f2gr15.gif (202 octets)fgr15.gif (168 octets)fd15.gif (168 octets)f2dr15.gif (203 octets)

Liste de déportés politiques nés ou arrêtés dans le Morbihan

ABCDE FG HIJK  L  MN  OP  QR  STUVWXYZ

Liste en cours de construction( Dernières mises à jour: 06/03/2020)

 

Vous souhaitez compléter cette liste ou proposer un document photographique ou autre  concernant un ou plusieurs déportés de cette liste   35memoiredeguerre@gmail.com

Liste des déportés juifs du département du Morbihan   Liste des lieux de déportation  La rafle de Guilliers  | Liste des lieux de déportation

camps-nazis-200.jpg (41196 octets)

Lafon Robert.Né le 10 janvier 1902 à Lorient (56).   Déporté le 4 juin 1942. Convoi parti de Paris, gare de l'Est et arrivé à Hinzert le 5 juin 1942.  NN.  Décédé le 4 avril 1945 à Nordhausen Autres lieux de déportation: Prison de Breslau,  prison de Wittlich (près de Cologne), Gross Rosen, Dora.

 Lainé Émile, né le 29 février 1904 à  Hennebont (56).  Arrêté sur le territoire du Reich et déportés à Flossenbürg (Matricule: 38635). Il décède le 15 avril 1945 à Ring.

LANDAIS Félix, né le 2 décembre 1912 à Fromentières (53). membre du réseau Buckmaster (secteur de Guer). l est déporté de Compiègne le 27 janvier 1944 vers le KL Buchenwald (Matricule 43872). Autre lieu de déportation: Dora où il décède le 26 mars 1944 .

Langard, dcd

LANGER Maurice est né le 7 décembre 1927 à Paris 10ème. D’origine juive, étudiant, il est réfugié chez son père et sa grand-mère à Buléon (Morbihan), au lieu-dit Carassoué. Il est arrêté à Buléon le 2 mai 1944. Il est interné à la prison de Rennes du 2 mai 1944 au 3 août 1944. Il est embarqué à la gare de Rennes dans le train à destination de l’Allemagne. Il est libéré  le 28 août 1944 au fort Hatry de Belfort. Déporté politique. Croix de Guerre avec étoile de bronze. Source: DAVCC, Caen, 21 P 585 599

Daniel Heudré

LANGLO Jean, né le 18 mars 1911 à St-Avé (56). Gendarme de la Bmo de St-Aignan. Arrêté par la Gestapo et la milice le 27 juillet 1944 avec un groupe de 64 personnes à Loches. Emprisonné à Tours, il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué repart le 10 août vers Belfort. Il est ensuite transféré de Belfort le 29 août 1944 vers Neuengamme. Matricule 43635. Lieux de déportation: Wilhelmshave, Sandbostel.

Largouet Gustave, né le 25 juillet 1899 à Auray (56). Déporté « NN » de Paris gare de l’Est vers Natzweiler le 11 juillet 1943. Autre lieu de déportation: Dachau. Décédé le 9 février 1945 à Dachau.

Launay (Edouard, Jules, Albert). Né le 13 janvier 1905 à Riantec (56).  Membre des Forces Françaises Combattantes. Arrêté sur dénonciation à Quiberon le 15 mai 1944, il est interné dans les prisons de Vannes puis  de Rennes. Transféré vers Compiègne le 29/ juin 1944. Le 28 juillet 1944, il est déporté  politique vers Neuengamme. Matricule 40660. Il décède le 17 mars 1945 à Neuengamme. (Source JO: 284-8 décembre 1993).

 

Launay (Émile, Marie). Né le 15 avril 1894 à Loyat (56). Arrêté à Campénéac comme résistant le 9 mars 1944 au hameau de Guinard. Transféré à Rennes puis à Compiègne le 29 juin 1944, il est ensuite déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. (Matricule 39884). Décédé le 20 octobre 1944 à Neuengamme.

Lavenant (Jean, Mathurin, Félix), né le 12 novembre 1903 à Plumeliau (56), Membre de Turma Vengeance, créateur de Résistance-Fer (Corps Francs Vengeance-SNCF), pseudo : Maho. Arrêté en zone occupée, il est déporté vers le Reich. Lieu de déportation: Buchenwald. Disparu et déclaré mort le 1er octobre 1944 en All.(Source: Papiers le concernant déposés à la BDIC de Nanterre.)

Lecaillier Philippe né le  27 décembre 1922 à Caudebec-les-Elbeuf (76). Réfractaire au STO, il rejoint la Résistance du Morbihan ayant de la famille à Larmor-Baden. Il fut pendant un certain temps caché sur l'île Longue dans le golfe par les propriétaires d'alors, l'amiral Desforges et sa femme. Il était à Saint-Marcel lors de l'attaque du camp qu'il quitta lors de sa dislocation et fut fait prisonnier par les Allemands. Déporté le 15 juillet 1944 de Compiègne, et arrivé le 18 juillet 1944 au KL Neuengamme . Matricule 36822 .  DCD  len février 1945. Lieu de déportation: Farge.

Le Bail (Albert, Pierre, Etienne), né le 8 février 1894 à Lorient (56). Déporté de Compiègne le 22 mars 1944 et arrivé au KL Mauthausen le 25 mars 1944. Matricule 59516. dcd le 10 mai 1944 à Mauthausen (Aut.) (Source JO: 34-10 février 1994)

Le Bail (Honoré, Louis, Marie), né le 23 décembre 1906 à Inguiniel (56), dcd le 5 février 1945 à Neckarelz (All.) (Source JO: 34-10 février 1994)

Le Bail Mathurin, né le 27 novembre 1899 à Pont-Scorff (56). Domicilié à Quimper au moment de son arrestation. Il est déporté le 15 août 1944 de Pantin vers le KL Buchenwald. (Matricule: 77967). Son parcours: Ellrich, Nordhausen. Disparu.

LE BARON (Marcel, Henri, Julien), né le 11 juillet 1916 à Hennebont (56). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (Matricule: 41564). Autre lieu de déportation: Dora. où il décède le 31 mars 1945. (Source JO: 34-10 février 1994)

Pierre LE BASTARD de VILLENEUVE, arrêté à Saint-Vincent-sur-Oust (Morbihan)

Pierre, Marie, Paul Le Bastard de Villeneuve est né le 24 octobre 1914 à Saint-Vincent-sur-Oust (Morbihan).Il appartient au réseau Hector du 1er septembre 1941 au 31 août 1942, puis à l’Organisation de résistance de l’Armée (ORA), du 6 juin 1944 au 9 juin 1944. Dans son château du Boro, fonctionne un relais d’accueil pour des aviateurs alliés, dépendant du Spécial Operations  Exécutive (SOE) britannique. Sont impliqués dans l’accueil, outre le propriétaire, le docteur Queinnec, Gaston Sébilleau et Pierre Régent. Les aviateurs, transitant par le château de Boro, rejoignaient leur pays par des vedettes,  via les plages des Côtes-du-Nord ou du Finistère. Le 9 juin 1944, Le Bastard de Villeneuve est arrêté par la Gestapo et la Milice, embarquant toute sa famille. Onze membres du réseau sont déportés. Il est d’abord interné à la prison Jacques Cartier, à Rennes, du 9 au 28 juin 1944. Puis, déporté vers l’Allemagne, il réussit à s’évader du train parti de Rennes en direction de Compiègne, à Varades (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique). Le 22 juin 1944, au lieu-dit la Carrière du Houssac à Saint-Vincent-sur-Oust, sont fusillés six combattants du maquis Saint-Marcel.

Sources : AVCC, Caen-Site Lieux mémoriels en Morbihan.  La Résistance en Bretagne. (Page 110).

Daniel Heudré 

LE BAYON Marcelin, né le 27 avril 1911 à Ploermel (56). Agriculteur. Il est déporté «NN» le 18 novembre 1943 de Paris, gare de l’Est, vers le  KL Natzweiler. (Matricule 6178). Autres lieux de déportation: Wohlau , Gross-Rosen, Dora. Revenu des camps.  (Source JO: 34-10 février 1994)

Le Beuve (Georges, Lucien, Méry), né le 13 juillet 1894 à Lorient (56). Il est déporté le 15 août 1944 de Pantin vers le KL Buchenwald (Matricule: 77034). Il décède le 13 novembre 1944 à Dora (All.) (Source JO: 34-10 février 1994)

Le Blay André, né le 18 octobre 1921 à Pluvigner. Arrêté sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle), il est interné au KL Sachsenhausen. (Matricule: 103468). Parcours: Obn, Sachsenhausen, Langenstein. Il décède le 20 avril 1945 à Halberstadt avant le rapatriement.

