Vous souhaitez compléter cette liste ou proposer un document  concernant un ou plusieurs déportés de cette liste

Pour m'écrire 35memoiredeguerre@gmail.com

23/01/2022

accueil-mdg1.gif (1380 octets)

plan-du-site.gif (1231 octets)

Liste des déportés arrêtés en Ille-et-Vilaine


A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 

Liste des déportés juifs arrêtés dans le département   Classement   par commune
  Statistiques  Les lieux de déportation

dr-b.gif (310 octets)

VABRE Raymond est né le 20 mai 1908 à La-Ferrière-sur-Risle (27). Arrêté par la Gestapo, à Rennes le 27 février 1943,pour avoir caché deux fusils de guerre, il est déporté de Compiègne le 20 avril 1943 KL Mauthausen. ((Matricule 28628). Autre lieu de déportation : Loibl Pass. Revenu

VABRE Robert est né le 13 juin 1922 à Noyer-en-Auche (27). Arrêté par la Gestapo, à Rennes, le 27 février 1943, pour avoir caché deux fusils de guerre, il est déporté de Compiègne le 28 avril 1943 vers le KL Sachsenhausen . ((Matricule 65385). Il décède en déportation.

VALET Albert, né le 4 décembre 1910 à Frangy (74). Il est arrêté sur dénonciation, le 9 décembre 1943 à son domicile à Rennes par la Gestapo, et incarcéré à la prison Jacques Cartier. Il est déporté le 21 mai 1944 de Compiègne vers le KL Neuengamme. ((Matricule 30610). Autres lieux de déportation: Drütte-Salzgitter, Ravensbrück. Revenu.

VANDERNOOT Hervé, né le 20 novembre 1905 à Clabecq (Belgique). Collaborateur du Dr Dordain, chef du C.N.D. de Rennes. Arrêté le 18 décembre 1943 à Mordelles (35), il est déporté de Compiègne le 6 avril 1944 vers le KL Mauthausen. ((Matricule 63267) où il décède le 17 avril 1945. Autre lieu de déportation: Melk.  Source: ACP 27 P6 Caen.

VAUGEOIS Alexandre,  la Résistance en 1944 à Andouillé-Neuville

Alexandre Vaugeois est né le 11 juillet 1899 à Saint-Sulpice-des-Landes (Ille-et-Vilaine). Prisonnier de guerre, il est ajourné en 1919. Marié, il habite à Andouillé-Neuville (Ille-et-Vilaine) et exerce le métier de magasinier aux Mines de Vieux-Vy-sur-Couesnon. Il résiste au début de l’année 1944, à Andouillé-Neuville, au Roger. Il est arrêté par la Gestapo, le 24 juillet 1944, à son domicile, pour détention de poudre, plomb et cartouches, complicité d’assassinat et hébergement de résistants. En effet trois soldats allemands venaient d’être tués par la Résistance, à proximité de son domicile. Il faillit être fusillé sur place. Madame Louise Briand est arrêtée avec Vaugeois, pour les mêmes motifs. Voisin, facteur en retraite,  Victor Huet certifie avoir été témoin de l’arrestation de Vaugeois, des tortures et des coups infligés sur les côtes et les reins. Alexandre Vaugeois est conduit le 26 juillet 1944 au camp Margueritte de Rennes. Il est déporté le 3 août 1944 en destination de l’Allemagne. Il se trouve dans le dernier train partant de Rennes et affirme s’être évadé, le 27 août 1944, aux environs de Belfort.
Source : AVCC, Caen, 21 P 686 929
Daniel Heudré

VEIL Hélène. (Juive). Elle est née le 22 août 1920 à Dinard (Ille-et-Vilaine). Etudiante. Elle a vécu dans cette ville jusqu’en juillet 1943. A cette date, elle s’est réfugiée avec ses parents à Combourg. Arrêtée avec sa famille le 4 janvier 1944 par les autorités allemandes et transférée avec elle à Drancy, elle est déportée le 3 février 1944 vers le camp d’Auschwitz par le convoi n° 67 sous le matricule 11789 . Elle est exterminée le 8 février 1944.

