie durant le mois d’avril 1943. matricule: 63232(Sachsenhausen ). Son parcours: Ber, Sachsenhausen .

Le Flour Yves, né le 10 mai 1921 à Concarneau (29).. célibataire. Ajusteur. Domicilié à Rennes. Arrêté le 15 février 1944 à Rennes, il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (matricule: 185892). Transféré à Buchenwald  le 14 mai 1944 (matricule: 54008), puis est transféré vers Schönebeck.

Le Fouest (Alain), né le 31 mars 1923 à Crozon (29). Convoi n° 453 de Belfort le 29 août 44 vers Neuengamme. Il décède  en avril 1945 en All. (Source JO: 113-17 mai 1994)

Le Gac Jean, né le 18 juin 1902 à Loguivy-Plougras (22).  Domicilié à Poullaonÿ (29) au moment de son arrestation. il est déporté de Compiègne le 3 septembre vers le KL Buchenwald. (matricule: 20121). Autre lieu de déportation: Dora où il est libéré le 11 avril 1945.

Le Gac (Jean, François), né le 4 avril 1886 à Saint-Jean-du-Doigt (29). Il est déporté «NN» le 13 avril 1944 de Paris, gare de l’Est vers le KL Natzweiler. (matricule: 11886) où il décède  le 9 juillet 1944.

Le Gac Gérard, né le 10 octobre 1921 à Nantes (44).  Domicilié à Poullaonÿ (29) au moment de son arrestation. Il est déporté le 2 juillet 1944 de Compiègne vers le KL Dachau " le train de la mort". il décède le entre le 2 et 5 juillet lors du transport.

Le Gac Joseph né le 20 octobre 1923 à Douarnenez. Il est déporté de Compiègne le 28 octobre 1943 vers le KL Buchenwald (matricule: 30761). Autres lieux de déportation: Schönebeck, Mühlhausen .

Le Gall Anatole, né le 12 avril 1920 à Mellac (29).  Domicilié à Quimperlé au moment de son arrestation. Il est déporté le 14 février 1944 à Karlsruhe. Autre lieu de déportation Frankfurt/Main . Rescapé.

Le Gall Eugène, né le 18 novembre 1896 à Ile-Tudy (29).  Domicilié à Chatou (78) au moment de son arrestation. Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (matricule: 185895). Transféré à Buchenwald le 14 mai 1944 (matricule: 52681)

Le Gall (François, Marie), né le 9 janvier 1922 à Plougonven (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 42904). Autre lieu de déportation: Dora. où il décède le 23 mars 1944.

Le Gall Georges . Né le 20 juillet 1903 à Brest . Domicilié à Brest au moment de son arrestation. Déporté de Compiègne le 24 janvier 1943 et arrivé à Sachsenhausen le 25 janvier 1913. matricule 58728. 

Le Gall (Jean, Marie), né le 21 septembre 1907 à Plounevezel (29)  Domicilié à Plounévézel au moment de son arrestationdcd le 30 mars 1945 à Wattenstedt (All.)(Source JO: 113-17 mai 1994)

LE GALL Jean, Maurice, Pierre, Louis, Marie Le Gall est né le 11 janvier 1895 à Rosporden (Finistère). Fils de François Le Gall et de Jeanne Simon, son épouse, il se marie avec Victorine Bezec. Il est tôlier automobile. Il appartient au groupe de Libération-Nord et Défense de la France depuis 1942. Il est arrêté le 31 mai 1944 à Tréglonou par la Gestapo pour activités dans un corps-franc, dépôt d’armes découvert dans son garage et prêt de sa voiture pour l’enlèvement des tickets d’approvisionnement à Ploudalmézeau. Il faisait également l’instruction des jeunes dans son atelier et diffusait les journaux de Défense de la France. Il est détenu à la prison de Pontaniou à Brest, à Rennes jusqu’au 4 août 1944. Il est déporté à Belfort, puis à Flossenbürg. Il décède le 20 mars 1945. Grade de sous-lieutenant. Déporté résistant. Mort pour la France. Sources : DAVCC, Caen, 21 P 474 850. JO: 113-17 mai 1994.

Daniel Heudré

Le Gall Jeanne, née le 16 décembre 1919 à Plouguin (29).  Domicilié à Plouguin au moment de son arrestation Arrêtée sur le territoire du Reich et Elle est déportée à Ravensbrück. Libérée le 9 avril à la frontière germano-suisse.

Le Gall (Joseph, Corentin), né le 15 août 1917 à Brest Domicilié à Poullaonÿ (29) au moment de son arrestation Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (matricule: 185896). Transféré à Buchenwald le 14 août 1944 (matricule: 53774). Il décède le 22 mars 1945 à Flossenbürg (All.)

Le Gall (Jules, Louis), né le 13 décembre 1881 à Brest (29). Figure importante du mouvement ouvrier brestois : il crée en 1903, avec Victor Pengam, une section de la Jeunesse Syndicaliste de France, puis en 1911, il crée un nouveau groupe anarchiste « Les Temps Nouveaux », qui adhère à la Fédération. Communiste Anarchiste. Il décide de s’affilier à la loge maçonnique « Les Amis de Sully » dont il devient président de 1930 à 1938. Enfin il participe en 1924 avec l’appui de la municipalité, à la création de la Maison du Peuple. Du fait de son engagement maçonnique et syndicaliste, de la proximité avec la résistance, il a été pourchassé, emprisonné. Commerçant rue de la Porte à Brest au moment de son arrestation. Il a été déporté de Compiègne le 17 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 41186). Il décède le 13 juin 1944 à Buchenwald d'une septicémie suite à une gangrène au dos du pied.  Biographie.

LE GALL Lucien, né le 29 janvier 1910 à Borsorhel (29). Domicilié à Borsorhel au moment de son arrestation. Arrêté pour détention de munitions. Déporté le 2 juin 1944. Lieux de déportation: Prison de Kassel, Hagen, Bochum, Dortmund où il est libéré le 13 avril 1945. 

LE GALL Joseph né le 9 décembre 1914 à St Pierre-Quilbignon. Il est déporté, le 25 novembre 1943. Son parcours: Kassel, Pr.

Le Gall Noël, né le 20 avril 1894 à Pleuven (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald (matricule: 42724). Rescapé

Le Gall Yves, né le 23 août 1923 à Concarneau (29).  Domicilié à Concarneau au moment de son arrestation. Il est déporté le 12 mai 1944 de Compiègne vers le KL Buchenwald. (matricule:  51325) où il est libéré le 11 avril 1945.

Le Gall de Kerangal Hervé. Né le 15 mars 1904 à Quimper (29). Domicilié à Paris au moment de son arrestation Déporté de Compiègne le 24 janvier 1943 et arrivé à Sachsenhausen le 25 janvier 1943. matricule 57804. 

Le Gallo Maurice. Né le 16 juillet 1904 à Brest (29). Domicilié à Nantes (44) au moment de son arrestation. Transport parti de Compiègne le 16 avril 1943 et arrivé au KL Mauthausen le 18 avril 1943. matricule 26783.

LE GARREC Jean né le 03 septembre 1904 à Penmarch. Domicilié à Le-Faou (29) au moment de son arrestation .Il  était dans un transport parti de Compiègne le 3 septembre et arrivé au KL Buchenwald le 4 septembre 1943. (matricule:20689). Son parcours: Dora. Il décède le 1er avril 1945.

LE GARREC (Pierre, Jean), né le 3 août 1902 à Pont-l'Abbé (29. Domicilié à Quimper au moment de son arrestation). Déporté le 15 juillet 1944 de Compiègne et arrivé le 18 juillet 1944 au KL Neuengamme. matricule 36539. Il décède  le 30 mars 1945 à Neuengamme (All.) (Source JO: 113-17 mai 1994). Nommé au rang de Capitaine des FFI à titre posthume

Le Gars (Michel, François), né le 24 mai 1917 à Penmarch (29). Domicilié à Penmarch au moment de son arrestation, Il décède  le 22 septembre 1944 à Mauthausen (AUT.) (Source JO: 113-17 mai 1994)

Le Gars (Yves, Marie), né le 12 décembre 1921 à Landrévarzec (29). Domicilié à Landrévarzec au moment de son arrestation. Il est déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. (matricule 40443) Il décède le 1er mai 1945 dans la baie de Lübeck-Neustadt.(POL) (Source JO: 113-17 mai 1994)

Le Goapper (Guy, Jean, Marie. Né le 21 décembre 1923 à Bannalec (29). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. matricule 39628 .Il décède le 31 mars 1945 à Kaltenkirchen. (Source JO: 113-17 mai 1994)

Le Goc Louis, Pierre, Marie) né le 20 juin 1900 à Trégunc (29). Domicilié à Paris au moment de son arrestation. Il est déporté le 12 mai 1944 de Compiègne vers le KL Buchenwald. (matricule: 49700). autre lieu de déportation: Dora où il décède le 18 mars 1945 à Ellrich (All.) (Source JO: 113-17 mai 1994).

 

LE GOFF Auguste, né le 24 décembre 1926. Arrêté lors de la rafle du 30 juin 1944 à Plonevez-Porzay, il est déporté de Compiègne le 28 juillet 1944 vers le KL Neuengamme. (matricule: 40551). Revenu.