LE BLEVEC (Laurent, Marie), né le 10 juin 1901 à Riantec (56). Il est déporté «NN» de Paris, gare de l'Est vers le Sonderlager Hinzert entre le 29 mai 1942 et le 10 septembre 1943. Son parcours: Wittlich, Wholau, Gross-Rosen où, il décède le 19 janvier 1945 (Source JO: 41-18 février 1994)

Le Boterff (Jean, Marie), né le 15 avril 1894 à Inzinzac-Lochrist (56). Il est déporté «NN» des prisons de la zone occupée vers celles du Reich, le 20 avril 1944.  Lieux de déportation: Karlshure, Rheinbach, Sonneburg, Ebrach, Flossenburg, Obertraubling où il décède le 6 avril 1945. (Source JO: 41-18 février 1994)

Le Boulch (Joseph, Marie), né le 16 juillet 1895 à Inguiniel (56). Il est déporté «NN» de Paris, gare de l'Est vers le Sonderlager Hinzert entre le 29 mai 1942 et le 10 septembre 1943. Il décède le 26 février 1943 à Hinzert (All.) (Source JO: 41-18 février 1994)

LE BOULER Aimé, né le 10 juillet 1910 à Ile-aux-Moines (56), dcd le 1er octobre 1944 à Dautmergen (All.) (Source JO: 41-18 février 1994)

 LE BOULER Emmanuel, né le 24 janvier 1921 à Locminé (56). Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (Matricule: 185867). Autres lieux de déportation: Buchenwald, (Weimar). Rescapé.

Le Bourhis Jean, né le 16 septembre 1911 à Langonnet (56). Déporté de Compiègne le 28 avril vers Sachsenhausen (Matricule 65355). Autres lieux de déportation: Dachau, Gotenhafen. Libéré le 29 avril 1945 à Dachau.

LE BRIS (Jean, Pierre, Louis), tailleur, né le 1er janvier 1906 à Roudouallec (56), Membre des Corps Francs Vengeance du Morbihan. Arrêté, il est incarcéré à la prison à la prison Jacques Cartier à Rennes. Il y reste jusqu'au 23 juin 1944, date à laquelle il est transféré à Compiègne, puis, le 2 juillet 1944 vers le KL Dachau. Il décède lors du transport.  Sources JO: 41-18 février 1994, Papiers le concernant déposés à la BDIC de Nanterre, ACP 27 P6 Caen.

Le Bris (Joseph, Victor), né le 24 juillet 1890 à Lorient (56), dcd le 5 décembre 1944 à Hamburg (All.) (Source JO: 41-18 février 1994)

Le Brise Pierre, né le 9 février 1923 à Quéven (56). Déporté de Compiègne le 25 juin vers le KL Buchenwald (Matricule 14864). Autres lieux de déportation: Kar, Buchenwald, Dora. Revenu.

LE CADRE Eugène, Marie, né le 4 juillet 1903 à Pluherlin (56), bouvier. Membre des Corps Francs Vengeance de l’Orne, dans les équipes de parachutages. Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 39695. Décédé le12 mars 1945 à Schandelah. (Source JO: 41-18 février 1994) Papiers le concernant déposés à la BDIC de Nanterre.

LE CADRE Raymond, né le 29 novembre 1902 à  ? (56). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 39695. Décédé le12 mars 1945 à Schandelah.

Le Cair Alban, né le 26 février 1902 à Inguiniel (56). Gendarme à Gourin. Membre des Corps Francs Vengeance du Morbihan, notamment dans le groupe de protection du maquis de Ploerdut. Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule ?. Décédé le 28 février 1945 à Soest. (Source JO: 41-18 février 1994) Papiers le concernant déposés à la BDIC de Nanterre.

LE CALLONEC LE PALLEC Anne-Marie, née le 28 mars 1920 à St-Jean-de-Brévelay (56). Convoi 456 de Belfort le 1 septembre 44 vers Ravensbrück. (Matricule:62841). Libérée le 22 avril 1945 à Oranienburg. Autres lieux de déportation:Sachenhausen.

LE CALLONEC épouse GUILLAUME Eugénie, Pierre, Marie, née le 26 juillet 1922 à Saint-Jean-de-Brévelay .(Morbihan). Fille de Mathurin Le Calonnec et de Mélanie, Marie, Joseph Morceaux, son épouse, elle est cultivatrice. Elle appartient  au réseau Confrérie Notre-Dame  Castille depuis 1942. Elle est arrêtée par la Gestapo, le 20 février 1944, à Saint-Jean-Brévelay, en même temps que son père et sa sœur. La Gestapo trouve chez elle un poste émetteur, au moment d’une émission avec Londres, ainsi que deux agents du réseau qui étaient réfugiés. Elle est internée à la prison de Vannes, puis à la prison Jacques Cartier de Rennes. Elle est déportée au Fort Hatry de Belfort. Elle est ensuite dirigée vers Ravensbrück. Autres lieux de déportation: Sachenhausen. Genshagen, kommando de femmes du KL Sachsenhausen situé à Berlin, travaillant pour l’usine AEG. Elle est libérée le 2 mai 1945, puis rapatriée. Chargée de mission de 3è classe. Sous-lieutenant à titre fictif.  Déportée résistante. Source : DAVCC, Caen, 21 P 621 669. ACP27P6 Caen.

Daniel Heudré

LE CALONNEC Mathurin, né le 25 avril 1888 à Locqueltas (56). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté (NN) le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 39474. Disparu.

 

LE CAM Joseph, né le 5 août 1903 à Port-Louis (56). Gendarme à Plouay (56). Il est déporté début août 1944 de Rennes vers Belfort, puis est transféré le 29 août 1944 vers KL Neuengamme. (matricule 44228). Autres lieux de déportation: Wihelmshaven. Il décède le 8 mai 1945 à Hambourg. Source: ACP 27 P6 Caen. (Photo Genweb)

 

 

LE CARRER Marcelline, née le 13 mars 1926 à Bubry (56). Elle est déportée de Paris, gare de l'Est, le 4 août 1944  vers Sarrebruck (Camp de Neue Bremm). Autres lieux de déportation: Ravensbrück, Belzig .

LE CARRER Mathurin , un receveur buraliste de Bubry (Morbihan) 

Le Carrer Mathurin est né  le 29 mai 1892 à Quistinic (Morbihan). Il est receveur buraliste au bourg de Bubry. Il est marié et père de deux enfants, Emile et Marceline.  D’après les attestations le concernant, il appartient à un réseau de Résistance très organisé et apporte son aide aux résistants et maquisards en leur fournissant des pièces d’identité et des tickets d’alimentation. Il adhère au FN-FTPF (Front national-Francs-tireurs et partisans français) le 15 septembre 1943.  Il donne des renseignements sur les troupes d’occupation. Morice, Compagnon de la Libération  certifie que Le Carrer a apporté une aide importante aux soldats des FFI (Forces françaises de l’intérieur). Perquisitionné à plusieurs reprises par les Allemands, il est arrêté le 13 décembre 1943 à Bubry, suite à une dénonciation à la police allemande. Selon la déclaration de Mathurin Le Carrer, il n’appartient à aucun groupement. Il a été arrêté à la place de son fils Emile (commandant Max) recherché activement. Celui-ci était encore chez son père, le 13 décembre, à 17h et, par peur d’une arrestation, il fut prié de partir. Soupçonné d’être le chef du maquis de Malguenac (5 résistants arrêtés furent fusillés) et d’être communiste, il fut emmené par 2 agents de la SD et par des agents français en civil, après avoir dit que son fils était déjà parti depuis 4 mois parce qu’il était réfractaire. Il était minuit et Mathurin le Carrer fut interné à la prison de Vannes du 23 décembre 1943 au 19 mai 1944, puis au camp Marguerite, à Rennes du 19 mai 1944 au 3 août 1944 (Se trouvait dans la baraque 10 d'Heger dans le camp Margueritte). Il se trouve dans le convoi parti de Rennes début août à destination de l'Allemagne. Arrivé le 15 août à Belfort, il est interné au fort Hatry, il est libéré le 28 août 1944 (libération de 242 prisonniers). Il quitta Belfort le 7 septembre 1944, au moment de l’arrivée des troupes alliées. Il rentra par ses propres moyens, 9 jours à pied, puis le reste en camion. Lors de l’arrestation, son registre de cartes de tabac où il avait inscrit tous les noms des résistants et réfractaires ne fut pas contrôlé par la police. Il risquait une détention définitive, voire pire. Pour ses actes de Résistance, son fils reçut la Légion d’Honneur, ainsi que sa fille Marceline. Maturin Le Carrer reconnu interné politique.