VEIL Rachel née KORB née le 20 novembre 1883 à Nantes (Juive). Elle est venue habiter Dinard vers 1910, en même temps que son mari s’établissait un commerce de vêtements de confection. En juillet 1943, Mme Veil se réfugia avec sa fille Hélène à Combourg. Arrêtée le 4 janvier 1944 par les autorités allemandes et transférée avec sa fille à Drancy, elle est déportée le 3 février 1944 vers le camp d’Auschwitz par le convoi n° 67 sous le matricule 11788 où elle est exterminée le 8 février 1944.

VEIL Raphaël né le 2 mars 1883 à Paris. (Juif) Il s’était établi à Dinard vers 1910 dans un commerce de confection, installé boulevard Edouard VII. Domicilié 15 rue de la Concorde à Dinard. Israélite, M. Veil vit son affaire mise sous séquestre le 6 janvier 1941, en exécution d’un arrêté préfectoral du 3 janvier 1941. Il continua à résider à Dinard jusqu’en juillet 1943, époque à laquelle il se réfugia à Combourg. Le 4 janvier 1944, les autorités allemandes procédèrent à l’arrestation de M. Veil, de son épouse née Korb Rachel et de sa fille Hélène. Transféré au camp de Drancy, il est déporté le 3 février 1944 vers le camp d’Auschwitz par le convoi n° 67 sous le matricule 11787, où il est exterminé le 8 février 1944.

Alexandre Veillard PèreVEILLARD Alexandre, né le 9 octobre 1891 à Saint-Aubin-du-Cormier (35).  Membre du réseau Buckmaster (Secteur de Saint-Aubin-du-Cormier). Arrêté le 29 novembre 1943 à Saint-Aubin-du-Cormier, il est déporté le 28 juillet 1944 par le convoi parti de Compiègne et arrivé le 31 juillet à Neuengamme. Décédé le 7 avril 1945 à Hambourg (All.). Croix de guerre avec étoile d'argent.  (Document) (Sources JO: 157-8 juillet 2001; ADIV 6ETP2/79)

 

 

Alexandre Veillard filsVEILLARD Alexandre, né le 30 juillet 1922 à Saint-Aubin-du-Cormier (35). Membre du réseau Buckmaster (Secteur de Saint-Aubin-du-Cormier). Arrêté le 29 novembre 1943 à Saint-Aubin-du-Cormier, il est déporté le 28 juillet 1944 par le convoi parti de Compiègne et arrivé le 31 juillet à Neuengamme (Matricule 40336). Décédé en février 1945 à Watenstedt (All.). (Document).  Source: ACP 27 P6 Caen.

VEILLARD Yves, né le 6 juin 1921 à Antrain sur Couesnon (35). Réfractaire au S.T.O.,il est ouvrier peintre à Rennes, quand il est arrêté sur dénonciation, par la police allemande, le 15 avril 1944. Traduit devant le Tribunal qui siégeait à la Feldkommandatur, il est envoyé à Fresnes et déporté à Karlsruhe, puis Francfort-sur-Main jusqu'au 16 avril 1945. (Non trouvé dans le mémorial des déportés de France)

VELÉ Ernest, né le 28 juin 1923 à Fougères (35). Chaussonnier. Célibataire. Appartenance au Font National. Arrêté le 27 août 1943 à Fougères, Cité Marc Bouillon. Il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers Auschwitz-Birkeneau. (Matricule 186519). Il décède le 14 avril 1945 à Janowitz (Allemagne). Transféré à Buchenwald le 14 mai 1944 (Matricule 53096), puis à Flossenbürg le 25 mai 1944 (Matricule 10274). Il décède à Janowitz le 14 avril 1945. .  Source: ACP 27 P6 Caen.