LE GOFF Cécile née le 26 juillet 1899 cloître Pleyven. Domicilié à Villejuif (75) au moment de son arrestation.Elle est déportée en septembre 1942. Son parcours: Kassel, Anrath, Werl. Elle est rapatriée de Werl.

LE GOFF (Charles, Yves), né le 8 octobre 1898 à Carhaix-Plouguer (29). Il est déporté de Compiègne-Rethondes le 18 août 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule 78776). Il décède le 15 avril 1945 à Weimar-Buchenwald (All.) (Source JO: 113-17 mai 1994). Autre lieu de déportation: Ditterbach.

LE GOFF Christophe, né le 31 mai 1920 à Elliant. Il est interné au KL Dachau (matricule: (46982) où il décède le 22 mai 1944.

LE GOFF (François, Marie), né le 18 novembre 1889 à Brest (29. Domicilié à St-Gratien (78) au moment de son arrestation). Il est déporté de Compiègne le 16 avril 1943 vers le KL Mauthausen. (Matricule26571). Il décède le 20 août 1943 à Mauthausen (AUT.) (Source JO: 113-17 mai 1994)

LE GOFF Henri. Né le 24 octobre 1914 au Guilvinec (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 42437). Rescapé.

LE GOFF (Jean, François), né le 4 juin 1928 à Quimper (29). . Domicilié à Meilars (29) au moment de son arrestation. Îl est déporté de Rennes le 3 août 1944 vers Belfort puis transféré vers Natzweiler le 26 août 1944. matricule 23935. Il décède le 19 janvier 1945 à Melk. Autres lieux de déportation: Dachau, Mauthausen. (Source JO: 113-17 mai 1994)

LE GOFF (Jean, Guillaume), né le 9 novembre 1892 à Meilars (29). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. matricule 39860. Il décède le 22 janvier 1945à Hamburg-Neuengamme (All.) (Source JO: 113-17 mai 1994)

LE GOFF (Jean, Marie), né le 6 août 1894 au Cloître-Pleyben (29). Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (matricule: 18589). Autres lieux de déportation: Buchenwald, Flossenbürg, Mülsen où il décède le 3 octobre 1944. (Source JO: 113-17 mai 1994)

LE GOFFJean, né le 4 juin 1908 à Quimper. Il est déporté dans le camp de Natzweiler puis à Dachau (matricule:100655).

LE GOFF Louis. né le 12 mars 1924 à Resteninec (29). Il est déporté de Compiègne-Rethondes le 18 août 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule 80990). Transféré à Neu-Stassfurt le 14 septembre 1944. Il est libéré le 8 mai 1945 à Annaberg.

LE GOFF Louis, né le 20 décembre 1900 à Cleden-Poher (29).  Domicilié à Carhaix au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 3 septembre vers le KL Buchenwald. (matricule: 20296). Rescapé.

LE GOFF Mathurin, né le 30 juillet 1901 à Brest. Domicilié à Brest au moment de son arrestation. Il est déporté le 21 octobre 1943 à Karlsruhe. Autres lieux de déportation: Saarbrucken, Frankfurt/Main. Rescapé.

LE GOFF (René), né le 24 août 1922 à Plouhinec (29), Il décède  le 23 février 1945 à Flossenburg (All.) (Source JO: 113-17 mai 1994) Non identifié dans le mémorial.

LE GOFF Robert né le 19 juillet 1925 à St Marc (29). Domicilié à St-Marc au moment de son arrestation Il est déporté de Paris gare de l'est le 9 octobre 1942 vers Hinzert. (matricule 5347). Son parcours: Diez / Lahn, Bendorf, Schweidnitz , HirchbergHir d'où il est rapatrié le 8 mai 1945 .

LE GOFF Victor, né le 23 octobre 1920 à Brest (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 42698). Autre lieu de déportation: Dora, Ravensbrück. Revenu des camps.

LE GOFF Yves, né le 23 juin 1918 à Bouldavid.  Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 41514). Transféré à Mauthausen le 22 février 1944. Rescapé.

LE GOFF Yves, né le 25 août 1922 à Brest (29). Domicilié à Brest au moment de son arrestation. Déporté de Compiègne le 25 juin 1943 vers le KL Buchenwald. (matricule 14152).

LE GOUEZ Jean né le 22 juin 1902 à Quimper. Il est déporté le 24 janvier 1943 de Compiègne vers le KL Sachsenhausen. (matricule: 59076). Revenu des camps.

LE GRAND (Eugène, Marcel), né le 9 juin 1919 à Quimperlé (29). Il est déporté le 4 juin 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule: 34822). Il décède  le 2 mai 1945 à Bergen-Belsen (All.) (Source JO: 142-21 juin 1994).

LE GREGAM (Christian, Louis), né le 30 décembre 1920 à Brest (29). Domicilié à Pleybert-Christ (29) au moment de son arrestation. Il décède  le 20 avril 1945 à Ravensbrück (All.) (Source JO:296-21 décembre 1995). Non identifié dans le mémorial.

Le Grill Francis, né le 5 septembre 1898 à Brest. Il est déporté 6 juin 1944 à Karlsruhe. Autres lieux de déportation: Kislau, Bernau  où il est libéré en avril 1945.

LE GROS Louis, né le 20 août 1916 à Plougasnou (29). Arrêté lors d'une rafle, il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 41583). Revenu des camps. Auteur d’un livre représentant ses travaux de peintre qu’il réalisa en captivité

Le Guellec Philibert, né le 9 avril 1923 à Plovan (29). Il est déporté le 4 juin 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule: 34220) Autres lieux de déportation: Misburg-Nannover, Bergen-Belsen. Rescapé.

Le Guen (Jean, Joseph), né le 27 janvier 1924 à Quimper (29). Domicilié à Quimper au moment de son arrestation Il est déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. (matricule 39646). Il décède le 10 janvier  1945 à Hambourg. (Source JO: 142-21 juin 1994)

LE GUEN Yves, né le 20 février 1897 à Carantec (29). Domicilié à Rouen (76) au moment de son arrestation. Libéré le 15 juin 1943. Déporté le 24 août 1942 à Kassel, puis Rheinbach. Libéré le 15 juin 1943 à Rouen.

 

Le Guennec Hélène. (surnom : Lina). Née GRANGER le 18 août 1897 au Palais (56). Membre de Vengeance-évasion du Finistère (Quimper). (La famille Le Guennec, servant toute au sein de Vengeance, a été entièrement arrêtée sur dénonciation à Quimper le 20 janvier 1944 :- Mme Héléna Le Guennec mère, 46 ans, et ses enfants :- Henri (à Vengeance : Marc), 23 ans, qui mourra en déportation à Neuengamme, - Jacques (à Vengeance : Yves), 19 ans, qui mourra dans le train l’emmenant en déportation,- Monique, qui sera relâchée quelques mois plus tard, - Michel, 8 ans, relâché quelques jours plus tard). Déportée de Rennes le 2 août 1944 vers Belfort. Transférée vers Ravensbrück le 1er septembre 1944. matricule 62907. Décédée le 28 février 1945 à Ravensbrück.(Papiers la concernant déposés à la BDIC de Nanterre).

Le Guennec Henri, né le 27 janvier 1921 à Wiebaden (D).  Domicilié à Penhars (29) au moment de son arrestation. Il est déporté  «NN» le 28 juillet 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule: 39483). Il décède le 1er novembre 1944 à Farge.

Le Guennec Jacques, né le 12 janvier 1925 à Lorient (56).  Domicilié à Penhars (29) au moment de son arrestation. Il est déporté le 2 juillet 1944 de Compiègne vers le KL Dachau" le train de la mort" . Il décède entre le 2 et le 5 juillet 1944 lors du transport.

Le Guern Yves, né le 7 septembre 1922 à Cleder-Poher (29). Domicilié à Rouen (76) au moment de son arrestation. Il est déporté le 2 juillet 1944 de Compiègne vers le KL Dachau " le train de la mort". (matricule: 77049). Son parcours: Neckarelz , Neckarbischofsheim , Neckargerach , Dachau où il est libéré le 29 avril 1945.

Le Guevel Robert, né le 1er juin 1924 à Moëlan-sur-Mer (29).  Domicilié à Paris au moment de son arrestation. Il est déporté le 21 mai 1944 de Compiègne, vers le KL Neuengamme. (matricule: 30200). Autre lieu de déportation: Farge. Rescapé.

Le Henaff (Yves, Henri), né le 23 octobre 1914 à Penhars (29).  Domicilié à Penhars (29) au moment de son arrestationDécédé le 2 juillet 1944 lors de son transfert dans" le train de la mort" parti de Compiègne vers Dachau  le 23 juillet 1944 (Source JO: 142-21 juin 1994).

Le Jeune (François), né le 7 janvier 1892 à Poullaouen (29). Il est déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. (matricule 39950). Autre lieu de détention: Bremen (Brême)-Osterort. Il décède le 13 mars 1945  à Neuengamme (All.) (Source JO: 163-16 juillet 1994)

Le Jeune François. Né le 1er août 1925 à Berrien (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 42885). Autres lieux de déportation: Flossenbürg, Theresienstadt (Terezin). Il décède le 15 avril 1945.