Note: le 10 décembre 1943, sont arrêtés à Malguenac Raymond Guillemot, Joseph Le Mouel, Fernand Malardé, Jean Mahé, Jean Robic.

Source : 21 P 588 619.
Daniel Heudré

Le Clanche (Émile, Mathurin, Marie), né le 17 décembre 1922 à Quistinic (56), dcd le 26 mars 1945 à Groditz (All.) (Source 69-23 mars 1994)

Le Coq Joseph, né le 20 juin 1924 à Pontivy (56). Déporté de Compiègne le 2 juillet 1944 cers Dachau. Matricule 77038. Revenu

Le Corre (Emmanuel), né le 1er janvier 1913 à Lorient (56), dcd le 15 juillet 1944 à Buchenwald (All.) (Source 69-23 mars 1994)

LE CORVEC Adèle, née le 21 décembre 1901 (de Muzillac). Libérée le 27 août 1944 au fort Hatry de Belfort.

LE CORVEC (Alexandre, Marie), né le 28 juillet 1901 à Gavres (56). Demeurant à Stival en Pontivy. Arrêté en revenant du maquis de Saint-Marcel  avec 6 autres camarades par les Allemands, il est conduit à Naizin, puis dirigé à Pontivy où il est torturé par la Gestapo. Transféré à Rennes, puis Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 39764. Décédé le 24 avril 1945 à Sandbostel. (Sources :69-23 mars 1994 - ADIV 1045W17).

Le Corvec PierreLe Corvec Pierre, né le 21 janvier 1921 à Belz (56). Arrêté par une patrouille allemande le 5 janvier 1941, pour rébellion et coup de poing sur un officier, il est condamné à 5 ans  de réclusion le 31 janvier 1941. Incarcéré à Vannes, puis Saint-Brieuc, il est déporté à Karlshure. Autres lieux de détention: Lansberg, prison situé à l'est de Halle, Ausbourg en Bavière, Neuoffingen. (matricule: 93044). Il est libéré le 20 mai 1945. Carte de déporté politique n°1105 00 812 établie le 25 mars 1952. Il décède le 15 septembre 1976. (Ne figure pas dans le mémorial des déportés de France. (Source: son fils Alexandre Le Corvec)

Le Cotonnec Marcel , né le 5 juillet 1922 à Auray (56). Déporté de Compiègne le 25 juin vers le KL Buchenwald (Matricule 14882). Revenu.

Le Coz Joseph, né le14 juillet 1922 à St-Nicodème (22). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. (matricule: 39709). Il décède le 19 mars 1945.

Le Cunf Vincent ou Jean, né le 11 septembre 1927 à Locmalo (56). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 40154. Libéré le 29 avril 1945 à Sandbostel.

Le Devevat Pierre, né le 31 juillet 1922 à Cléguérec (56). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule ? Revenu.

Le Dorven (Joseph, Marie).  Né le 30 avril 1925 à Lignol (56). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 40153. Décédé le 19 avril 1945 à Sandbostel. (Source JO: 83-9 avril 1994)

Le Dortz François, né le 27 novembre à Baud (56). Fils de Joseph Marie et Moigno Jeanne - Quartier-maître fusilier marin 1929/1932 embarqué sur le porte- avions Béarn. - Garde mobile Républicain 1932/1938 affecté aux Pelotons Mobiles de St-Nazaire puis de Cherbourg - Gendarme départemental 1938/1945 Brigade Ecouché - Résistant dès 1943,  Groupe Plan Action Tortue du BCRA . Il est arrêté le 22 mai 1944, interné au château des Ducs à Alençon  puis au camp d'internement de Compiègne. Il est déporté "NN",  le 28 juillet 1944 vers le KL Neuengamme (matricule 39 479) - Libéré le 2 mai 1945 et rapatrié le 16 mai 1945, il décède à l'hôpital Broussais - Sous-lieutenant au titre des FFI à titre posthume - Décoré de la Légion d'Honneur, Médaille de la Résistance et Croix de Guerre.

Source : 13 avril 2008 - Dominique LE DORTZ

Le Dortz Théodore, né le 6 mai 1926 à Quistinic (56). Il est déporté dans des prisons du Reich le 3 août 1944. Son parcours: Kassel-Prison située dans le Land de Hesse., Rheinbach, Kassel - Kommando du KL Buchenwald, Bernau où il est libéré le 24 mai 1945.

LE DROGO Francis, né le 7 mars 1905 à Pontivy (Morbihan). Minotier. Il a appartenu au réseau "Action" de la France Combattante de la Région, puis aux Forces Françaises Libres de l'Intérieur avec le grade de sergent. Arrêté le 31 mars 1944 à son domicile à Josselin par la Gestapo. Son domicile était un centre actif de résistance. Il y a reçu de nombreux chefs nationaux, régionaux et départementaux des organisations résistantes. Interrogé à Ploêrmel où il fut violemment maltraité, il n'a rien dévoilé de l'organisation dont il faisait partie. Son arrestation n'en a entraîné aucune autre. Transféré à la prison Jacques Cartier à Rennes, il a été embarqué dans un convoi de prisonniers politiques le 3 août 1944 à destination de l'Allemagne. Il s'évade en cours de transport à Langeais le 6 août 1944. Titulaire de la Croix de guerre avec citation à l'ordre de l'Armée. (Source: Archives de Caen).

LE DROGOFF Marcel, né le 8 avril 1921 à Noyal-Muzillac (Morbihan). Arrêté le 15 avril 1944 à la ferme de son père. Il faisait partie d'un groupe de résistants . Emprisonné à la maison d'Arrêt de Rennes. il est embarqué dans le convoi parti de Rennes début août à destination de l'Allemagne. Lors de sa tentative d'évasion à Saint-Mars du Désert le 4 août 1944, il est repris et abbatu sur place. (Source: Archives de Caen.)

LE DROGUENNE Albert Marie est né le 14 octobre 1916 à Theix (Morbihan). Fils de Louis Le Droguenne et de Marie Le Porho, il est meunier au Moulin Saint-Vincent en Muzillac (Morbihan). Il appartient au 8è Bataillon FFI du 1er janvier 1944 au 14 avril 1944.  Il est sous les ordres du lieutenant Emile Le Grévellec, arrêté ultérieurement par la Gestapo le 31 mars 1944 à Muzillac et fusillé à Rennes le 8 juin 1944.  Il est arrêté le 14 avril 1944 au Moulin par les militaires allemands. Il avait la garde des armes des Francs-tireurs et partisans français (FTPF). Dénoncé, il est emprisonné à Rennes du 14 avril au 17 avril 1944. Sa fiancée, Mademoiselle Le Corvec, est arrêtée le même jour et emprisonnée à Rennes, puis à Belfort. IL est condamné à la peine de mort pour ses missions de sabotages de lignes téléphoniques, le transport et la manipulation des armes, la garde de l’entrepôt d’armes au Moulin. Il est déporté le 28 août 1944 à Neuengamme (matricule 43805) ,  puis au kommando de Wilhelmshaven et au camp de Sandbostel,  jusqu’au mois de mai 1945. Il décède le 12 mai 1945 à Sandbostel. Engagé FFI. Déporté résistant. Mort pour la France. Sources : DAVCC, Caen, 21P 474 516, JO: 83-9 avril 1994

.Daniel Heudré

Le Flecher (Louis, Marie), né le 15 juin 1920 à Lanvenegen (56), dcd le 19 décembre 1944 à Bremen (All.) (Source JO: 113-17 mai1994)

Le Floch (Gustave, François, Jacques), né le 22 décembre 1921 à Ploemeur (56), dcd le 30 juillet 1943 à Brandenburg (All.) (Source JO: 113-17 mai1994)

LE FLOCH Marthe, née le 13 octobre 1920 à Saint-Gouvry (56). célibataire. linotypiste ouvrière. Domiciliée à Rennes. Arrêtée le 3 avril 1944, elle est dans le convoi parti de Rennes début août 1944. Le 1er septembre, elle est déportée de Belfort vers le KL Ravensbrück. (Matricule 62844). Autre lieu de déportation: Genshagen. Revenu des camps.Source: Fichier de Caen.

