accueil-mdg1.gif (1380 octets)

 

Vous souhaitez compléter cette liste ou proposer un document  concernant un ou plusieurs déportés de cette liste

  35memoiredeguerre@gmail.com

 

f2gr15.gif (202 octets)fgr15.gif (168 octets)fd15.gif (168 octets)f2dr15.gif (203 octets)

Liste de déportés politiques et raciaux du Finistère

Liste K

Alain FONFERRIER  souhaite collecter des photographies des 549 Finistériens morts en déportation, parmi lesquels figure
Alain FONFERRIER souhaite collecter des photographies des 549 Finistériens morts en déportation, parmi lesquels figurent plus de 70 titulaires de la Médaille de la Résistance Française. Un livre-mémorial devrait voir le jour en 2015 à l'occasion du  70 ème anniversaire de la libération des camps.

http://memorial29.canalblog.com/

 

AB C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Liste des lieux de déportation   Liste de 27 déportés juifs arrêtés dans le Finistère

KAHN  Jeanne. Française, née HITZ le 9 avril 1897à Wintzenheim (Haut-Rhin). Résidante à Landivisiau en octobre 1940. Partie le 3 septembre 194, elle est arrêtée dans le Maine-et-Loire et déportée à partir d'Angers le 20 juillet 1942 vers Auschwitz

KAHN  Marylise, Française née 28 avril 1925  à Lingolsheim (Bas-Rhin). Résidante à Landivisiau en octobre 1940. Partie le 3 septembre 1941 elle est arrêtée dans le Maine-et-Loire et déportée à partir d'Angers le 20 juillet 1942 vers Auschwitz.

Kamoun Mohamed, né le 194/1904 à Dellis (Algérie). Domicilié à Brest au moment de son arrestation. Il est déporté e 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau le 30 avril 1944. (Matricule: 186587). Autres lieux ded éportation: Buchenwald, Flossenburg, Mülsen . Revenu des camps.

Kerangall Adeline née Le Du le 11 août 1904 à Leuhan (29). Arrêtée  à Cesson-Sévigné (35) le 62 juin 1942. Elle est déportée de Paris le 29 août 1943 vers le KL Ravensbrück le 2 septembre 1943. Elle est rapatriée de Neubrandenburg..

KERANGAL (Louis, François). Né le 14 septembre 1897 à Coray (29). Agent du réseau Johny, il est arrêté le 2 juin 1942 à Cesson-Sévigné (35). Il est interné à Rennes, puis à La santé du 6 juin au 13 octobre 1942, à Fresnes du 13 octobre 1942 au 25 janvier 1943 et à Romainville. Déporté de Compiègne le 24 janvier 1943  vers le KL Sachsenhausen. (Matricule: 58324). Il est transféré le 6 février 1945 pour Buchenwald (matricule: 6707) où il décède le 19 mars 1945. Homologué au grade de sous-lieutenant à titre posthume. Sources JO: 285-9 décembre 1994 - ADIV 6ETP2/49.

KERANGOAREC Georges Joseph est né le 4 mai 1923 à Lorient (Morbihan). Fils de Jean, François Kerangoarec et de Marie, Anne, Joséphine Audran, son épouse, il est célibataire et ouvrier. Il appartient au groupe de Résistance de Scaër (Finistère), dès 1943.  Il est arrêté, par la Gestapo,  le 8 mai 1944 à Rosporden (Finistère), pour avoir saboté des locomotives. Il est interné à la prison Saint Charles de Quimper, puis dirigé sur Rennes. Il fait partie du convoi de Rennes début août 1944 à destination de Belfort. Il est ensuite transféré vers Natzweiler (matricule 23927) le 26 août 1944. Il décède à Groditz, kommando de Flosssenburg, le 25 février 1945, à l’âge de 22 ans. Déporté résistant. Mort en déportation. Source : DAVCC, Caen, 21 P 468 559.

Daniel Heudré

Kerautret (Marcel, Jules), né le 17 septembre 1906 à Brest (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (Matricule: 42729). Autre lieu de déportation: Flossenbürg où il décède le 23 mars 1944.

Keravec Alain, né le 16 décembre 1925 à Penmarch (29). Domicilié à Nantes au moment de son arrestation. Il est à Dachau. (Matricule: 112577 où il décède le 29 avril 1945.