Le Jeune Yves. né le 23 mars 1919 à  Pluezoc’h (29). Arrêté à Guernesey en tentant de rejoindre l'Angleterre sur une barque. (Document sur le "Wega"). Lieux de déportation: Kassel , Rheinbach , Siegburg. Libéré le 20 avril 1943 à Siegburg.

Le Lay Allain, né le  22 septembre 1909 à Plobannalec Lesconil (29). Employé de mairie. membre du PCF. Il est arrêté le 11 juin 1941 à Lesconil. (45776). . Elève-maître à l’Ecole Normale de Quimper, il en est exclu pour avoir participé à la grève contre la préparation militaire. Il travaille alors comme employé de mairie où il devient, en 1936, secrétaire de l’Office juridique de renseignements gratuits.
Militant communiste, il est secrétaire de la Région bretonne Finistère-Morbihan de 1934 à septembre 1939. Entre 1936 et septembre 1939, il est également secrétaire de la section du Parti communiste de Concarneau-ville.
Après Sachsenhausen démobilisation, il joue un rôle important dans la Résistance : contacté par Robert Ballanger, il réorganise le Parti communiste dans toute la Bretagne. Il est en liaison avec Paris par l’intermédiaire de Venise Gosnat dont le nom de guerre est “Père Georges”. Il anime l’Organisation spéciale, puis le Front national* de la région.
Le 11 juin 1941, il est arrêté à Auray (29), à la même date que Victor Louarn et Esprit Jourdain, tous trois liés par la même activité militante. Il est conduit à la prison de Brest (Le Bouguen), puis transféré le 30 avril 1942 au camp allemand de Royallieu à Compiègne (Oise - 60), administré et gardé par la 
Wehrmacht (Frontstalag 122 - Polizeihaftlager).
Il est déporté le 6 juillet 1942 vers le KL Auschwitz  (matricule: 45246) où il meurt d'épuisement le 4 octobre 1942.

 Fiche biographique Mémoire vive des convois des 45 000 et 31 000 d'Auschwitz-Birkeneau

Le Lay (Lucien), né le 5 septembre 1924 à Penmarch (29). Il est déporté le 4 juin 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. Autre lieu de déportation: Sachsenhausen. Il décède  le 1er mars 1945 en All. (Source JO: 163-16 juillet 1994)

LE LAY Jean. né le 25 juillet 1921 à Morlaix (29). Arrêté à Guernesey en tentant de rejoindre l'Angleterre sur une barque. (Document sur le "Wega"). Lieux de déportation:  Kassel , Rheinbach , Siegburg,  Libéré le 10 avril 1945 à Siegburg.

Le Léon Etienne, né 6 septembre 1924 à Brazaville (CG). Domicilié à Clohars (29) au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 6 avril 1944 vers le KL Mauthausen. (matricule: 62687). Autres lieux de déportation: Melk, Ebensee. Libéré en mai 1945.

Le Louedec Alain, né le 12 septembre 1898 à Clohars Camoët (29. Domicilié à Quimperlé au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 20 avril 1943 vers le  KL Mauthausen. (matricule: 28259). Libéré le 6 mai 1945 à Ebensee.

LE LOUREC Jean. Né le 05 octobre 1921 à Tonquedec (22). Arrêté à Guernesey en tentant de rejoindre l'Angleterre sur une barque. (Document sur le "Wega"). Lieux de déportation: Kassel , Rheinbach , Siegburg  Diez / Lahn R 27 avril 1945 Diez/Lahn .

LE MARRE Jean est né le 15 juillet 1924 à Landerneau (Finistère). Fils de Pierre Le Marre et d’Anne Marie Le Beuvont, son épouse, il exerce la profession de mécanicien de cycles. Il est recruté, en septembre 1943, par le groupe « Prima », détachement Gilloux, sous les ordres du lieutenant Jean Sizorn, de Landerneau. Il est arrêté par la Gestapo, à son domicile,  rue de Daoulas, à Landerneau, le 18 avril 1944, pour avoir participé à un enlèvement d’armes allemandes et au sabotage de la voie ferrée entre Daoulas et Landerneau. Il est interné à la prison Pontaniou de Brest, puis au camp Margueritte de Rennes, du 19 avril 1944 au 3 juin 1944. Il est ensuite déporté pour l’Allemagne dans le convoi parti de Rennes et réussit à s’évader en sautant  du train à Saint-Mars-du-Désert (Loire-Inférieure), dans la nuit du 4 août 1944. Membre du groupe F.F.I. de Landerneau. Médaille des Evadés. Interné résistant. Source : DAVCC, Caen, 21 P 584 634.

Daniel Heudré

Le Mée Pierre, né le 6 septembre 1899 à Hennebont (56).  Domicilié à Quimperlé (29) au moment de son arrestation. Il est déporté «NN» le 7 juillet 1944 de Paris, gare de Lyon vers le KL Natzweiler. (matricule: 9390). Son parcours: Dachau, Mauthausen (Melk), Dachau, Nordhausen où il décède le 13 mars 1945 Nordhausen

LE MEILLEUR DE TRÉVÉNEC Émile. Né le 1er novembre 1907 à  Nantes (44). Domicilié à Le-Pouldu (29) au moment de son arrestation.  Déporté de Compiègne le 3 septembre vers le KL Buchenwald (matricule: 20399). Lieux de déportation: Dora (Harzungen). Rescapé.

LE MENN Abel, né le 19 septembre 1924 à Quimper (29), Il décède  le 4 août 1944 en All. (Source JO: 189-17 août 1994). Non identifié dans le mémorial.

Le Meur (Christophe, Michel), né le 30 septembre 1911 à Tourch (29). Déporté le 6 juillet 1942 de Compiègne et arrivé à Auschwitz le 8 juillet 1942. matricule ?, Il décède  le 31 janvier 1943 à Auschwitz (POL) (Source JO: 189-17 août 1994)

Le Meur Joseph, né le 7 août 1902 à Tréméven (29). Domicilié à Maison-Lafitte (78) au moment de son arrestation. Il est déporté le 8 mai 1943 de Compiègne vers le KL Sachsenhausen. (matricule: 66649). Autre lieu de déportation: Buchenwald.  Il décède le 6 février 1945.

Le Meur Joseph, né le 26 juin 1924 à Locunole (29). Domicilié à Quimper au moment de son arrestation.Arrêté en zone occupée, il est déporté vers le Reich. Son parcours: Rheinbach, Sieburg, Hameln où il est libéré le 30 avril 1945.

LE MEUR Louis, né le 12 juin 1917 à Clohars (29). Arrêté pour appartenance au réseau Alliance.  Déporté "NN" à Natzweiler le 20 mai 1944. Le 1er septembre 1944 à Natzweiler au soir, une camionnette emmène jusqu’à l’aube 108 détenus du réseau alliance, par groupe de 12. Tous sont exécutés d’une balle dans la nuque et leurs cadavres brûlés ensuite au four crématoire.

Le Meur (Yves, Marie), né le 2 décembre 1922 à Châteaulin (29). Marié à Brest et travaillant à Brest au commissariat de la marine comme comptable. Il fut résistant appartenant au mouvement "Défense de la France" homologué au titre de la R.I.F. en qualité d'adjudant dans l'organisation de la Résistance dans le nord de la Mayenne.Il fut arrêté par la Gestapo le 18 juin 1943 aux environ d'Hendaye au cours d'une tentative pour rejoindre les Forces Libres. Il fut prisonnier au camp de Compiègne Royallieu. Il fera parti du convoi du 2 septembre 1943 et arrivera à Buchenwald le 4 septembre 43 et reçut le matricule 20634. Puis il sera transféré rapidement à Dora où il y décédera le 5 avril 1945. Ses décorations à titre posthume sont les suivantes : Médaille Militaire, Croix de guerre avec palme, médaille de la déportation et de l'internement pour faits de résistance et la médaille de la Résistance.

LE MIERE née NOUY Marie-Josèphe née le 14 juillet 1911 à Douarnenez. Résistante dès septembre 1940, alias "Mimi la Blonde" dans le réseau "Johnny" puis dans le réseau "Wildé Hauet" (réseau du Musée de l’Homme). Arrêtée à 25 ans le 23 août 1941 à Douarnenez. Détenue d’abord à Aachen, prison pour hommes et femmes. Premier lieu de déportation des femmes françaises "Nacht und Nebel" (NN), en attente du jugement à Cologne: 1ère condamnation à mort. Envoyée à Gelsenkirchen, prison, camp de travail et camp disciplinaire. Puis à Breslau où siège le tribunal chargé des affaires "NN" venant de France : 2ème condamnation à mort. Déportée "NN" le 1er octobre 1942, à Ravensbrück. En novembre 1943, le Tribunal de Breslau prononce sa 3ème troisième condamnation à mort. En Octobre 1944 à Ravensbrück, elle sert de cobaye pour des expériences médicales : - Dermatologie : applications cutanées de produits caustiques sur les jambes ; - Stérilisation : ablation d’un ovaire, et injections intra vaginales pour provoquer une occlusion des trompes. Transférée Mauthausen, atteinte du typhus, elle est libérée par la Croix rouge le 24 avril 1945.