Le Floch (Joseph, Marie), né le 23 décembre 1895 à Le-Saint (56). Il est déporté le 12 mai 1944 de Compiègne vers le KL Buchenwald. (Matricule 49946) Il décède le 13 avril 1945 à Javenitz (All.) (Source JO: 113-17 mai1994)

LE FOUILLE Maurice, Joseph, Jean, né le 25 juin 1913 à Loutehel (35). Ecrivain. Arrêté le 3 novembre 1943 pour avoir participé à un parachutage d'armes à Guer Comblessac (réseau Oscar Buckmaster). Il est déporté de Compiègne le 27 janvier 1944 vers Buchenwald le 29 janvier 1944. (Matricule 43875). Il décède le 1er avril 1945 à Nordhausen (All.). Sources JO: 113-17 mai 1994 - AC 21P 474 786.

Le Frapper Louis, né le 24 novembre 1891 à Pontivy (56). Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau.(Matricule: 185891).  Autre lieux de déportation: Buchenwald. Revenu des camps.

Le Fur (Joseph). Né le 21 janvier 1920 à Langonnet (56), secrétaire de mairie. Membre des Corps Francs Vengeance du Morbihan (service des faux papiers). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 40654. Décédé le 27 janvier 1945 à Kalten-Kirchen. (Source JO: 113-17 mai1994) Papiers le concernant déposés à la BDIC de Nanterre.

Le Fur Marcel, né le 20 septembre 1923 à Cleguerec (56). Il est déporté dans des prisons du Reich le 3 août 1944. Son parcours: Kassel, Rheinbach, Sieburg où il est libéré le 18 mars 1945.

Le Fur (Yves), né le 13 août 1896 à Lorient (56). Il est déporté «NN» le 13 avril 1944 de Paris, gare de l’Est, vers le KL Natzweiler. (Matricule: 11884). Autre lieu de déportatio: Dachau, Groditz Kommando de Flossenburg où il décède le 26 mars 1945(Source JO: 113-17 mai1994)

Le Gac Noël, né le 3 décembre 1902 à Mellionnec (22). Gendarme à Gourin. Membre des Corps Francs Vengeance du Morbihan. Arrêté le 16 mai 1944. Déporté de Compiègne le 28 juillet 1944 vers Neuengamme. Matricule 39863. Transféré dans le kommando de Schwesing-Husum,situé près de la Mer du Nord, pour creuser des tranchées anti-chars dans la zone côtière marécageuse, il décède le 13 décembre 1944. Papiers le concernant déposés à la BDIC de Nanterre.

Le Gal (Eugène, Marie), né le 10 juillet 1889 à Lorient (56), dcd le 30 mai 1945 à Terezin (Tchécoslovaquie) (Source JO: 113-17 mai1994)

Le Gal (Eugène, Marie), né le 20 août 1908 à Languidic (56). Il se trouve dans le convoi arrivé au KL Natzweiler le 31 août 1944 en provenance de Baccarat (Matricule: 26848). Il décède le 30 novembre 1944 à Melk (Aut.) (Source JO: 113-17 mai1994)

Le Gal (Georges, François, Marie), né le 28 janvier 1912 à Plumelec (56). Déporté le 15 août 1944 de Pantin vers le KL Buchenwald. (Matricule 77961). Autre lieu de déportation: Dachau. décédé le 9 mai 1945  avant le rapatriement à Allach (All.) (Source JO: 113-17 mai1994)

Le Gal Jules, né le 26 avril 1904 à Inzinzac (56), adjudant de gendarmerie , arrêté à Gourin le 16 mai 44. Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 39481. Décédé le 16 mai 1945 à Sandbostel (Avant le rapatriement) (NN)

Le Gal (Maurice, François), né le 26 janvier 1898 à Lorient (56). Déporté le 6 juillet 1942 de Compiègne et arrivé à Auschwitz le 8 juillet 1942. Matricule 45767, dcd le 31 décembre 1944 (sans autre renseignement) (Source JO: 83-9 avril 1994)

Le Gal (Paul, Émile, Marie), né le 4 septembre 1890 à Lorient (56). Vétérinaire à Saumur. Agent P1 du 1er décembre 1943 au 1er octobre 1943 dans le réseau Denis Aristide Buckmaster puis comme agent P2 du 1er octobre 1943 au 19 mai 1944 comme chargé de mission de 2ème classe dans le réseau Navarre). Suite à une dénonciation, il est arrêté par la Gestapo à son domicile, dans la nuit du 8 au 9 octobre. Interrogé au quartier général de la Gestapo de Saumur, il est interné avec d'autres Saumurois au Pré-Pigeon à Angers jusqu'au 2 ou 3 janvier 1943, puis transféré à Compiègne. Le 22 janvier, il est déporté vers le KL Buchenwald. (Matricule: 42806). Autre lieu de déportation: Dora où il décède le 19 mai 1944. Biographie

Le Gal (Pierre, Marie, Joseph), né le 29 décembre 1904 à Guidel (56), dcd en janvier 1945 en All. (Source JO: 113-17 mai1994)

Le Gallo (Amédée, Pierre, Marie). Né le 23 février 1920 à Baud (56). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 39811. Décédé le 3 juin 1945.à Bergen-Belsen (Avant le rapatriement) (Source JO: 113-17 mai1994)

Le Gallo Mathurin, né le 16 février 1926 à Guénin (56). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 39818. Revenu.

Le Gardiec André, 9 janvier 1922 à Calan. Il est déporté de Compiègne le 2 juillet 1944 vers le KL Dachau (Matricule: 77033). Non revenu des camps.

LE GARGAN (Auguste, Pierre), né le 22 mai 1897 à Lanester (56.. Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (Matricule: 41920). Autre lieu de déportation: Mauthausen où il décède le 7 mars 1944.

Le Garrec André, originaire de Bubry (56)

Le Gleut (Jacques, Marie), né le 15 juillet 1904 à Plouay (56), dcd le 7 octobre 1944 à Haslach (All.) (Source JO: 113-17 mai1994)

Le Godec (Lucien, Albert), né le 2 juillet 1915 à Saint-Armel (56), dcd le 15 avril 1945 à Bergen-Belsen (All.) (Source JO: 113-17 mai1994)

henri_legoff.jpg (3837 octets)Le Goff (Henri, Emmanuel), né le 4 février 1921 à Guilliers (56). Arrêté à Guilliers, lors de la rafle,  il est déporté de Compiègne le 22 mars 1944 vers le KL Mauthausen(Matricule (59999). Il décède le 9 août 1944 à Gusen (Aut.) (Source JO: 113-17 mai1994).

 

LE GOLVAN (Lucien, Joseph, Marie), né le 3 novembre 1913 à Landevant (56). Arrêté en présence d'armes à livrer au maquis. Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Il est déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. Il décède le 28 juillet 1944 en All. (Source JO: 113-17 mai1994

Le Gouellec Noël , né le 23 décembre 1908 à Pontivy. Arrêté sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle), il est interné au KL Dachau (Matricule: 48455) où il est libéré le 29 juillet 1943.

Le Gouguec (Célestin, Louis), né le 10 mars 1914 à Quiberon (56), dcd le 25 juin 1944 à Bergen-Belsen (All.) (Source JO: 113-17 mai1994)

Le Grive (Joseph, Marie), né le 14 septembre 1898 à Camors (56), dcd le 29 mai 1943 à Bochum (All.) (Source JO: 142-21 juin 1994) 

LE GUENNEC Hélène. (surnom : Lina). Née GRANGER le 18 août 1897 au Palais (56). Membre de Vengeance-évasion du Finistère (Quimper). (La famille Le Guennec, servant toute au sein de Vengeance, a été entièrement arrêtée sur dénonciation à Quimper le 20 janvier 1944 :- Mme Héléna Le Guennec mère, 46 ans, et ses enfants :- Henri (à Vengeance : Marc), 23 ans, qui mourra en déportation à Neuengamme, - Jacques (à Vengeance : Yves), 19 ans, qui mourra dans le train l’emmenant en déportation,- Monique, qui sera relâchée quelques mois plus tard, - Michel, 8 ans, relâché quelques jours plus tard). Déportée de Rennes le 2 août 1944 vers Belfort. Transférée vers Ravensbrück le 1er septembre 1944. (Matricule 62907). Elle décède le 28 février 1945 à Ravensbrück de dysenterie. (Papiers la concernant déposés à la BDIC de Nanterre).