Keravec (Simon), né le 28 septembre 1922 à Audierne (29). Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (Matricule: 185809). Autres lieux de déportation: Hersbruck, Dachau, Buchenwald (arrivé le 14 mai 1944 -matricule 52584), puis transféré le 1er juin à Flossenbürg . Il décède le  26 mai 1945 à Mainau avant le rapatriement.

Kerdanet (Jean, François, Louis, Paul), né le 29 mai 1921 à Ploudaniel (29). Domicilié à Brest au moment de son arrestation. Il est déporté le 8 mai 1943 de Compiègne vers le KL de Sachsenhausen. (Matricule: 66225). Il décède le 31 juillet 1944 en All. (Source JO: 285-9 décembre 1994)

Kerdoncuff (Claude), né le 8 octobre 1906 à La-Feuillée (29). Domicilié à Pleybert-Christ (29) au moment de son arrestation. Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944, il est déporté le 28 juillet 1944 vers le KL Neuengamme. (Matricule 39629). Autre lieu de détention: Farge. Il décède le 28 avril 1945 à Lübeck. (Source JO: 285-9 décembre 1994)

Kerdranvat Pierre. Né le 29 avril 1922 à Pluguffan (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (Matricule: 42595). Autre lieu de déportation: Flossenbïrg. Revenu des campq.

Kerdreux Jean, né le 18 février 1912 à Camaret-sur-Mer (29). Arrêté à Crozon lors de la rafle du 30 juin 1944, il est déporté de Compiègne le 28 juillet 1944 vers le KL Neuengamme (Matricule 40585). Il décède le 2 février 1945 à Kaltenkirchen.

Kerebel (Joseph, Yves, Marie), né le 4 juillet 1912 à Lambezellec (29). Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (Matricule: 185810). Autres lieux de déportation: Arrivé à Buchenwald le 14 mai 1944 (Matricule: 52675) puis transféré 1er juin 1944 à Flossenbürg, Flöha. Il décède le 7 mai 1945 à Therezienstadt (Tchécoslovaquie) (Source JO: 285-9 décembre 1994).

Kerguelen Albert né le 22 septembre 1923 à Rosporden. Domicilié à St-marc (29) au moment de son arrestation. Il est déporté le 22 août 1942. Son parcours: Kassel, Wolhau, Stuhm, Muerau. Il est libéré le 25 juillet 1944 à  Muerau.

Kerguiduff (Pierre, Marie), né le 11 février 1901 à Penhars (29). Transport parti de Compiègne le 16 avril 1943 et arrivé au KL Mauthausen le 18 avril 1943. Matricule 26690, dcd le 25 novembre 1943 à Mauthausen (AUT.) (Source JO: 285-9 décembre 1994)

KERGUINOU (Alain, André), né le 10 février 1904 à Morlaix (29), dcd le 10 février 1944 à Buchenwald (All.) (Source JO: 285-9 décembre 1994). Non identifié dans le mémorial.

Kerhervé Le Bihannic Marie-Thérèse, née le 15 octobre 1926 à Querrien (29). Domiciliée à Boudiguen-en-Querrien (29) au moment de son arrestation. Elle est déportée le 15 août 1944 de Pantin vers Ravensbrück.(Matricule 57861). Son parcours: Torgau, Ravensbück. Revenue.

Kerhoas ou Kermoas Jean, né le 28 juillet 1922 Landerneau (29). Domicilié à Landerneau au moment de son arrestation. Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (Matricule: 185811). Autres lieux de déportation: Buchenwald, Flossenbürg, Hersbruck où il décède le 6 septembre 1944.

Kerinon Henri. Né le 21 novembre 1924 à Douarnenez (29. Il est déporté de Morlaix le 2 janvier 1944 puis est transféré de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (Matricule: 43042). Revenu des camps.

Kerivel Eugène, né le 16 juin 1897 à Douarnenez (29). Domicilié à Douarnenez au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 28 avril 1943 vers le KL Sachsenhausen. Autres lieux de déportation: Ravensbrück, Ellrich, Bergen-Belsen. Libéré le 15 avril 1945.

Kerjean Jean. Né le 20 octobre 1926 à Plabennec (29). Domicilié à Lambézellec au moment de son arrestation. Déporté NN le 4 mai 1944 de Paris, gare de l'Est vers le KL Natzweiler le 5 mai 1944.  ( Matricule: 13855). Libéré le 30 avril 1945 à Allach.