 

Décorations:

La Légion d'honneur
La Croix de Guerre 39/45 "France Libre" avec palme
La médaille de la Résistance française avec rosette.
La Distinguished Service Cross
 

Le Moal François. Né le 24 avril 1912 à Camaret (29).  Domicilié à Crozon(29) au moment de son arrestation.Déporté de Compiègne le 24 janvier 1943 et arrivé à Sachsenhausen le 25 janvier 1913. matricule 58731. Libéré le 24 avril 1945.

LE MOAL Joseph. Né le 21 mars 1906 à Douarnenez (29). Domicilié à Douarnenez au moment de son arrestation. Arrêté le 16 décembre 1942 à Quimper, il est déporté de Compiègne le 24 janvier 1943 vers Sachsenhausen .  (matricule 58174).  ADIV  43 W 50-51.

Le Moëne  Pierre ( La Moëne dans la base nationale), né le 22 octobre 1906 à Pleuven (29). Il est déporté de Compiègne le 22 mars 1944 vers le KL Buchenwald. (Matricule 60309). Sort inconnu.

Le Moign (Jean, Pierre), né le 12 mai 1924 à Brest.. Domicilié à Lesneven au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 3 septembre 1943 vers le KL Buchenwald. (matricule: 20627). Il décède le 27 décembre 1943 à Dora (All.) (Source JO: 189-17 août 1994).

Le Moign Jean, né le 8 décembre 1905 à Esquibien (29).  Domicilié à Malo-les-Bains (59) au moment de son arrestation

v-lemoigne.jpg (14065 octets)Le Moigne Yves, né le 6 mars 1926 à Saint-Martin-des-Champs (29). Arrêté le 2 mars 1942 à Rennes. Déporté le 4 juin 1942. Convoi parti de Paris, gare de l'Est et arrivé à Hinzert le 5 juin 1942. matricule 4249.  Libéré le 8 mai 1945 à Hischberg (Kommando du KL de Gross Rosen). NN. Autres lieux de déportation: Prison de Breslau; prison de Schweidnitz (près de Breslau); prison de Wittlich (près de Cologne). Document

Le Morellec André, né le 8 août 1919 à Carhaix (29). Domicilié à Rennes (35). Arrêté le 31 mai 1943 à Rennes, il est déporté de Compiègne le 20 avril 1943 vers le  KL Mauthausen. (matricule 28357). Il est libéré le 7 mars 1945. Source: Fichier de Caen.

Le Mouroux Pierre. Né le 9 août 1924 à Brest. Membre des Forces Françaises Libres de l'Intérieur, il est arrêté pour faits de résistance le 23 novembre 1943. Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 43174). Autres lieux de déportation:  Ellrich, Dora. Il décède le 10 février 1945. Croix de guerre avec palme.

Le Naour (Jean, François), né le 13 janvier 1902 à Nizon (29), Il décède  le 1er février 1945 à Dalum (All.) (Source JO: 189-17 août 1994)

Le Nédélec Laurent, né le 23 mars 1901 à Landerneau (29). Il est déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne le KL Neuengamme. (matricule: 39659). Son parcours: Braunschweig, Watenstedt-Salzgitter, Ravenbruck.  Rescapé.

Le Nen Hubert. Né le 16 mars 1909 à St-Pol-de-Léon. Gendarme de la BT de Montrésor. Arrêté par la gestapo et la milice le 27 juillet 1944 avec un groupe de 64 personnes. Emprisonné à Tours, il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué repart le 10 août vers Belfort. Il est ensuite transféré de Belfort le 29 août vers Neuengamme. matricule 43765. Autres lieux de déportation: Wilhelmshaven, Farge, Homeburg, Sandbostel. Il est libéré le 10 janvier 1945 à dans la Baie de Flensburg.

LE PAGE (LEPAGE dans la base nationale) Jean, né le 13 juin 1912 à Saint-Goazec (29). Secrétaire de mairie à St-Goazec (29). Domicilié à Saint-Goazec au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 27 avril 1944 vers le KL Auschwitz-Birkenau. (Matricule 185837). Autres lieux de déportation: Buchenwald, Flossenbûrg où il décède le 21 avril 1945.

LE PAGE MOREAU Louise. Née le 20 avril 1919 à Plogonnec  Employée au château de Trefry à Quéménéven (29) au moment de son arrestation. Elle est déportée NN le 8 juillet 1943. Son parcours: Aachen  , Breslau, Ravensbrück, Mauthausen. Libérée en avril 1945 à Mauthausen par la Croix-Rouge. (Document: 2 jeunes filles de Plogonnec)

LE PAPE  (LEPAPE)Marcel Jean, né le 16 juillet 1897 à  Audierne (29). Il est déporté le 9 octobre 1942 de Paris, gare de l’Est, vers le KL Hinzert.Son parcours: Rheinbach, Köln. Il est exécuté le 25 août 1943 à Kohn-Klin-Gelpütz.

LE PAPE (LEPAPE) Michel né le 14 avril 1922 à Bénodet. Il est déporté de Compiègne le 28 octobre 1943 vers le KL Buchenwald. (matricule: 30931). Son parcours: Transféré à Dora le 13 mars 1944, puis à Bergen-Belsen. Rapatrié de Bergen-Belsen le 15 avril 1945.

Le Pezennec (Théophile, Louis). Né  le 27 janvier 1901 à Trégunc (29).  Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Il est déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. (matricule: 39701).Autre lieu de déportation: Farge: Il décède le 3 mai 1945 dans  la baie de Lübeck-Neustadt. (Source JO: 226-29 septembre 1994)

LE POULEUF Paul. Originaire de Brest. Commandant, membre actif de la Résistance, il est arrêté avec son fils Robert le 30 mai 1944, par la Gestapo. Incarcéré à la prison Pontaniou de Brest, il est dirigé sur le camp Margueritte de Rennes, il est embarqué dans le convoi de prisonniers politiques qui quitte Rennes le 3 août à destination de l'Allemagne. Il s'évade en cours de transport à Langeais. (Récit de son évasion ). (source: Archives de Caen).

LE POULEUF Robert, né le 5 mars 1922 à Hanoï (Tonkin). Fils du Cdt Le Pouleuf. Réfractaire au S.T.O., il sert dans les F.F.I. du Finistère (groupe Dervieux) du 1er mai 1944 au 29 mai 1944. il est arrêté le 30 mai 1944 à Brest, par la Gestapo. Incarcéré à la prison Pontaniou de Brest, il est dirigé sur le camp Margueritte de Rennes, il est embarqué dans le convoi de prisonniers politiques qui quitte Rennes le 3 août à destination de l'Allemagne. Il s'évade en cours de transport à Langeais.. Évadé à Langeais le 6 août 1944, il rejoint le maquis de Loches le 11 août 1944 et continue à servir jusqu'au 29 septembre 1944. (source: Archives de Caen).

Le Puloch Jean. Saint-Cyrien originaire de Brest, il se trouve dans le convoi parti de Rennes début août 1944 vers Belfort. Il s'évade à St-Mars-du-Désert (44) le 4 août 1944, lors du transport.

Le Quéau Auguste, François, né le 10 mars 1922 à Camaret-sur-Mer (29). Arrêté à Crozon lors de la rafle du 30 juin 1944, il est déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. (matricule: 40582). Il décède le 27 janvier 1945 à Kaltenkirchen.(Source JO: 226-29 septembre 1994)

Le Querrec François M 17 septembre 1922 Paris (75). Arrêté à Guernesey en tentant de rejoindre l'Angleterre sur une barque. (Document sur le "Wega"). Kassel, Rheinbach, Siegburg. Libéré le 25 mai 1944 à Metz.

Le Rest Claude. Né le 23 juillet 1905 à St-Pol -de -Léon. Il est déporté en avril 1943.Son parcours: Kassel, Bayreuth.

Le Rest Robert né à Brest le 19 janvier 1942.Il est déporté le 19 avril 1943. Son parcours: Kassel, Bayreuth. Il est marqué comme disparu

Le Roux Edouard, né le 6 janvier 1899 à St-Martin-des-Champs (29). Il arrive au KL Natzweiler le 19 août 1944 en provenance de Brest, La Roche-sur-Yon, La Rochelle, Poitiers et Dijon (matricule: 22781) Autre lieu de détention: Schömberg où il décède le 26 janvier 1945.

Le Roux Eugène, né le 9 février 1922 à Brest. Il est déporté de Pantin le 15 août 1944 vers le KL Buchenwald (matricule 76994). Autre lieu de déportation: Dora. Revenu des camps.

Le Roux Joseph, né le 19 novembre 1922 à Poulaouen (29).  Domicilié à Jouy-en-Josas (78) au moment de son arrestation. Il est interné au KL Sachsenhausen.( matricule 103820). Son parcours: Oberhausen, Sachsenhausen, Falk. Il est libéré le 3 mai 1945 à Schwerin.