 

 

 

VELILLA-ROYO Ramiro. Espagnol, né le 6 juin 1920 à Moros-Saragosse (E). Dernier domicile connu à Rennes : 1 rue Tournemine. Arrêté le 20 mars 1944 par la  Gestapo de Rennes. Il est déporté le 21 mai 1944 de Compiègne vers Neuengamme. (Matricule 31 111) Autre lieu de déportation: Sachsenhausen (Matricule  85 054).  Revenu des camps. Source: AC 21 P 547 019

VÉNASSIER Robert , arrêté à Rennes pour détention de tracts gaullistes 

 VÉNASSIER Robert, Marcel est né le 26 novembre 1917 à Evron (Mayenne). Il est arrêté  le 28 avril 1942 par la Gestapo à Rennes (Ille-et-Vilaine), pour être porteur de tracts gaullistes, trouvés la veille sur la chaussée et  parachutés par les avions alliés. Travaillant à l’Arsenal,  il est intercepté à la sortie du travail  et fait objet d’une perquisition à son domicile où les Allemands récupèrent un paquet de tracts. Vénassier est incarcéré à la maison centrale de Rennes jusqu’au 30 juin 1942. Il est condamné le 26 mai 1942 par le tribunal militaire allemand de Laval  aux travaux forcés. Il est transféré le 30 juin à la prison de Cherche-Midi de Paris pour une durée de trois semaines, puis au Fort Hauteville-lès-Dijon (Côte d’Or) jusqu’en février 1943 et enfin au camp de Haute Brive (Haute-Marne). Il réussit à s’évader le 15 février 1943. Un de ses camarades de détention n’est autre que le comte de Singaily, maire d’une petite commune d’Ille-et-Vilaine. Il retourne chez lui, boulevard de la Tour d’Auvergne, à Rennes et le 28 mai 1943, il est de nouveau arrêté par les Allemands, suite à la dénonciation d’un milicien, interprète à la kommandantur, habitant place de Bretagne, non loin de son domicile. Il est interné à la prison de Rennes, puis à la prison de Cherche-Midi. Le 14 juillet 1943, il est déporté en Allemagne, à la prison de Fribourg-en-Breslau  jusqu’au 2 août 1943, au camp de  Dachau jusqu’au 5 septembre 1943, à la prison de  Bochum du 10 septembre 1943 au 15  octobre 1943, au camp de Hattingen  jusqu’au 23 mars 1945 (matricule 633 143).Parmi ses camarades déportés, se trouvent Raymond Corbeau, de Villedieu-les-Poêles (Manche), René Duciel, de Roquemaure (Gard)).  Il est libéré par les troupes américaines le 23 mars 1945. A son retour en France, il habite Carvin (Pas-de-Calais).

Source: AVCC, Caen, 21 P 660 239

Daniel Heudré

VERDIER Georges, né le 30 janvier 1904 à Neuville-les-Dieppe (Seine-Maritime). Chaudronnier à la SNCF. Arrêté le 9 décembre 1943, 66 rue Saint-Brieuc à Rennes, il est déporté de Compiègne le 4 juin 1944 vers le KL Neuemgamme (Matricule 34717). Autre lieu de déportation: Bergen-Belsen où il décède le 14 avril 1945.  Source: ACP 27 P6 Caen.

VERDIER Jules, né le 28 février 1884 à St-Malo (35). Arrêté le 19 février 1943 à Saint-Malo. Interné à Rennes puis Fresnes, il est déporté en décembre 1943 à Karlsrhure  puis à Rheinbach le 6 décembre 1943. Condamné par le tribunal allemand de FK-748 à 1 an ½ de réclusion. Transféré à Siegburg le 21 janvier 1944. Il y décède le 22 mars 1945. (Source AC 21 P 547 162)

VERMOT Geneviève. Née GOURSAUD le 3 juin 1923 à Boulogne -sur-Seine. Arrêtée à Rennes le 20 avril 1944 à Rennes, elle est déportée de Rennes le 2 août 1944 vers Belfort, puis transférée vers Ravensbrück le 1er septembre  (Matricule 6282).  Libérée le 20 avril 1945 à Oranienburg.