Le Guennec Henri, né le 27 janvier 1921 à Wisbaden. Arrêté sur dénonciation. Transféré de Rennes à Compiègne le 29/ juin 1944. Déporté «NN» le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 39483. Décédé le 1 novembre 1944 à Farge. Papiers le concernant déposés à la BDIC de Nanterre.

Le Guennec  Jacques  né le 12 janvier 1925 à Lorient (56). Arrêté sur dénonciation. Déporté de Compiègne le 2 juillet 1944 vers Dachau. Décédé le 5 juillet 1944  pendant le transport. Papiers le concernant déposés à la BDIC de Nanterre.

Le Guennec (Joseph, Auguste.  Né le 2 février 1906 à Auray (56). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 40253. Décédé le 15 mai 1945 à Sandbostel. (Avant le rapatriement)(Source JO:142-21 juin 1994)

Le Guennec Julien, né le 30 mai 1915 à Camors (56). Il est déporté de Compiègne le 16 avril 1943 vers le KL Mauthausen.(Matricule: 26831). Il décède le 30 mars 1945 à Ebensee (Aut.) (Source JO:142-21 juin 1994)

Le Guern André, né le 4 mars 1923 à Carnac (56). Déporté de Compiègne le 22 mars 1944 et arrivé au KL Mauthausen le 25 mars 1944. Matricule 60036, dcd le 14 juin 1944 à Mauthausen (Aut.) (Source JO:83-9 avril 1994)

Le Guilchet Robert, né le 02/20/1926 au Faouët. Arrêté puis condamné par le Tribunal militaire de Vannes pour avoir peint des croix gammées et des croix de Lorraine sur des murs de collaborateurs. Déporté le 20 décembre 1943. Lieux de déportation: Kassel, Anrath, Luttringhausen , Düsseldorf. Libéré le 17 avril 1945 à Düsseldorf.

Le Guilly (Julien, Jean), né le 21 juin 1924 au Faouët (56), dcd le 24 janvier 1944 à Buchenwald (All.) (Source JO:142-21 juin 1994)

Le Gouellec Noël, né le 23 décembre 1908 à Pontivy. Arrêté sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle), il est interné au KL Dachau. (Matricule: 48455). Il est libéré à Dachau le 29 juillet 1943.

Le Guludec (Albert), né le 23 avril 1904 à Locmiquelic (56), dcd le 25 mai 1945 à Bergen-Belsen (All.) (Source JO:142-21 juin 1994)

Le Hays Sylvestre, né le 29 novembre 1923 à Plouay. Arrêté sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle), il est interné au KL Dachau. (Matricule: 69424). Parcours: Innsbrück, Dachau, Natzweiler, Dachau, Blaichach où il est libéré le 19 avril 1945.

Âgé de 87 ans, M. Le Hays est toujours en vie. Il a passé la majeure partie de sa vie au Canada, où il a travaillé notamment pour la société nationale des chemin de fer (Canadian Pacific Railways).

 

L'état de santé de M. Lehays s'est gravement détérioré au cours des derniers mois (il est présentement hospitalisé), et ses perspectives de recouvrer cette santé sont malheureusement très peu encourageantes. Depuis un peu plus d'une semaine (1 septembre 2011), j'ai réussi à le mettre en contact avec des amis personnels qu'il connaît depuis 52 ans et avec lesquels il avait malheureusement perdu contact depuis des années. Ces personnes, qui habitent à plus de six heures de route en automobile, lui ont rendu visite hier

(Extrait d'un email envoyé par Jacques Leclair).                                                                                                  
 Les personnes et amis qui souhaitent avoir de ses nouvelles peuvent écrire 
jleclair5000@yahoo.com..

LE HELLAYE Paul Jean, né  le 6 février 1923 à Pontivy (56). 21 ans, Célibataire, étudiant, moniteur de colonie de vacances, demeurant "Terchant" à Ruillé-le-Gravelais. Il est arrêté le 27 juillet 1944 à La-Gravelle (53) avec 10 autres résistants. Interné à Laval et Angers, il est mis dans le convoi de déportés parti de Rennes le 4 août au Lion d'Angers en direction de Belfort, puis est transféré de Belfort le 29 août vers le KL Neuengamme. Il décède le 20 avril 1945 à Mulsheim-Messen lors d'un bombardement. (ADIV 167 J 25)

Le Hen (Pierre, Marie), né le 27 novembre 1894 à Inguiniel (56), dcd le 19 juin 1944 à Hamburg Neuengamme (All.) (Source JO:142-21 juin 1994)

LE HOUARNER Joseph, né le 27 avril 1921 à Lorient (56). Il est arrêté à Baud en compagnie de Paul Plunian et Roger Quéré, par la feldgendarmerie, pour avoir livré des armes au maquis Saint-Marcel. Il est déporté de Rennes début août vers Belfort, puis transféré vers Natzweiler le 26 août 1944  (Matricule 23930).  Autres lieux de déportation: Dachau et Allach où il est Il est libéré  le 30 avril 1945.

Le Huludut (Jean, François, Émile), né le 28 juillet 1910 à Lorient (56). Il est déporté le 6 avril 1944 de Compiègne vers le KL Mauthausen. (Matricule: 62562). Autres lieux de détention: Melk, Hartheim où il est gazé le 5 décembre 1944.

LE LAY Victor, né le 15 février 1914 à Vannes (56). Arrêté en zone occupée, il est déporté vers le Reich. Son parcours: Kassel prison- Prison située dans le Land de Hesse, Sieburg, Rheinbach, Kassel  - Kommando du KL Buchenwald.

LE LAY Joséphine, née le 5 novembre 1922 à Lanouée (56). Arrêtée le 7 mai 1944. Elle est déportée de Rennes le 2 août 1944 vers Belfort, puis transférée vers Ravensbrück le 1er septembre 1944 (matricule 62846). Lieux de déportation: Ravensbrück, Genshagen, kommando de femmes du KL Sachsenhausen situé à Berlin, travaillant pour l’usine AEG. Décédée le 21 juin 2005 à Aix-en-provence (13). Source:  ACP27 P6 Caen

Le Leuch  Mathurin, né le 26 juin 1913 à Plumergat. Il est déporté de Compiègne le 2 juillet 1944 vers Dachau. (Matricule 77054).

Le Leve François, né le 13/11/1882 à Vannes (56). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 39879. Décédé le 20/1/1945.

Le Leuh Joseph, Marie, né le 8 juin 1891 à Auray (56). Il est déporté de Compiègne le 6 avril 1944 vers le Kl Mauthausen. (Matricule: 62702). Autre lieu de détention: Gusen où il décède le 9 décembre 1944.

Le Louère (Joseph, Marie), né le 12 janvier 1911 à Landaul (56), dcd le 28 novembre 1944 à Hamburg (All.) (Source JO: 163-16 juillet 1994)

Le Maguer Yvonne, Marie Courtillat Languidic

Le Marchand (Joseph, Jean), né le 12 mars 1901 à Cléguérec (56).Transport parti de Compiègne le 20 avril 1943 et arrivé au KL Mauthausen le 22 avril 1943. Matricule 28310. dcd le 15 mai 1944 à Dora (All.) (Source JO: 189-17/8/1994)

Le Marrec Henri, né le 4 décembre 1912.Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 39732 Revenu.

Le Marec (Yvonne, Mathilde) voir Robert du Costal

Le Maut Jean , né le 27 février 1918 à Lorient (56).Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 39484. Libéré le 3 mai1945 dans la baie de Lübeck-Neustadt. (NN)

Le May Pierre, né le 15 mai 1923 à Lorient (56). Arrêté sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle), il est interné au KL Auschwitz. Son parcours: Dortmundt, Auschwitz (Matricule: 104137), Flossenbürg, Her, Dachau où il est libéré le 29 avril 1945.

Le Mentec Jean, né le 15 mars 1923 à St-Caradec-Trégomel (56). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944, il est déporté le 28 juillet 1944  vers Neuengamme. (Matricule 39939). Il est ensuite transféré vers Dachau où il est libéré.

Le Mentec (Marcel, Lucien), né le 27 octobre 1919 à Berné (56),Gendarme à Gourin. Arrêté le 16 mai44.  dcd le 24 janvier 1945 à Bremen-Farge (All.) (Source JO: 189-17/8/1994)

Le Merre (Adolphe, Paul, Henri), né le 3 décembre 1896 à Vannes (56). Il est déporté  de Compiègne-Rethondes le 18 août vers le KL Buchenwald. Autre lieu de déportation: Neu-Stassfurt où il décède le 15 décembre 1944 à Stassfurt

Le Mestique Lucien, dcd

le 27 avril 1944 de Compiègne  et arrive´ au KL Auschwitz-Birkenau

Le Moal, née Goaziou (Anna) le 11 février 1898 à Saint-Barthélemy (56), dcde le 6 mars 1945 à Ravensbruck (All.) (Source JO: 189-17/8/1994)

Le Moing Louis, né le 17 décembre 1885 à St-Garadec-Trégomec (56).