Le Roux  ou Leroux Joseph, né le 2 mars 1910 à Pontorson(50). Domicilié à La-Garenne-en-Pencran (29) au moment de son arrestation. Il est déporté le 8 mai 1943 de Compiègne vers le KL Sachsenhausen. (matricule: 66086). Décédé.

Le Roux Maurice né le 29 janvier 1920 à Brest. Il est déporté le 19 janvier 1942. Son parcours: Kassel, Rheinbach , Sieburg, Il est rapatrié.

Le Roux Paul, né le 27 septembre 1908 à Gouesnou (29). Il est déporté de Pantin le 15 août 1944 vers le KL Buchenwald (matricule 77476). Autres lieux de déportation: Dora, Ellrich, Nordhausen où il décède le 5 avril 1945.

Le Roux Robert, né le 20 juillet 1922 à Toulon (83). Domicilié à St-Pierre-Quilbignon (29) au moment de son arrestation. Il est déporté le 20 avril 1943 à Karlshure. Autres lieux de déportation: Bayreuth, Bruchsal où il est libéré le 20 juin 1944.

LE ROUX Yvonne dite Tante Yvonne, de son vrai nom Yvonne ROUSSEL, née le 6 mars 1882 à Toulon (83. Elle dirigeait le réseau Jade Fitzroy, depuis la région de Brest qui avait des ramifications le long de la côte bretonne. Domiciliée à Morgat (29) au moment de son arrestation le 8 avril 1942 à Plomodiern. Elle fut déportée de Compiègne le 31 janvier 1944  vers le  KL Ravensbrück. (matricule: 27987). Elle fut libérée à la frontière  germanosuisse par la  Croix-Rouge le 9 avril 1945.

Le Roux Yves( dit Le Blanc Pierre) né le 04 février 1922 à Plomodiern (29). Domicilié à Plomodiern au moment de son arrestation. Il est déporté le 4 octobre  1943. Son parcours: Kassel, Rheinbach, Köln Westwaggon, Griebo . Rapatrié de Griebo le 20 avril 1945.

Le Roy Georges, né le 19 juin 1920 à Morlaix (29). Arrêté lors de la rafle de décembre 1943 à Morlaix, il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 42889). Autre lieu de déportation:  Johanngeorgenstadt (kommando du camp de Flossenbürg, usine d'aviation de Messerschmit). Il décède le 21 juillet 1944.

Le Roy Lucienne, née le 28 avril 1905 à Crozon (29). Elle est déporté le 15 août 1944 de Pantin vers le KL Ravensbrück. (matricule: 57662). Autre lieu de déportation: . .Torgau, Abterode, Abteroda ou « Anton . Rescapée

Le Roy Marie-Antoinette, née le 23 août 1923 à Brest. Elle est déportée de Paris, gare de l’Est, le 13 mai 1944  vers le KL Ravensbrück. (matricule: 38919). Autre lieu de déportation: Zwodau. Rescapée.

Le Rumeur Henri. Né le 30 octobre 1920 Lanmeur (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 43017). Il décède le 23 août 1944 à Buchenwald.

LE SAUX  René Alain Marie, né le 9 juin 1905 à Quimper. Il est déporté le 15 juillet 1944 de Compiègne vers le  KL Neuengamme. (matricule: 37536). Autres lieux de déportation:  Ham, Farge. Il décède  6 janvier 1945 à Bremen.

Le Saout Georges,. Pupille de la nation et soutien légal de sa mère veuve, demeurant 64 rue de la Fontaine-Blanche à Landerneau, a été arrêté par les Allemands en juillet 43. Membre de Libé-Nord en avril 1943, il est déporté et est mort dans les camps. (Non identifié dans le lire mémorial des déportés de France.) XF

Le Scornet Christiane, née 6 août 1927 à Morlaix (29). Domiciliée à Morlaix au moment de son arrestation. Il est déporté le 15 août 1944 de Pantin vers le KL Ravensbrück. (matricule: 57582). Son parcours: Torgau, Königsberg , Mauthausen  où il est libéré le 22 avril 1945 par la Croix-Rouge.

Le Scour François. Né le 8 octobre 1920 à Plouigneau (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 43016). Autre lieu de déportation: Flossenbürg. Revenu des camps.

Le Signe (Gabriel, Marie), né le 24 avril 1895 à Ploare (29), Il décède  le 7 août 1944 en All. (Source JO: 285-9 décembre 1994). Non identifié dans le mémorial.

Le Tac Maniere Yvonne. Née le 22 août 1882 à Paris. Arrêtée avec son mari André à Saint-Pabu le 7 février 1942, piègée par une carte d'alimentation qu'elle avait donnée à son fils Joel. Emprisonnée à la prison d'Angers, elle est transférée à la Santé. Elle est déportée le 26 juillet 1943 de Paris gare de l’Est et arrivée à Sarrebruck le 27 juillet 1943 – Repartie le 30 juillet pour Ravensbrück . matricule 21686. Lieux de déportation: Ravensbruck, Lublin-Majdaneck, Auschwitz. Libérée le 28 janvier 1945 à Auschwitz.

Source:
Joel Le Tac. Le Breton de Montmartre . Franck Renaud

Le Touche Jean, né le 1er janvier 1922 à Brest (29). Domicilié à Le-Perreux (75) au moment de son arrestation.. Il est déporté le 12 mai 1944 de Compiègne vers le KL Buchenwald. (matricule: 49760).Transféré à Dora. Il est libéré le 11 avril 1945 à Buchenwald.

LE TOUHE Georges, né le 9 juillet 1921à Fréjus (80). Domicilié à Brest au moment de son arrestation. Il est déporté au SL Schirmeck en novembre 1944. Son parcours: Haslach, Sigmaringen  où il est libéré en avril 1945.

Le Tullier Pierre,, né le 6 février 1914 au Mans (72). "Daim", inspecteur de la surveillance du territoire, chef du secteur de Rennes, arrêté le 30 septembre 1943 avec Sachsenhausen femme pour appartenance au réseau Alliance.  Déporté "NN" à Natzweiler le 20 mai 1944. Le 1er septembre 1944 à Natzweiler au soir, une camionnette emmène jusqu’à l’aube 108 détenus du réseau alliance, par groupe de 12. Tous sont exécutés d’une balle dans la nuque et leurs cadavres brûlés ensuite au four crématoire.

LEAUSTIC (Germain, Yves), né le 22 mars 1892 à Brest (29), Il décède  le 20 juillet 1944 à Neuengamme (All.) et non le 3 juillet 1944 en All. (Source JO: 34-10 février 1994). Non identifié dans le mémorial.

LEBER Roger, né le 1er avril 1920 à Landivisiau (29). Il est déporté KL Buchenwald. (matricule: 81747). Son parcours:  Brau, Köln  , Buchenwald, Langenstein.  Il décède  à Aschersleben.

Leberre Corentin, né le 22 mars 1906 à Quimper. Domicilié à Paris au moment de son arrestation. Il est déporté le 8 mai 1943 de Compiègne vers le KL Sachsenhausen. (matricule: 66513).  Heinkel. Rescapé.

LEBEURRIER Antoine. Né le 28 août 1895 à Lambézellec (29). Domicilié à St-Etienne-du-Rouvray (76) au moment de son arrestation. Il est déporté le 24 janvier 1943 de Compiègne le 25 janvier au KL Sachsenhausen. (matricule: 58760);Il est libéré à Bergen-Belsen.

LEBEURRIER Jacques né le 28 août 1895 à Lambezellec. (29). Il était dans le convoi des hommes parti le 24 janvier 1943 de Compiègne et arrivé le 25 janvier au KL Sachsenhausen. Matricule: 58760(Sachsenhausen ). Son parcours:Bergen-Belsen.

Leborgne François, né le 22 janvier 1917 à Loperet. Domicilié à Boulogne (75) au moment de son arrestation. Il est déporté vers le KL Sachsenhausen. Son parcours: Brandenburg-Görden, Sachsenhausen, Nenengammeg (MV), Sandbostel. Il décède le 19 mai 1945 à Rottenburg avant le rapatriement.

 

LECHANTOUX Noël. Né le 25 décembre 1897 à Camaret-sur-Mer (29). Déporté le 28 mars 1944. Libéré le 13 avril 1945 à Bayreuth.

Leclech François. Né le 1 mars 1904 à St-Thois (29). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. (matricule: 39861). Autres lieux de déportation: Hambourg, Bremen (Brême)-Osterort, Sandbostel. Revenu.

Leclerc Henri, né le 24 juin 1921 à Landerneau. Domicilié à Carhaix (29) au moment de son arrestation . Il est interné au KL Buchenwald le 17 septembre 1944 (matricule :81765). Son parcours: Brauweiler, Köhn, Buchenwald (Bad Langensalza) et Dachau où il est rapatrié le 29 avril 1945.

Leclerc Henri, Marie, né le 23 août 1881 à Pleurtuit (35). Il est déporté le 6 avril 1944 vers le KL Mauthausen. (matricule:62672). Autres lieux de déportation: Harthein où il est gazé le 21 août 1881(ou le 15 août 1944). Source JO: 69-23 mars 1994)

Leclerc Louis, né le 15 août 1922 à Landerneau. Arrêté sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle), il est interné au KL Flossenbürg (matricule: 25822) Son parcours: Brauweiler , Kölhn , Flossenbürg où il est rapatrié le 23 avril 1945.