Kerjean Louis, né le 17 décembre 1921 à Lambézellec (29. Il est déporté "NN" de Paris, gare de l'Est vers Sarrebrück (camp de Neue Bremm). Il arrive le 5 décembre 1943 à Buchenwald (Matricule: 29993) puis il entre au Struthof le 7 juillet 1944. Il est libéré à  Allach  le 30 avril 1944.

Kerleroux Guillaume, né le 21 mars 1912 à Brest.  Il est déporté le 25 novembre 1943 vers Karlshure. Autres lieux de déportation: Sarrebrück, Rheinbach, Siegburg. Libéré le 25 avril 1945.

Kerloc'h (Jean, Yves, Marie), né le 16 décembre 1922 à Cleden-Cap-Sizun (29). Il est déporté de Compiègne le 4 juin 1944 vers lme KL Neuengamme. Il décède le 2 février 1945 à Hamburg (All.) (Source JO: 9-11 janvier 1995)

Kerloc'h Jules. Né le 15 août 1912 à Tréboul (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (Matricule: 43209). Autres lieux de déportation: Flossenbürg, Hradichko. Il est libéré 8 mai 1945 à Hradichko.

Kerloc'h VictorKerloc'h Victor Clément Henri, né le 23 février 1919 à Poullan-sur-Mer (Finistère). Domicilié à Chantenay-Nantes (Loire-Atlantique) au moment de son arrestation. Il est déporté à Gross-Rosen. Lieux de déportation: Hirschberg , Gross-Rosen où il décède.

Kermarrec Henri né le 19 août 1908 à Morlaix. Il est déporté de Compiègne le 17 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (Matricule: 40405).

Kermel (Joseph, né le 16 février 1908 à Crozon (29). Arrêté à Crozon lors de la rafle du 30 juin 1944, il est déporté de Compiègne le 28 juillet 1944 vers le KL Neuengamme. (Matricule 40586). Autre lieu de détention: Brême. Il décède le 22 janvier 1945 (Source JO: 9-11 janvier 1995).

Kermel Louis, né le 29 octobre 1909 à Crozon (29. Arrêté à Crozon lors de la rafle du 30 juin 1944, il est déporté de Compiègne le 28 juillet 1944 vers le KL Neuengamme. (Matricule 39870). Autre lieu de détention: Bremen (Brême)-Osterort. Il décède le 7 novembre 1944 à Bremen.

KERMEL Marcel est né le 20 décembre 1922 à Crozon (Finistère). Fils de Jean-Laurent Kermel et de Marie-Françoise Nicolas, son épouse, il devient marin-pêcheur. Il est recherché par les Services du Service du travail obligatoire (STO). Le 14 août 1943, il tente de s’évader, avec 14 autres résistants, par voie de mer, à partir du port de Morgat. Leur but est de rejoindre les Forces Françaises Libres (FFL) en Angleterre. La tempête se faisant très violente, ils sont obligés de renoncer à leur projet, à mi-distance des côtes britanniques. Il se réfugie alors dans une ferme à Quéménéven. Le 20 mai 1944, il est arrêté par la Feldgendarmerie de Chateaulin où il subit des coups de nerfs de bœuf pour le faire parler. Il est interné à la prison Saint-Charles, de Quimper, du 20 mai  au 9 juin 1944, puis au camp Margueritte, de Rennes, du 10 juin au 2 août 1944. Le 3 août 1944, il se trouve dans le convoi parti de Rennes et réussit à s’évader à Langeais (Indre-et-Loire), le 6 août 1944 en compagnie de Louis Scordia, Laurent Moulins et Jean Vigouroux. Après 10 jours de marche à pied, il rejoint la commune de Morgat (Finistère). Il rejoint, le 12 août 1944, les Forces françaises de l’intérieur (FFI), rattaché au 1er groupe de la Compagnie « Richelieu » et participe aux combats pour la libération de la presqu’île de Crozon, du 12 au 18 septembre 1944. Déporté résistant. Source : DVCC, Caen, 21 P 579 603.