Le Moing Marcel, né le 27 février 1923 à Kervignac (56). Il est déporté le 15 août 1944 de Pantin vers le KL Buchenwald (Matricule: 77716). Autres lieux de déportation: Mühlhausen, Flossenburg. Il est libéré le 29 avril 1945 nà Posing.

Le Moal François, né le 24 avril 1912 à Camaret (29). Déporté de Compiègne le 24 janvier 1943 vers Sachsenhausen. Matricule 58983. Décédé le 12 mai 1944.

Le Monstre Robert, né le 24 février 1926 à Lorient (56). Déporté de Tunisie en avril 1943. Lieux de déportation: Berlin, Sachsenhausen (Falk). Revenu.

Le Mouel (Jean, Louis). Né le 7 janvier 1909 à Plouay (56). Ajusteur. Il est arrêté à Suresnes pour propagande et distribution de tracts. Déporté le 6 juillet 1942 de Compiègne et arrivé à Auschwitz le 8 juillet 1942. (Matricule 45781). Il décède le 31 décembre 1942 à Auschwitz (Source JO: 189-17/8/1994)  Fiche biographique sur memoire-vive.net

Le Mouel Jean, né le 14 octobre 1923 à Plouay (56). Déporté de Compiègne le 22 mars 1944  vers le KL Mauthausen. Matricule 60348. Autre lieu de déportation: Gusen. Revenu

Le Mouël Mathurin, né le 14 août 1907 à Noyal-Pontivy (56). Décédé en avril 1997. Entré dans la Résistance en 1942 (réseau « Pat O’Leary » : pour récupérer des aviateurs abattus dans l’ouest de la France , les cacher, les acheminer vers l’Angleterre). Arrêté à son domicile, fin août 43, sur dénonciation, prison de Rennes (30 août 43 au 13 octobre 43 : avec interrogatoires très difficiles…), transfert à la forteresse d’Angoulême (14 oct 43 au 6 mars 44). Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. ( Tatoué: 185926) . Il est transféré à Buchenwald le 14 mai 1944. Marche de la Mort avant d'être libéré par les Américains à Flossenbürg le 23 avril 1945. Retour à Noyal-Pontivy le 14 mai 45.

Le Mouillac Mathurin, né le 15/1*1899 à Pontivy (56). Déporté de Compiègne le 22 mars 1944 et arrivé au KL Mauthausen le 25 mars 1944. Matricule 60349.  Revenu

Le Mouillour (Yves, Marie), né le 12 janvier 1900 à Languidic (56). Il est déporté vers les prisons du Reich le 12 mars 1944. Son parcours: Freiburg-im-Breisgau , Rheinbach, Sieburg, Kassel, Kommando de Buchenwald, Straubing où il décède le 16 avril 1945.

Le Moullec (Léon, Paul), né le 13 octobre 1920 à Belz (56), dcd le 2 mai 1945 à Woebblin (All.) (Source JO: 189-17/8/1994)

Le Moullec Robert, né le 8 août 1921 à Lorient (56). Il est déporté le 12 mai 1944 de Compiègne vers le KL Buchenwald. (Matricule 51433).

Le Neve César, né le 12 juin 1926 à Inguiniel. Il est déporté de Compiègne le 2 juillet 1944 vers Dachau. Revenu.

Le Noullec Jean, né le 13 mars 1924 à Saint-Caradec-Tregomel. Il est déporté de Compiègne le 2 juillet 1944 vers Dachau. (Matricule: 77057).

Le Ny (Jean-Pierre). Né le 22 juin 1891 au   Faouët (56)Arrêté le 8 décembre 1943 à Rennes. Déporté le 4 juin 1944 de Compiègne, et arrivé le 7 juin 1944 au KL Neuengamme. Matricule 34858.  DCD 20 décembre 1944 Neuengamme (Source JO: 226-29 septembre 1994)

Le Page Émile, né le 26 octobre 1919 à Vannes. Arrêté le 22 novembre 1941 à Vannes pour détention de tracts. Incarcéré à Rennes, il est déporté le 24 janvier 1943 de Compiègne  vers le KL Sachsenhausen. Matricule 58237. Lieux de déportation: Heinkel. Libéré le 3 ami 1945 à Schwerin. Source: ACP 27 P6 Caen.

Le Page Louis, né le 7 janvier 1924 à Saint-Séglien.  Il est déporté de Compiègne le 2 juillet 1944 vers Dachau. (Matricule: 77065). Revenu des camps

Le Pajolec (Joseph, Marc, Camille), né le 24 décembre 1916 à Sarzeau (56), dcd le 4 avril 1945 (sans autre renseignement) (Source JO: 226-29 septembre 1994)

Le Pennuisic Jean-Marie.  Déporté le 14 mai 1943 de la prison de Troyes vers celle de Fribourg-en-Brisgau. Libéré le 7/8/1944 à Kislau.

Le Pluart Jean, né le 6 juin 1920 à Mériadec (56).  Déporté «NN» le 25 février 1943 de Paris, gare de l’Est, et arrivé à Hinzert le 26 février 1943. Matricule: 6290. Lieux de déportation: Wilhelmshaven , Breslau, Brieg, Flossenbürg . Libéré le 23 avril 1945 à Flossenbürg .

Le Poder (Georges), né le 1er mai 1908 à Vannes (56), dcd le 12 septembre 1944 à Hartheim (Aut.) (Source JO: 226-29 septembre 1994)

Le Pogam (Eugène, Pierre, Marie), né le 25 juillet 1892 à Queven (56). Déporté de Compiègne le 24/1/1943 et arrivé à Sachsenhausen le 25/1/1913. Matricule 59054. dcd le 3 juillet 1944 à Oranienburg (All.) (Source JO: 226-29 septembre 1994)

Le Port (Elisabeth, Marcelle Marthe), née le 9 avril 1919 à Lorient (56). Déportée de Compiègne le 24/1/1943  et arrivée à Auschwitz le  27/1/1913. DCD le 14 mars 1943 à Auschwitz (Pologne) (Source JO: 226-29 septembre 1994)

Le Port Simone, née le 3 juillet 1920 à Inguiniel (56).

Elle est âgée de 24 ans lors de son arrestation à la ferme au hameau de Ruffaux en Melrand, pour action de résistance, le 16 avril 1944. Les Allemands fouillent sa maison mise au pillage complet, découvrent quelques armes, emportent ses meubles puis mettent le feu. Son enfant est abandonné à des voisins qui le prennent en charge.
La ferme est un véritable centre de Résistance. Simone et son époux Julien y cachent des réfractaires au STO, des
résistants, et Julien y organise des parachutages d'armes. C'est le sacrifice de Simone le jour de son arrestation qui
permit à Julien de continuer son action. Elle est menacée de mort, giflée, battue, subit pendant huit jours les interrogatoires nazis à la caserne de Pontivy.  Torturée, Simone tient bon et ne parle pas.
 Internée au fort de Romainville elle est déportée de Paris, gare de l'Est et arrivée à Sarrebruck Neue Bremm le 18 juillet 1944. (Matricule: 47358). Autres lieux de déportation: Ravensbrück, Neubrandenburg . Libérée en avril 1945. Lien externe
Le témoignage de Simone Le Port, agent de liaison pour le B.O.A.

Le Quinio Alexis né le 31 décembre 1907 à La Trinité-Surzur (56). Déporté de Compiègne le 15 juillet 1944 et arrivé au Kl Neengamme le 18 juillet 1944. Matricule 37344. Revenu. Autres lieux de déportation:   Hamburg , Salzgitter  , Kaltenkirchen

Le Ray François, né le 23 décembre 1921 Vannes (56). Il est déporté «NN» le 6 avril 1944 de Paris, gare de l’Est vers le KL Natzweiler. (Matricule: 11797). Autre lieu de déportation: Dachau. Revenu.

Le Roux Émile, né le 13 novembre 1910 à Hennebont (56) . Arrêté sur le territoire du Reich et déporté à Mauthausen  (Matricule:138182). Libéré en avril 1945.