LECOMTE Marie, née  GUYADER le 27 mars 1905 à Morlaix. Domiciliée à Morlaix au moment de son arrestation. Elle  est déportée le 15 août 1944 de Pantin vers le KL Ravensbrück. (matricule: 57577). Autres lieux de déportation: Torgau, Königsberg , Leitmeritz où elle est libérée.

Lecoq André, né le 29 avril 1926 à Mael-Carhaix (29). Il est déporté «NN»  le 7 juillet 1944 de Paris, gare de Lyon vers le KL Natzweiler. (matricule: 19388). Autres lieux de déportation: Dachau, Allach où il est libéré le 30 avril 1945.

LECUYER Louis, né le 22 mars 1887 à St-Méen (29). Il est déporté de Compiègne le 16 avril 1943 vers le KL Mauthausen (matricule 27067) où il décède le 17 décembre 1943.

Lefevre Daniel, né le 5 avril 1923 à Concarneau (29). Il est déporté de Compiègne le 15 août 1944 vers le KL Buchenwald (matricule : 78162). Transféré à Dora. Rescapé.

Lefebvre Philippe. Né le 15 avril 1917 à Paris. . Lieutenant d'active, agent de liaison région Bretagne "Lieutenant Robert". Arrêté pour appartenance au réseau Alliance le 25 septembre 1943 à Paris. Il est déporté en Allemagne le 16 décembre 1912. Lieux de déportation: Kehl, Freiburg-im-Breisgau, Schwäbisch-Hall , Heilbronn. Condamné à mort par un tribunal, il est fusillé avec 23 autres camarades le  21 août 1944 à Heilbronn.

Legac Joseph, né le 20 octobre 1923 à Douarnenez (29). Domiciliée à Audierne au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 28 octobre 1943 vers le KL Buchenwald. (matricule: 30761). Son parcours:  Schönebeck , Mühlhausen . Rescapé.

Legaro (Isidore, Marie), né le 16 juillet 1886 à Plomeur (29). Il est déporté le 15 juillet 1944 de Compiègne vers le  KL Neuengamme. (matricule: 37291). Il décède le 12 mars 1945 à Neuengamme

Legloarec Victor, né le 22 juillet 1918 à Quimper.Il est déporté de Compiègne le 18 juin 1944  vers le KL Dachau. (matricule: 73654). Il est libéré le 30 avril 1945 à Allach.

Legoff Christophe, né le 31 mai 1920 à Elliant (29). Arrêté sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle), il est interné au KL Dachau. (matricule: 46982). Il décède à Dachau le 22 mai 1944.

Legoff Jean Marie, né le 18 mars 1923 à Brest. Arrêté en zone occupée, il est interné en septembre 1944 au SL Schirmeck. Son parcours: Dachau, Auschwitz, Dachau. Revenu.

Legouez Jean. Né le 22 juin 1902 à Quimper. Domiciliée à Boulogne-Billancourt (75) au moment de son arrestation Déporté de Compiègne le 24 janvier 1943 vers le KL Sachsenhausen. matricule 59076.

Legrand Eugène, né le 9 juin 1919 à Quimperlé (29). Domiciliée à Quimperlé au moment de son arrestation. Il est déporté le 4 juin 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule: 34822). Autre lieu de déportation:  Bergen-Belsen où il décède le 2 mai 1945 avant le rapatriement.

Leguen Marie Françoise, née le 8 juin 1894 à Plouider (29). Domiciliée à Carhaix au moment de son arrestation. Elle est déportée le 2 mai 1944 à Karlsruhe. Autre lieu de déportation: Gotteszell où elle est libérée le 16 mai 1945.

Leguern Yves. Né le 25 mai 1912 à Landerneau(29). Gendarme de la Bmo de Boussay. Arrêté par la gestapo et la milice le 27 juillet 1944 avec un groupe de 64 personnes. Emprisonné à Tours, il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué repart le 10 août vers Belfort. Il est ensuite transféré de Belfort le 29 août 44 vers Neuengamme. Arrivé à  Neuengamme le 1er septembre 44. matricule 43562. Lieux de déportation: Wilhelmshaven, Farge, Homeburg, Sandbostel. Il décède le 03 mai 1945 dans la baie de Lübeck-Neustadt.

L’Helgoualch Yves, né le 23 avril 1914 à Plounevez-Porzay (29. Il est déporté de Compiègne vers Neuengamme le 28 juillet 1944. (matricule 40726). Autres lieux de déportation: Bremen (Brême)-Osterort, Sandbostel où il décède le 15 mai 1945 avant le rapatriement.

LEMAIRE Marcel,  né le 14 septembre 1924 à Paris. Il est arrêté lors de la rafle de Morlaix du 26 décembre 1943 puis transféré de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 42920). Il décède à Flossenbürg le 8 mai 1944

LEMÉE Pierre, né le 6 septembre 1899 à Hennebont (56). Employé SNCF à Quimperlé, il entra dans la Résistance dès 1942. Il a été arrêté pour faits de résistance le 23 mars 1944, suite à une lettre de dénonciation. Incarcéré à la prison Saint-Charles à Quimper, puis écroué à la prison du "Cherche Midi" à Paris. Il a été déporté "NN" le 7 juillet 1944 de Paris, gare de Lyon, vers le KL Natzweiler . (matricule 19390). Autres lieux de déportation: Dachau, Mauthausen, Melk, Nordhausen où il décède le 13 mars 1945. Sous-lieutenant, membre des Forces Françaises Combattantes. Chevalier de la Légion d'Honneur .

Lemoigne (Joël, Maurice), né le 8 juillet 1912 à Brest (29). Membre du réseau Alliance en Bretagne. Fonctionnaire de la Marine, chef du réseau marine Seastar. "Triton". Arrêté en Bretagne en novembre 1943.  Déporté en Allemagne le 19 décembre 1912. Lieux de déportation: Kehl, Freiburg-im-Breisgau, Schwäbisch-Hall , Heilbronn.. Condamné à mort par un tribunal, il est fusillé avec 23 autres camarades le  21 août 1944 à Heilbronn.

Lemordant Guy, né le 3 octobre 1908. Arrêté le 12 juillet 1943 à Rennes. Il est déporté le de Compiègne le 6 avril 1944vers KL Mauthausen le 8 avril 1944. (matricule: 62688). Lieux de déportation:  Melk, Ebensee. Revenu.

LENESTOUR Germain, né le 15 avril 1898 à Le-Dorat (29). Domicilié à Poitiers au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 24 janvier 1943 vers le KL Sachsenhausen (Matricule 58436). Autres lieux de déportation: Heinkel, Dachau, Buchenwald où il est libéré le 11 avril 1945.

Léon (François, Joseph), né le 18 mars 1901 à Plouguerneau (29). Déporté "NN"le 4 juin 1942. Convoi parti de Paris, gare de l'Est et arrivé à Hinzert le 5 juin 1942. matricule 4248.  Condamné à mort par le tribunal de Cologne le 28 mai 1943 pour "possession illicite d'armes". Emprisonné à Wittlich (près de Cologne) le 274 juillet 1942 puis à Cologne-Klingelpütz (n° 338).  Exécuté le 15 septembre 1943 à Köln-Klingelpütz Nordhausen  (Source JO: 226-29 septembre 1994)

Léon François, né le 18 mars 1901 à Plougarneau (29). Domiciliée à Plougarneau au moment de son arrestation. Il est déporté «NN» le 4 juin 1942 de Paris, gare de l’Est vers le KL Hinzert. (matricule: 4248). Autres lieux de déportation: Wittlich, Köln  Il est exécuté le 15 septembre 1943 à Köln  ln-Klingelpütz.

Léon Henri. Né le 7 juin 1899 à Lambezéllec (29. Domiciliée à Camaret-sur-Mer (29) au moment de son arrestation Il était dans un convoi parti des prisons de zone occupée  vers celles du Reich, en avril 1943.  Son parcours: Kassel, Bay, Sachsenhausen , Flossenbürg, Hersbruck. Il est libéré à Flossenbürg

Léon Paul, né le 4 avril 1920 à Brest (29). Arrêté sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle), il est interné au KL Dachau. (matricule: 137364). Parcours:  Gräfenhainichen , Bitterfeld , Halle, Dachau, Ausburg, Dachau où il est libéré le 29 avril 1945.  

Léost (Louis, Joseph), né le 3 mars 1906 à Ergué-Gaberic (29). Domiciliée à Ergué-Armel (29) au moment de son arrestation Déporté de Compiègne le 24 janvier 1943 et arrivé à Sachsenhausen le 25 janvier 1913. matricule ? Il décède  le 23 avril 1943 à Oranienburg (All.) (Source JO: 226-29 septembre 1994)

Leost Victor né le 20 décembre 1907 à Quimper. Il est déporté le 24 janvier 1943 de Compiègne vers le KL Sachsenhausen (matricule:59200). Transféré le 28 juillet 1944 à Buchenwald (matricule: 75244) puis à Halberstadt. Rescapé.