Daniel Heudré

Kermorgant Yves, né le 6 septembre 1926 à Boulogne-sur-Mer (62). Arrêté à Crozon lors de la rafle du 30 juin 1944, il est déporté de Compiègne le 28 juillet 1944 vers le KL Neuengamme. (Matricule: 39829). Il décède le 3 mai 1945 dans la baie de Lübeck-Neustadt.

Kerne (Jacques, Adrien), né le 31 décembre 1926 à Morlaix (29). Il est arrêté lors de la rafle de Morlaix du 26 décembre 1943 puis transféré de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (Matricule: 42445). Autres lieux de déportation: Flossenbürg, Hradischko /Moldau. Il décède le 6 mars 1945 à Flossenburg . (Source JO: 9-11 janvier 1995).

Kerneis (Jean, Noël). Né le 19 août 1927 à Daoulas (29). Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Déporté le 28 juillet /44 de Compiègne vers Neuengamme. (Matricule 40659). Autres lieux de détention: Wilhelmshaven, Lünenburg où il décède le 7 avril 1945.(Source JO: 9-11 janvier 1995).

KERNEIS (Louis, Germain, Emile). Né le 15 novembre 1921 à Doulas (29). Membre du Front national. Le 14 janvier 1944, il déroba aux Allemands, avec onze camarades, 44 000 fiches du Service du travail obligatoire (STO) à Quimper, identifiant les hommes susceptibles d'aller travailler dans les usines d'armement allemandes., pour les détruire. Cela avait permis à des dizaines de jeunes Bretons d'éviter un départ en Allemagne. Le STO était alors installé à l'école de l'Espérance qui donne sur le boulevard Kerguélen et est aujourd'hui occupé par le diocèse. Les employés quimpérois du service, eux-mêmes résistants, avaient jugé qu'il fallait faire disparaître ces dossiers qu'ils avaient en partie falsifiés afin d'exempter les hommes concernés. La pression allemande devenait trop forte. Deux équipes de résistants extérieurs, l'une de Quimper l'autre d'Ergué-Gabéric, dont faisait partie Jean Le Corre, résistant depuis 1941, furent mises sur le coup. Les sacs de dossiers furent déménagés sous les yeux des soldats allemands qui pensaient que l'opération était légale. Jean Le Corre et son collègue François Balès, boulanger, allèrent ensuite brûler les papiers dans le fournil de la boulangerie d'Ergué-Gabéric. Les jeunes téméraires furent dénoncés. Plusieurs furent arrêtés dans les jours qui suivirent. Sept résistants furent déportés au camp de Neuengamme, les autres ayant pris le maquis. Transféré de Rennes à Compiègne le 29 juin 1944. Il est déporté le 28 juillet 1944 de Compiègne vers Neuengamme. (Matricule: 39633). Il décède le 5 mai 1945 à Bergen-Belsen. (Source JO: 9-11 janvier 1995).

Les douze membres de ce haut fait de Résistance sont:

- Laurent Jacq, Antoine Le Bris (non identifié dans la base FMD), Louis Kernéis, René Fauvel, Hervé Bénéat, morts en déportation ;
- François Balès, mort en combattant  à Telgruc, lors des combats pour la libération de la presqu'île de Crozon.  ;;
- Jean Le Bris et Jean Le Corre, déportés et revenus des camps ;
- Jeannette Cras, Léon Dollet, Pierre Germaine et Pierre Le Moigne qui échappent à la déportation.

 

Kernours (Etienne, Edouard, Jean), né le 15 février 1913 à Tréboul (29). Il est déporté de Pantin le 15 août 1944 vers le KL Buchenwald . (Matricule: 78006). Autres lieux de déportation: Dora, Ellrich où il décède le 5 février 1945.  dcd le 5 février 1945 à Ellrich (All.) (Source JO: 9-11 janvier 1995).

Kernours (Jean, Yves, Marie), né le 26 mai 1905 à Châteauneuf-du-Faou (29). Il travaillait à l'arsenal de Brest. Arrêté suite à une dénonciation  le 14 février 1942 à St-Pierre-Quilbignon (29) à son domicile par la Feldgendarmerie qui y découvre des mèches et 2 détonateurs, il est incarcéré à Brest. Condamné par le tribunal allemand de Breslau le 5 avril 1944 à 5 ans de travaux forcés pour détention d'armes. Déporté à Hinzerten janvier 1943, puis à Wolfenbüttel le 21 avril 1943, Breslau le 18 octobre 1943, Brieg le 2 mai 1944, Eger le 28 février 1945, Flossenbürg le 7 avril 1945. Il décède le 23 avril 1945 en All.(Source JO: 9-11 janvier 1995). Non identifié dans le mémorial.