Le Roux (Gilles, Joseph), né le 26 décembre 1922 à Hennebont (56). Déporté de Compiègne le 22 mars 1944 vers le KL Mauthausen. Matricule 60547. Autre lieu de déportation: Gusen. Dcd le 22 avril 1945 à Mauthausen (Aut.) (Source JO: 226-29 septembre 1994)

Le Roux (Joseph, Marie), né le 19 février 1922 à Caudan (56), dcd le 24 décembre 1943 à Dora (All.) (Source JO: 245-21/10/1994)

Le Roux (Robert, Émile), né le 16 avril 1922 à Lorient (56), dcd le 31 décembre 1943 à Buchenwald (All.) (Source JO: 245-21/10/1994)

Le Roux (Victor, Eugène), né le 21 mai 1 (Source JO: 245-21/10/1994)917 à Languidic (56), dcd le 9 février 1945 à Hamburg-Neuengamme (All.)

Le Rouzic Guy, né le 20 février 1921 à Auray (56). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 39718. Revenu.

Le Rouzo (Joseph, Louis, Marie), né le 21 avril 1920 à Hennebont (56), dcd le 28 février 1945 en All. (Source JO: 245-21/10/1994)

Le Roy René, né le ?/?/1907 à Cléguérec '56). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 39622. Revenu.

Le Ruyet (François, Marie, dit Francis), né le 18 juin 1909 à Malguenac (56), dcd le 1er mai 1945 à Ravensbruck (All.) (Source JO: 285-9 décembre 1994)

Le Ruyet Joseph, né le 10 octobre 1921 à Quistinic (56).  Arrêté sur le territoire du IIIe Reich (hors Alsace-Moselle), il est interné au KL Buchenwald. (Matricule: 29695) où il décède le 21 février 1944.

 

 

 

Le Ruyet Paul, né le 31 mars 1909 à  Lorient. Arrêté sur le territoire du Reich et déporté à Neuengamme. (Matricule:50253). Libéré le 14 avril 1945 à Wansleben.

Le Ruyet (Pierre, Louis), né le 28 avril 1878 à Quistinic (56), dcd le 30 mai 1944 en All. (Source JO: 285-9 décembre 1994)

Le Sant (Georges, Joseph), né le 17 mars 1893 à Keryado (56), dcd le 27 novembre 1943 à Buchenwald (All.) (Source JO: 285-9 décembre 1994)

Le Sausse Jean, né le 23 juin 191 à Lorient. Il est déporté de Compiègne le 2 juillet 1944 vers le KL Dachau (Matricule: 77077). Autre lieu de déportation: Neuengamme.

Le Solliec (Louis, Marie), né le 16 janvier 1920 au Faouët (56), dcd le 7 mars 1945 à Neuengamme (All.) (Source JO: 9/11/1/1995)

LE STANGUENNEC Jean, né le 1er juillet 1915 à Meslan (56). Gendarme de la Bmo d'Abilly. Arrêté par la Gestapo et la milice le 27 juillet 1944 avec un groupe de 64 personnes. Emprisonné à Tours, il rejoint le groupe de prisonniers venus de Rennes. Le convoi reconstitué à La-Ville-aux-Dames, repart le 10 août vers Belfort. Il est ensuite transféré de Belfort le 29 août vers Neuengamme. (Matricule 43771). Autre lieu de déportation: Wilhelmshaven où il décède le 27 mars 1945.

Le Strat Théophile. Né le 08/05/1921 à Plumelian (56). Cultivateur arrêté à Pontivy. Déporté de Compiègne le 18/07/1944 vers Neuengamme. matricule: 36579. Lieux de déportation: Kaltenkirchen, Watenstedt-Salzgitter, Wöbbelin.

Le Tallec, né le 16 août 1920 à Lorient (56). Déporté de Compiègne le 25 juin vers le KL Buchenwald (Matricule 14659). Autres lieux de déportation: Kar, Buchenwald, Dora, Lublin. Disparu à Lublin.

Le Texier (Désiré, Joseph, Marie), né le 29 août 1903 à Guégon (56), dcd le 23 mars 1944 à Untermassfeld (All.) (Source JO: 48-25 février 1995)

Le Tily (Joseph, Marie), né le 25 mars 1903 à Plumeliau (56), dcd le 11 mai 1945 à Flossenburg (All.) (Source JO: 48-25 février 1995)

LE TOULLEC Yves, né le 3 juillet 1924 à Lorient (56). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (Matricule: 42937). Revenu des camps.

Le Touzic (Ferdinand, François), né le 25 septembre 1924 à Budry (56), dcd le 4 mai 1945 à Sandbostel (All.) (Source JO: 48-25 février 1995)

Le Vagueres Etienne, né le 6/8/1921 à Lorient (56). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule 39809. Décédé le 2 mars 1945.

LEBARN René, né le 10 avril 1922 à Ste-Anne-d'Auray (56). Il est déporté de Rennes début août 1944 vers Belfort, puis est transféré vers le KL Natzweiler le 26 août  1944. (Matricule 23917 décembre 1944 à Haslasch-Sportplatz. Autre lieu de déportation: Dachau.

Lebris Joseph, né le 25 mars 1925 à Berné (56). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet 44 de Compiègne vers Neuengamme. Matricule ? Revenu.

LECLANCHE Émile, né le 17 décembre 1922 à Quistinic (56). Il est déporté de Rennes début août 1944 vers Belfort, puis est transféré vers le KL Natzweiler le 26 août  1944. (Matricule 23947. Il décède  le 20 mars 1945 à Groditz. Autres lieux de déportation: Dachau, Flossenburg.

Lefierdebras Jean-Baptiste, né le 18 mai 1917 à  Les Fougerêts (56). Arrêté sur le territoire du Reich et transféré dans les prisons du Reich. Evadé le 24 avril 1945 lors de l’évacuation.

Legal (Jules, Marie), né le 26 avril 1904 à Inzinzac-Lochrist (56), dcd le 16 mai 1945 à Sandbostel (All.) (Source JO: 113-17 mai1994)

Legarrec André, né le 5/11/1920 à Bubry (56). Déporté NN le 4 mai1944 de Paris, gare de l'Est et arrivé au KL Natzweiler le 5 mai1944.   Matricule 13856. Libéré le 22 avril 1945 à Sachsenhausen.

Lelouere  Joseph, né le 12 janvier 1911 à Landaul (56). Déporté le 15 juillet 1944 de Compiègne, et arrivé le 18 juillet 1944 au KL Neuengamme. Matricule 37253. Autres lieux de déportation:  Bremen Farge, Hamburg. Décédé le 28/11/1944 à Hamburg.

Lemée Pierre. né le 6 septembre 1899 à Hennebont (56). Employé SNCF à Quimperlé, il entra dans la Résistance dès 1942. Il a été arrêté pour faits de résistance le 23 mars 1944, suite à une lettre de dénonciation. Incarcéré à la prison Saint-Charles à Quimper, puis écroué à la prison du "Cherche Midi" à Paris. Il a été déporté "NN" le 7 juillet 1944 de Paris, gare de Lyon, vers le KL Natzweiler . (Matricule 19390). Autres lieux de déportation: Dachau, Mauthausen, Melk, Nordhausen où il décède le 13 mars 1945. Sous-lieutenant, membre des Forces Françaises Combattantes. Chevalier de la Légion d'Honneur .

Lemerre (Adolphe, Paul, Henri), né le 3 décembre 1896 à Vannes (56), dcd le 15 décembre 1944 à Stassfurt (All.) (Source JO: 189-17/8/1994)

Lépinard Georges, né le 29/09/1914 à Vannes (56). Déporté le 24/07/1941. Lieux  de déportation : Karlsruhe , Rheinbach, Siegburg, Karlsruhe. Libéré le 23 décembre 1943 à Karlsruhe

Lequitte (Adolphe, Pierre, Marie), né le 13 août 1921 à Taupont (56). Arrêté dans le bourg de Loyat, lors de la rafle de Guilliers,  il est déporté de Compiègne le 22 mars 1944 vers le KL Mauthausen(Matricule (601666). Il décède le 18 février 1945 à Mauthausen (Aut.) (Source JO: 226-29 septembre 1994)

lerat-d.jpg (14185 octets)LERAT (Donatien, Ange, Marie), né le 29 avril 1923 à Augan (56). membre du réseau Buckmaster (secteur de Guer). Arrêté le 29 octobre 1943, il est déporté de Compiègne le 27 janvier 1944 vers le Kl Buchenwald (Matricule 43876). Autre lieu de déportation, Dora et Bergen-Belsen où il meurt le 20 mai 1944 (Source JO: 226-29 septembre 1994)

Lereste Louis, né le 13 août 1923 à Pontivy (56). Il est déporté le 15 août 1944 de Pantin vers le KL Buchenwald (Matricule: 77857). Autres lieux de déportation: Dora, Dachau. Revenu des camps.