LEQUEMENT René, né le 17 septembre 1904 à Quimperlé. Domiciliée à Vannes (56) au moment de son arrestation.  .Il est déporté le 24 janvier 1943 de Compiègne vers le KL Sachsenhausen (matricule:58241). Il est transféré le 14 août 1944 vers Buchenwald (matricule: 80756) puis à Aschersleben et Dora. Il est rapatrié le 21 avril 1945.

Leroux Gildas Marie, né le 30 janvier 1901 à Pénestin (56).  Domiciliée à Pont-Aven (29) au moment de son arrestation, pour opinions politiques. Il est déporté «NN» de Paris, gare de l’Est le 28 février 1944 vers Sarrebruck (camp de Neue Bremm). Autres lieux de déportation: Mauthausen (matricule: 60757) , Gusen où il décède le 22 avril 1945.  

LEROY Anne-Marie, née le 5 juin 1918 à Quimper. Domiciliée à Issy-les-Moulineaux (75) au moment de son arrestation Arrêtée sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle), elle est internée au KL Ravensbrück (matricule: 72552). Revenue.

LEROY François, né le 14 août 1922 à Paris. Domicilié à Kerfeunten (29) au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 22 mars 1944 vers le KL Mauthausen. (matricule: 60170) . Autre lieu de déportation: Gusen où il décède  27 avril 1945.

Lescop André, né le 18 novembre 1922 à Brest. Il est déporté le 2 juillet 1944 de Compiègne vers le KL Dachau " le train de la mort". (matricule: 77078) Il est libéré le 29 avril 1945 à Dachau.

Jean LESTEVEN, déportéLESTEVEN  Jean. Né le 14 octobre 1877 à Douarnenez (29). Arrêté avec toute la famille PENSEC (André, Jean et Jean-Laurent) le 16 décembre 1942 à Douarnenez. Il a été déporté de Compiègne le 24 janvier 1943  vers le KL Sachsenhausen.  (Matricule: 58171). Il décède le 15 février 1945. (Photo: Source familliale)

Levenes Jean, né le 13 juillet 1920 à Pluguffan (29). Il est déporté de Compiègne le 28 octobre 1943 vers le KL Buchenwald. (matricule: 31237). Autre lieu de déportation: Dora où il décède le 7 janvier 1945.

Levy Esther, Turque, née le 2 février 1911 à Constantinople. Résidant à Morlaix. Elle est déportée par le convoi n° 66 de Drancy vers Auschwitz le 20 janvier 1944.

Levy, née Jacob (Mirte, Léa) le 24 août 1884 à Quimper (29), . Elle décède le 25 janvier 1944 à Auschwitz (POL)  (Source JO: 296-21 décembre 1995)

LHOSTIS Georges. Né le 1er novembre 1906 à Brest 29). Déporté de Compiègne le 24 janvier 1943 et arrivé à Sachsenhausen le 25 janvier 1943. (matricule 58802). Autres lieu de déportation: heinkel. Décédé à Parchim lors de l'évacuation du camp le 28 avril 1945.

Lieber  Sara. Née Kalchheim (ou Kalchkeim)  le 27 décembre 1893 à Jaroslaw (Pologne). Elle est déportée par le convoi 29.

Lieber Frederika (Frida). Née le17 octobre 1920 à Jaroslaw (Pologne). Elle est déportée par le convoi 29 parti de Drancy vers Auschwitz le 7 septembre 1942.

Lieber  Aron Samuel (Henri). Né le 3 juillet 1932 à Lens (62). Il est déporté par le convoi 29 parti de Drancy vers Auschwitz le 7 septembre 1942. 

Liethoudt Paul, né le 14 novembre 1909 à Lambezellec (29). Il est déporté de Compiègne vers le KL Mauthausen le 6 avril 1944. (matricule: 62710). Autre lieu de déportation: Melk où il décède le 8 juillet 1944.

Ligen François, né le 30 mai 1919 à Quimper (29). Il est déporté de Compiègne le 24 janvier 1943 vers le  Sachsenhausen où il décède le 30 novembre 1944.

LIJOUR née LE GOFF Lucie, née le 6 octobre 1909 à Riec-sur-Belon (29). Commerçante, domiciliée 24 avenue de la Gare à Concarneau, épouse de l'un des chefs du parti communiste à Concarneau, réputée "propagandiste active des idées subversives, au courant des faits et geste". Arrêtée le 27 septembre 1942, elle est écrouée à Quimper. Elle est déportée de Paris, gare de l’Est, le 13 mai 1944 vers le KL Ravensbrück. Autre lieu de déportation:  Zwodau . Rescapée.

Llacer Iborra Ricardo, né le 14 avril 1908 à Alcacer (E). Domicilié à Brest au moment de son  arrestation. Il est déporté à Aurigny le 22 février 1942.  Libéré le 4 août. Il s'évade le 4 août 1944 à Paris.

lision.jpg (22461 octets)LOAEC Pierre Claude, né le 8 septembre 1908 à Kernouës (Finistère). Maître principal de la Marine, il organise les mouvement de résistance à Lesneven et dans les communes environnantes en septembre 1943. Arrêté le 3 juin 1944 par la Gestapo de Landerneau. Malgré les sévices subis pendant les interrogatoires, il garde un mutisme le plus absolu, évitant ainsi d'autres arrestations.  Interné à la prison de Pontaniou jusqu'au 13 juin 1944 date à laquelle il transféré vers le camp Margueritte de Rennes. Embarqué dans le convoi qui quitte Rennes le 3 août 1944 à destination de l'Allemagne, il s'évade en cours de transport à Langeais le 6 août 1944 lors du mitraillage par les avions alliés. Repris, il réussit à s'enfuit le 7 août, malgré la surveillance des sentinelles allemandes. De retour à Brest, il combat dans les rangs des F.F.I. en qualité de chef de section dans l'unité de Lesneven jusqu'au 29 septembre 1944 (Source: Archives de Caen).

Loaëc Jean, né le 23 avril 1910 à Plabennec (29). Il est interné au KL Dachau. (matricule:111320). Parcours: Hanaun, Bebra, Kassel, Dachau où il est libéré le 29 avril 1945.

Lomenech Louis, né le 23 août 1885 à Guidel (56). Domicilié à Pont-Aven (29) au moment de son arrestation. Il est déporté «NN» le 12 juin 1942 de Paris, gare de l’Est,  vers le KL Hinzert. (matricule: 4375). Il décède 5 juillet 1942 à l'Hopital d’Hermeskeil.

Lomenech Odette. Née le 19 janvier 1900 à Pont-Aven(29). Domicilié à Pont-Aven (29) au moment de son arrestation   Elle est déportée NN le 26 juin 1942 de Paris, gare de l'Est et arrivée à Aix-la-Chapelle le 26 juin 1942. Son parcours: Ravensbrück, Mauthausen, Bergen-Belsen. Disparue à Bergen-Belsen.

Paul LOHEACLOCHEE Paul, né le 12 mars 1905 à Gourin (56), médecin. Membre des Corps Francs Vengeance du Morbihan. « Le 6 mai 1944, raconte Paul Lohéac dans son livre, Un médecin français en déportation, j'ai l'occasion d'opérer, à ma clinique, Joseph Scotet, dit Job la Mitraille, chef du maquis des Montagnes-Noires, blessé par une patrouille allemande. Le lendemain, je me rends à son chevet, il vient de mourir. Domicilié à Guidel (a) u moment de son arrestation. Le 24 mai 1944, je suis arrêté à ma clinique. Les Allemands me reprochent de ne pas l'avoir dénoncé. » Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944 vers Neuengamme. (Matricule 39936). Après sa période de quarantaine, Paul Lohéac est envoyé dans plusieurs kommandos de la ville de Hambourg dont celui de l’usine Shell (traitement de carburants) et celui des déblaiements des rues et des tranchées. Par la suite il sera médecin dans la prison centrale de Hambourg puis dans le kommando Spaldingstrasse, au centre ville de Hambourg. Les déportés de ce kommando étaient utilisés en particulier à des travaux extrêmement durs au bénéfice des chemins de fer.  Gravement atteint par le typhus, il achèvera son tragique parcours à Sandbostel, un mouroir où finalement les déportés furent abandonnés à leur propre sort, jusqu’à leur libération par les troupes britanniques.  Décédé le 21 avril 1983 à Gourin.

Chevalier de la Légion d'Honneur, médaillé de la Résistance. Lien externe:

 

Lorgouillous Louis, né le le 24 janvier 1922 à Gueslesquin (29). Il est déporté "NN"de Paris, gare de l'Est le 8 août 1944 vers le KL Natzweiler (matricule: 23224). Autres lieux de déportation: Dachau, Neuengamme, Gross-Rosen, Dora. Disparu.