Kerolleur François, né le 15 décembre 1901 à Brest. Domicilié à Argences (14) au moment de son arrestation. Il est déporté le 21 mai 1944 vers le KL Neuengamme. Disparu.

Kerouanton René, né le 15 octobre 1914 au Relecq Kerhuon. Il est déporté de Compiègne le 17 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (Matricule : 41210)

Kersalé Jean-Pierre, né le 7 septembre 1928 à St-Nic (29). Domicilié à St-Nic au moment de son arrestation. Il s'évade pendant le transport le 31 juillet 1944 à Chaize-le-Vicomte (85), d'un convoi de déportés qui est arrivé au  KL Natzweiler le 19 août 1944 en provenance de Brest, La Roche-sur-Yon, La Rochelle, Poitiers et Dijon.

Kersulec Rosine, née le 31 octobre 1894 à Scaër (29). Domiciliée à Scaër au moment de son arrestation. Elle est déportée dans des prisons du Reich le 19 avril 1944. Son parcours: Lauban, Breslau, Ravensbrück, Mauthausen où elle est libérée par la Croix-Rouge le 22 avril 1945.

Kervarec Désirée dite Yvonne. Née le 29 janvier 1918 à Douarnenez (29). Domicilié à Douarnenez au moment de son arrestation. Fille d'un officier de carrière, elle sut être fidèle à l'idéal de son père en aidant les troupes alliées à échapper à l'occupant. Elle entra en contact avec le réseau des Forces françaises libres où elle procura avec d'autres, les moyens de gagner l'Angleterre. Elle aida des résistants dans l'installation de postes émetteurs de la France Libre dans le département du Finistère, mission Coulinec du réseau Turquoise.. Arrêtée à Taulé le 19 avril 1944 par la gestapo, elle est soumise à l'interrogatoire et à la torture. Elle tint son serment de respecter la loi du silence sauvant ainsi les membres de son réseau. Internée à la prison Jacques Cartier de Rennes, elle fait parti du convoi qui quitta Rennes le 2 août en direction de Belfort. Elle est déportée le 1er septembre 1944 vers le KL Ravensbrück. (Matricule :62836). Elle est ensuite transférée dans le kommando de Bendorff  'kommando affecté à la construction d’usines souterraines dans les anciens puits de mines ) et de Hamburg Altona, où elle fut d'un grand réconfort pour ses camarades. Elle est libérée à Wöbbelin le 2 mai 1945. Désirée Kervarec est officier de la Légion d'honneur, médaillée de la Résistance et Croix de guerre avec palmes. Décédée le 25 février 2007.

Kervel (Ernest, Thomas), né le 7 novembre 1886 à Quimper. ilié à Douarnenez au moment de son arrestion. Il est déporté de Compiègne le 17 septembre 1943 vers le  KL Buchenwald. (Matricule: 21837). Transféré à Lublin-Maidanek (POL) le 15 janvier 1944 où il décède le 28 février 1944  (Source JO: 9-11 janvier 1995

Kervell Jean. Né le 06 août 1917 à Garesnach (29). Domicilié à Quimper au moment de son arrestation. Il est déporté le 19 avril 1943 à Karlhure. Autre lieu de déportation. Bayreuth.

Kervella Anna. Née le  2 février 1919 à Plougastel-Daoulas (29). Domiciliée à Brest au moment de son arrestation. Elle est déportée de Paris, gare de l'Est le 22 avril 1944 vers Ravensbrück.(Matricule 35383) Autres lieux de déportation: Helmstedt-Beendorf, Hambourg. Elle est libérée en mai 1945 par la Croix-Rouge.

Kervella Anne-Marie. Née le 5 mars 1904 à Lambezelec (29). Elle est déportée le 15 août 1944 de Pantin vers Ravensbrück.(Matricule 57556). Autres lieux de déportation: Rechlin, Hambourg. Elle est libérée  en  mai 1945 à la frontière danoise par la Croix-Rouge.