VIGOUR (Marcel, Joseph), né le 7 mars 1907 à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine). Professeur. Il est arrêté le 24 mai 1944 à Quédillac Incarcéré à la prison à la prison Jacques Cartier à Rennes. Il y reste jusqu'au 23 juin 1944, date à laquelle il est transféré à Compiègne, puis, le 2 juillet 1944 vers le KL Dachau (Matricule 77502). Il est transféré le 24 juillet 1944à Neckarelz (Matricule 22182) où il décède le 12 novembre 1944. (Sources JO: 186-09 décembre 2001, ACP 27 P6 Caen)

VILA-BATALLER Juan. Espagnol, né le 19 septembre 1921 à Gérone (E). Il appartenait au mouvement de résistance "l'Union Nationale Espagnole". Il a été arrêté le 20 mars 1944 à Rennes lors d'une rafle. Son arrestation comme celle de tout le groupe a été provoquée par la trahison de l'un de des membres du groupe "Déportitas". Il a été emprisonné à la prison Jacques Cartier et transféré vers Compiègne et déporté le 21 mai 1944 vers Neuengamme. ((Matricule 32025). Le 27 (mai 1944, il a été transféré au kommando de Wattenstedt où il décéda.

VILLENEUVE (de) Pierre. Arrêté sur dénonciation, à Redon le 12 juin 1944. Il est dans le convoi parti de Rennes début août 1944 à destination de l'Allemagne. Il s'évade entre Nantes et Angers (Témoignage de Madame Sébilleau La Résistance en Bretagne. Page 110). Après la Libération, il a repris du service dans l'armée.

VILLENEUVE Jules, né le 9 avril 1923 à Betton (35). Arrêté le 20 janvier 1944, 4 rue de Montfort à Rennes. (Organisation Arche de Noë).  Incarcéré à la prison à la prison Jacques Cartier à Rennes. Il y reste jusqu'au 23 juin 1944, date à laquelle il est transféré à Compiègne, puis, le 2 juillet 1944 vers le KL Dachau..Il décède lors du transport. Source: ACP 27 P6 Caen.

VIOT Aimé, né le 27 octobre 1893 à Dieuze (57). Interprète. Célibataire. Arrêté le 1er juillet 1943, 28 rue du Casino à Dinard, il est déporté le 27 avril 1944 de Compiègne vers le KL Auschwitz-Birkenau. (Matricule 186546). Son parcours: Buchenwald, (Le 14 mai 1944 - Matricule 53871), Mühlhausen,  Auschwitz où il décède le 26 mai 1944.

VISAGE Edmond, né le 16 décembre 1912 (de Saint-Germain-en-Cogles). Il est dans le convoi parti de Rennes début août 1944 à destination de l'Allemagne. Libéré le 27 août 1944 à Belfort.

VUILLEMIN (Maurice, Louis, René, Michel), né le 7 mai 1922 à Dol-de-Bretagne (35). Arrêté le 1er avril 1943 à Dol-de-Bretagne, 48 Grande Rue, pour propagande gaulliste, il est déporté le 25 juin 1943 vers le KL Buchenwald (Matricule 14454). Lieux de déportation: Kassel, Buchenwald, Dora, où il décède le 15 novembre 1943.

 

g-b.gif (311 octets)   h-b.gif (328 octets)   dr-b.gif (310 octets)

Ces listes sont incomplètes et peuvent comporter des inexactitudes. Les personnes pouvant relever des erreurs ou donner des informations complémentaires sont invitées à le faire savoir.

Autres sources:
Livre-mémorial des déportés de France arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution 1940-1945 :
http://www.fmd.asso.fr/
http://www.mortsdanslescamps.com/general.html
http://www.bddm.org/liv/index_liv.php

Editions Tirésias:  http://www.editionstiresias.com/pages/catalogue.php?cat=2&limite=10

Le Mémorial de la déportation des juifs de France, Beate et Serge Klarsfeld, Paris 1978
La mémoire retrouvée des républicains espagnols

 

Connaissance de la Résistance | Réglement des camps | Carte des camps | Mémorial des déportés | Liste des déportés d'Ille-et-Vilaine

Contact de l'administrateur du site

 

    accueil-mdg1.gif (1380 octets)plan-du-site.gif (1231 octets)