Leroux Gildas Marie, né le 30 janvier 1901 à Pénestin (56).  Domiciliée à Pont-Aven (29) au moment de son arrestation, pour opinions politiques. Il est déporté «NN» de Paris, gare de l’Est le 28 février 1944 vers Sarrebruck (camp de Neue Bremm). Autres lieux de déportation: Mauthausen (Matricule: 60757) , Gusen où il décède le 22 avril 1945.  

Lerouzic Léon, né le 28/10/1922 à Le Faouët (56). Arrêté puis condamné par le Tribunal militaire de Vannes pour avoir peint des croix gammées et des croix de Lorraine sur des murs de collaborateurs. Déporté le 20 décembre 1943. Lieux de déportation: Kassel, Bochum. libéré le 06 avril 1945 à Bochum.

Lestrat Joachim, né le 5 ami 1897 à Pliméliau (56). Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (Matricule: 185938). Autres lieux de déportation: Buchenwald, Flossenbürg, Janowitz. Revenu des camps.

LEVILLAIN Édouard, né le 9 décembre 1913 à Vannes (56). Marié, un enfant. Cheminot. Domicilié à Rennes. Membre du réseau MANIPULE, il est arrêté à Rennes le 7 mai 1943, pour espionnage, il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau le 30 avril 1944. (Matricule 185946). Autre lieu de déportation: Buchenwald ( de mai à septembre 1944), Langensteim de septembre 1944 à avril 1945. Revenu tuberculeux. Source: Fichier de Caen.

 

LIGONDAY Jean, né le 1er novembre 1907 à Lorient (56). Pharmacien dans la région nantaise, devient le nouveau responsable de Libé-Nord après l'arrestation de Victor LOUVIOT. Lors d'une réunion à l'hôtel du cheval d'Or à Rennes, il est arrêté avec 5 autres résistants( Bernard LESAGE, Anne Marie TANGUY et sa fille Paulette REDOUTÉ, Émile LE CELLIER, Joseph MEINGAN, ancien chef régional du Bureau des opérations aériennes dans la Résistance, le 20 avril 1945. Incarcéré à la prison Jacques Cartier, il est déporté le 2 août 1944 de Rennes vers Belfort (Train dit de Langeais). Transféré de Belfort à Natzweiler le 26 août 1944. (Matricule 23945). Arrivée à Dachau le 6 septembre 44 via KL Natzweiler. Libéré le 5 mai 1945 à Mauthausen. Document

 

Paul LOHEACLOHÉAC Paul, né le 12 mars 1905 à Gourin (56), médecin. Membre des Corps Francs Vengeance du Morbihan. « Le 6 mai 1944, raconte Paul Lohéac dans son livre, Un médecin français en déportation, j'ai l'occasion d'opérer, à ma clinique, Joseph Scotet, dit Job la Mitraille, chef du maquis des Montagnes-Noires, blessé par une patrouille allemande. Le lendemain, je me rends à son chevet, il vient de mourir. Domicilié à Guidel (56)au moment de son arrestation. Le 24 mai 1944, je suis arrêté à ma clinique. Les Allemands me reprochent de ne pas l'avoir dénoncé. » Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944 vers Neuengamme. (Matricule 39936). Après sa période de quarantaine, Paul Lohéac est envoyé dans plusieurs kommandos de la ville de Hambourg dont celui de l’usine Shell (traitement de carburants) et celui des déblaiements des rues et des tranchées. Par la suite il sera médecin dans la prison centrale de Hambourg puis dans le kommando Spaldingstrasse, au centre ville de Hambourg. Les déportés de ce kommando étaient utilisés en particulier à des travaux extrêmement durs au bénéfice des chemins de fer.  Gravement atteint par le typhus, il achèvera son tragique parcours à Sandbostel, un mouroir où finalement les déportés furent abandonnés à leur propre sort, jusqu’à leur libération par les troupes britanniques.  Décédé le 21 avril 1983 à Gourin.

Chevalier de la Légion d'Honneur, médaillé de la Résistance. Lien externe:

Loquet Louise, née le 30 avril 1900 à Plouray (56). Déportée de Compiègne le 24/1/1943  et arrivée à Auschwitz le  27/1/1913. DCD le 10 avril 1943 à Auschwitz-Birkeneau.

Lequitte (Adolphe, Pierre, Marie), né le 13 août 1921 à Taupont (56) Arrêté lors de la rafle de Guilliers . dcd le 18 février 1945 à Mauthausen (Aut.) (Source JO: 226.-29 septembre 1994)

Lloubes Jean, né le 25 août 1909 à Le-Palais (56). Il est déporté le 12 mai 1944 de Compiègne vers le KL Buchenwald. (Matricule 51030). Revenu des camps.

Logodin, garçon meunier, arrêté le 14 avril 1944, dcd à Sandbostel

Loisel Casimir, né le 6 août 1900 à Pluneret (56). Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (Matricule: 185957). Autres lieux de déportation: Buchenwald, Dora, Flossenbürg où il décède le 8 décembre 1944.

Lomenec Eugène, né le 13 juillet 1912 à Guidel (56). Il est déporté le 15 août 1944 de Pantin vers le KL Buchenwald (Matricule: 77387). Autre lieu de déportation: Dachau. Revenu des camps.

Lomenech Louis, né le 23/08/1885 à Guidel (56). Déporté "NN"le12 juin 1942 de Paris, gare de l'Est vers Hinzert. DCD le 05/07/1942 à l'hôpital d'Hermeskeil.

Lorgeoux Marie, née le 16 février 1906 à Questembert (56). Arrêté en zone occupée, il est déporté «NN» vers le Reich. Son parcours: Lauban, Ravensbrück (Matricule: 79989), Mauthausen (Matricule: 2140), Bergen-Belsen où il décède le 23 avril 1945.

Louis Joseph, né le 20/1/1924 à Guilliers. Arrêté à Guilliers lors de la rafle, il est déporté de Compiègne le 22 mars 1944 vers le KL Mauthausen (Matricule 60193). Autre lieu de déportation : Melk ou Amstetten. Il décède le 5 avril 1945 à Amstetten.

Louvet André, né le 3 septembre 1921 à Le-Palais (56). Il est déporté le 15 août 1944 de Pantin vers le KL Buchenwald (Matricule: 77481). Autres lieux de déportation: Dora, Ellrich où il décède le 21 décembre 1944.

Lucas Jean, né le 17 avril 1905 à Pluvigner (56). Membre des Corps Francs Vengeance du Morbihan. Déporté de Compiègne le 22 mars 1944 et arrivé au KL Mauthausen le 25 mars 1944. Matricule 60198. Autre lieu de déportation: Gusen. Revenu. Papiers le concernant déposés à la BDIC de Nanterre.

Lucas Henri, né le 3 juin 1914 à Vannes (56). Il est déporté de Compiègne le 6 avril 1944 vers le KL Mauthausen. (Matricule: 62725). Autre lieu de déportation: Melk où il décède le 8 août 1944.

haut2.gif (219 octets)

f2gr15.gif (202 octets)fgr15.gif (168 octets)fd15.gif (168 octets)f2dr15.gif (203 octets)

Document établi   à partir de listes du Journal Officiel et de fichiers fournis par le site perso (avec son accord):
http://perso.wanadoo.fr/petit-chemin/

Autres sites à visiter:
Les déportés morts pour la France: http://compaqnet.ifrance.com/gerre/   et Legifrance: http://www.legifrance.gouv.fr/

Ces listes sont incomplètes et peuvent comporter des inexactitudes. Les personnes pouvant relever des erreurs ou donner des informations complémentaires sont invitées à le faire savoir..

Un fichier alphabétique des morts pour la France des guerres de 1914-1918 et 1939-1945, est conservé par le Ministère de la défense, Direction de la Mémoire, du Patrimoine et des Archives (37, rue de Bellechasse, 75700 PARIS). Ce service peut préciser le département de recrutement, le régiment, les date et lieu de décès ou de disparition, le lieu d'inhumation

 

  accueil-mdg1.gif (1380 octets)

Contact de l'administrateur du site

06/03/2020