Kervella Claude, né le 19 février 1914 à Brest (29). Il est déporté  de Compiègne-Rethondes le 18 août vers le KL Buchenwald. (81090 ). Transféré le 14 septembre 1944 à  Neu-Stassfurt . Revenu des camps.

Kervellec Louis. Né le 17 juillet 1926 à Morlaix (29). Il est déporté de Compiègne le 22 janvier 1944 vers le KL Buchenwald. (Matricule: 42134). Revenu des camps.

Kervévan Jean, né le 22 avril 1890 à Audierne. Domicilié à La-Rochelle (17) au moment de son arrestation. Il est déporté de Toulouse le 31 juillet 1944 vers le KL Buchenwald (Matricule: 75420).

Biographie

Kerviel Noël né le 7 août 1903 à St Jean-Trolimon (29). Il est déporté de Compiègne le 14 décembre 1943 et arrivé au KL Buchenwald. (Matricule: 38898)

 

 

KERYELL Albert, né le 10 novembre 1919 à Landerneau. Agent du réseau Cohors-Asturies depuis 1943, il est arrêté le 17 avril 1944 (un agent allemand ayant réussi à s'infiltrer dans le réseau) il est interné à la prison de Pontaniou à Brest puis au camp Margueritte de Rennes. Il est envoyé en convoi vers l'Allemagne dans le dernier train de déportés ayant quitté Rennes le 3 août 1944. Arrivé à Belfort le 15 août, il est interné au fort Hatry. Le fort étant situé au-dessus des voies de chemin de fer, lors d'un bombardement, il s'est échappé par un grillage. Se trouvant dans la cour, il a suivi dans l'affolement les Allemands et passa la porte du fort. Secouru par la Croix-Rouge, il rejoignit Giromagny où il reçut des vivres. Quelques jours plus tard, il retrouve les soldats français après avoir passer le col de Servance. (Source: Fichier de Caen)

Keryell Henri, né le 10 juin 1922 à Ecourt-St-Quentin (62). Domicilié à Landerneau au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 25 juin 1943 vers le KL Buchenwald. (Matricule: 14753). Revenu des camps.

Kieffer Yvonne née le 21 février 1907 à Roscanvel. Domiciliée à St-Jean-de-Losne 21)au moment de son arrestation. Elle est déportée le 26 juillet 1943 de Paris gare de l’Est et arrivé à Sarrebruck le 27 juillet 1943 – Reparti le 30 juillet pour Ravensbrück et arrivé 1er août 1943. Son parcours: Ra, Mauthausen. Elle fut libérée  par La Croix Rouge  à Ravensbrück et rapatriée.

Kinderstuth Madeleine, née le 7 octobre 1912 à Roscanvel (29). Domiciliée à Paris au moment de son arrestation.. Elle est déportée de Paris, gare de l’Est vers Sarrebruck (camp de Neue Bremm). Matricule: 51547). Autres lieux de déportation: Ravensbrück, Gartenfeld, Sachsenhausen où il est libéré le 22 avril 1945.

Khoas (Jean, Félix), né le 28 juillet 1922 à Landerneau (29), dcd le 6 septembre 1944 à Hersbruck (All.) (Source JO: 9-11 janvier 1995

Kolmer Clémens, né le 18 août 1913 à Roermond (NL). Domicilé à Brest au moment de son arrestation. Il est déporté de Compiègne le 21 mai 1944 vers le KL Neuengamme. Autres lieux de déportation: Natzweileir, Dachau où il décède le 15 mai 1945 avant le rapatriement.

KROUTO Jacob, né le 19 septembre 1882 à Odessa en Russie. Résidente à Douarnenez. Déporté par le convoi n° 40 de Drancy vers Auschwitz le 4 novembre 1942.

KROUTO Eugénie. Née MASS, le 1er décembre 1886  à Odessa. Résidente à Douarnenez. Déportée par le convoi n° 40 de Drancy vers Auschwitz le 4 novembre 1942.

KUENE, née FERGUSON  (Odette, Berthe, Eléonore) Voir FERGUSON

    h-b.gif (328 octets)  

Liste des lieux de déportation

AB C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Vous souhaitez compléter cette liste ou proposer un document  concernant un ou plusieurs déportés de cette liste: Ecrivez-moi

 
   

16/12/2019