LORIQUER Ernest Auguste est né le 15 septembre 1921 à Plouguer (Finistère). Fils de Yves Louis Loriquer et de Gabrielle Le Guen, son épouse, il exerce la profession de carrossier en voiture. Il rejoint le bataillon FFI La Tour d’Auvergne. Il est arrêté le 28 juin 1944 à Trébrivan (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor) par le SD allemand et la Milice française, alors que son groupe, composé  de 50 Forces françaises libres (FFL), devait rejoindre le bataillon Guy Mocquet. Il est interné à Moël-Carhaix quelques jours, puis à la prison de Saint-Brieuc et au camp de Rennes, du 15 juillet 1944 au 2 août 1944. Il est déporté de Rennes, le 3 août, vers Belfort, puis dirigé vers le kl Natzweiler (matricule 23957). Il est ensuite transféré vers Dachau (matricule 102 241), puis vers Kempten. Il est libéré le 28 avril 1945 par l’avance alliée. FFI 2de classe. Déporté résistant. Source : DAVCC, Caen, 21 P 566 231.

Daniel Heudré

Losec Jean, né le 23 avril 1910 à Plabennec (29). Il est déporté à Dachau. (matricule:111320).

LOSQ née BODIC ou BAUDIC Renée le 4 juillet 1910 à Nantes (44). Marié 7 enfants, domiciliée à Nantes à la cité Halvéique. En villégiature chez Mme LEBRETON Marie à Trégunc (29), elle est arrêtée le 27 septembre 1942. le même jour que Marie Lebreton. Elle est déportée «NN» le 30 mars 1943 à Aix-la Chapelle,  à Prüm en juillet 1943, à Wittlich le 21 juillet 1944, à Gommern le 27 juillet 1944, à Jauer le 9 avril 1944 (n° 588-44), le 24 janvier 1945 à Ravensbrück (n°102398), à Mauthausen le 7 mars 1945 (n° 2141). Libérée le 23 avril 1945 à Mauthausen par la Croix-Rouge.

LOUARN Jean, Louis est né le 22 février 1915 à Plogonnec  (Finistère). Fils de Marie-Renée Louarn, ménagère,  qui l’a reconnu, adopté pupille de la Nation, il épouse Anne, Marie Moenner, couturière. Il exerce la profession de cordonnier.  Il appartient au groupe des Francs- tireurs et partisans français (FTPF) de Morlaix, du 1er mai 1944 au 12 mai 1944. Il est arrêté le 18 mai 1944, à Kerfeunteun, par la Gestapo, suite à une perquisition chez son chef, Commandant de la Résistance. Il quitte Rennes début août 1944 pour Belfort,  puis est transféré vers le KL Natzweiler le 26 août  1944. (matricule 23961). Quelques jours plus tard, il est dirigé sur le camp de Dachau (matricule 102 185). Il est ensuite transféré vers le camp de Neuengamme le 22 octobre 1944. Il décède le 2 mai 1945 à Sandbostel. FFI. Mort en déportation. Source : DAVCC, Caen, 21 P 479 966- 21 P 263 801.

Daniel Heudré

Louarn Jean-Louis, né le 4 octobre 1908 à Lothey (29). Arrêté lors de la rafle  à Crozon du 30 juin 1944, il est déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. (matricule 40722). Autre lieu de détention: Bremen (Brême)-Osterort. Revenu.

Louarn Isidore Mathias, né le Cloïtre-Pleyben (29). Domicilié à Pont-de-Buis (29)  au moment de son arrestation. Il est déporté le 2 mai 1944 à Karlsruhe. Autres lieux de déportation: Frankfurt/Main, Nürnberg où il est libéré le 2 mai 1945.

Louarn Victor. né le 3 mars 1919 à Concarneau (29). Au moment de son arrestation, il est domicilié au 13, rue des Remparts à Concarneau. Il est célibataire, et régleur sertisseur dans une usine de conserves. Il est mobilisé en 1939.
Militant actif du Parti communiste, il est à l’origine de la formation du Front national et des formations armées dans son secteur.
Le 11 juin 1941, il est arrêté par la police française, et emprisonné à Quimper le lendemain.
Le 1er mai 1942, remis aux autorités d’occupation à leur demande, il est transféré au camp allemand de Royallieu à Compiègne (Oise - 60), administré et gardé par la 
Wehrmacht (Frontstalag 122 - Polizeihaftlager).
. Il est déporté le 6 juillet 1942 de Compiègne vers le KL Auschwitz.(matricule:  45805). Il es libéré le 22 avril 1945 à Sachsenhausen.

 Fiche biographique Mémoire vive des convois des 45 000 et 31 000 d'Auschwitz-Birkeneau

Louarn Théophile. Né le 1er février 1921 à Concarneau (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 42614). Autre lieu de déportation: Dora, Ellrich  où il décède le 27 mars 1945. 

Loubatié Paul, né le 21 aoùut 1898 à Quimper (29). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944, il est déporté le 28 juillet 1944 vers Neuengamme. (matricule 40492). Il est libéré le 29 avril 1945 à Sandbostel.

Louboutin Pierre, né le 13 janvier 1922 à Paul-David-sur-Mer (29). Domicilié à Douarnenez (29) au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (matricule: 42396). Autres lieux de déportation: Dora, Ellrich, Bergen-Belsen où il est libéré le 15 avril.

Louet Louis. né le 7 octobre 1922 à Ergué-Armel (29). Déporté le 28 avril 1943 de Compiègne et arrivé le 30 avril 1943 à Sachsenhausen. matricule 65537.

LOUIN Alexis. Originaire du Finistère. Déporté à Dora en mars 1944. Revenu des camps ADIV 167 J 48. Non trouvé dans la base de la FMD.

LOUVARD ou Lauvard  Pierre, né le 19 août 1901 à Quimerch (29). Domicilié à Aureihan (65) au moment de son arrestation.Il est déporté de Compiègne le 22 mars 1944 vers le KL Mauthausen. (matricule: 60134). Autres lieux de déportation: Passau, Flossenbürg, Zschachwitz où il décède le 1 février 1945. 

Lozach Jean, né le 22 juillet 1912 à La-Feuillée (29). Il est déporté le 4 juin 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. (matricule: 34589). Autre lieu de déportation: Stuthof. Rescapé.

Lozach Robert, né le 22 mai 1925 à Audierne (29).. Domicilié à Audierne au moment de son arrestation.  Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (matricule: 185969). Il est transféré le 14 mai 1944 à Buchenwald (matricule: 53616) puis à Bergen-Belsen. Il disparait le 8 mars 1945 à Flossenbürg.

LOZACHMEUR Marie Jeanne  est née le 24 novembre 1905 à Quimper (Finistère). Fille de Jean Marie Seznec et de Jeanne Marie Hascoët, son épouse, elle épouse Corentin Marie Lozacmeur le 18 août 1929. Employée de commerce, elle rejoint le réseau Turquoise, mission « Coulinec », en janvier 1944. Arrêtée le 22 avril 1944 par la Gestapo à Quimper, lors d’une mission de liaison, elle est internée à la prison Saint-Charles de Quimper jusqu’au 25 avril, puis à la prison Jacques Cartier de Rennes jusqu’en juillet 1944. Elle est déportée de Rennes le 2 août 1944 vers Belfort. De là, elle est dirigée sur le camp de Ravensbrück (matricule 62850),  en compagnie de Colette Coillot. Elle quitte le camp le 22 avril 1945, pour rejoindre la Suède par les soins de la Croix Rouge. Elle y reste jusqu’au 12 juillet 1945. Elle rentre en France par avion. Elle a servi comme agent P. 2, chargée de mission de 3è classe et homologuée sous-lieutenant à titre fictif, pour avoir hébergé et transporté  des résistants traqués et leur avoir fourni de fausses pièces d’identité. Déportée résistante. Source : DAVCC, Caen, 21 P 566 789

Daniel Heudré

Lucas Jean, né le 25 mars 1923 à Landreverzec (29). Domicilié à Kerfeunten (29) au moment de son arrestation. Il est déporté vers les prisons du Reich le 16 mars 1944. Son parcours: Kassel (Prison située dans le Land de Hesse) , Rheinbach, Kassel, kommando de Bichenwald, Strauning où il est libéré en mai 1945.

Lucas Paul, né le 19 septembre 1925 à Penmarch (29). Il est déporté de Pantin le 15 août 1944 vers le KL Buchenwald (matricule 77805). Autre lieu de déportation: Leipzig. Revenu des camps.

Luguern Yves. Né le 25 mai 1912 à Landerneau (29). Convoi n°453 de Belfort le 29 août 44 vers Neuengamme. matricule 43562. Il décède le 3 mai 1945 Baie de Lübeck-Neutstadt.

Lusven Joseph, né le 16 janvier 1890 à Lanrivoaré (29). Capitaine d'artillerie, chef dans la résistance de Ploudalmézeau. Îl est déporté de Rennes le 3 août 1944 vers Belfort puis transféré vers Natzweiler le 26 août 1944. matricule 23959. Il décède à Meppen Versen le 17 mars 1945. Autres lieux de déportation: Dachau, Neuengamme.

       Liste des lieux de déportation

Ces listes sont incomplètes et peuvent comporter des inexactitudes. Les personnes pouvant relever des erreurs ou donner des informations complémentaires( ou photos) sont invitées à le faire. memoiredeguerre35@free.fr

h-b.gif (328 octets)

AB  C  D E F  G H I J  K  L M   N  O P Q R  S  T U V W X Y Z

 

   

28/04/2020